Aller au contenu

Pacific (paquebot de 1850)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pacific
illustration de Pacific (paquebot de 1850)
Le Pacifique sauvant l'équipage d'un autre navire le 4 décembre 1852 (illustration de 1853).

Type Paquebot transatlantique
Histoire
Chantier naval Brown & Bell, New York
Lancement
Mise en service
Statut Disparu en janvier 1856
Équipage
Équipage 141
Caractéristiques techniques
Longueur 85,6 m
Maître-bau 13,7 m
Tonnage 2 707 tjb
Propulsion Roues à aubes et voile
Vitesse 12,5 nœuds
Caractéristiques commerciales
Passagers 200 (1850)
260 (1851)
Carrière
Armateur Collins Line
Pavillon Drapeau des États-Unis États-Unis
Port d'attache New York

Le Pacific est un paquebot américain de la Collins Line mis en service en 1850. Il est le jumeau de l'Atlantic, du Baltic (en) et de l'Arctic. En 1856, deux ans après le meurtrier naufrage de ce dernier, le Pacific lui-même disparaît après avoir quitté les côtes britanniques à destination de New York. Les raisons de sa disparition restent un mystère, mais l'hypothèse d'une collision avec un iceberg, évoquée à l'époque, est en partie corroborée par la découverte aux Hébrides en 1861 d'un message dans une bouteille évoquant cette cause[1].

Article du journal La Presse décrivant la trouvaille à Melon (en Porspoder) le d'une bouteille contenant un billet en langue anglaise relatant le naufrage du paquebot américain Pacific disparu corps et biens.

En 1991, une épave découverte au large du pays de Galles est identifiée comme pouvant être celle du Pacific, mais cette hypothèse a été infirmée par la découverte d'objets postérieurs au naufrage[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) London Shipping Gazette, « Reminisecence of the Lost Steamship Pacific.; INTERESTING STATEMENT. », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le ) :

    « Our readers may have observed recently, amongst our maritime extracts, the copy of the contents of a slip of paper, found in a bottle some weeks ago, on the western coast of Uls, in the Hebrides, and forwarded to us by our agent at Sternoway. The paper in question, apparently the leaf of a pocketbook, used in the hurry of the moment, was covered on both sides with pencil marks, from which the following was with difficulty deciphered: On board the Pacific, from L'pool to N. York. Ship going down. (Great) confusion on board. Icebergs around us on every side. I know I cannot escape. I write the cause of our loss, that friends may not live in suspense. The finder of this will please get it published, WM. GRAHAM. If we are right in our conjecture, the ship here named is the Pacific, one of the Collins line of steamers, which vessel left Liverpool on Jan. 23, 1856, three days before the Persia, and has not since been heard of; and this slip of paper, three inches by two, is probably the only record of the fate of that missing ship. »

  2. (en) « Unnamed Wreck », sur coflein.gov.uk (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :