Pachydiplax longipennis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Pachydiplax (Pachydiplax longipennis) est un odonate faisant partie de la famille des Libellulidae dans le sous-ordre des anisoptères. Il est présent sur l'ensemble des États continentales des États-Unis à l'exception du Montana, Dakota du Nord et du Wyoming. Au Canada, elle est mentionnée dans les provinces de la Colombie-Britannique, de l'Alberta, du Manitoba, de l'Ontario, du Nouveau-Brunswick [1] et dans celle du Québec[2].

Description[modifier | modifier le code]

Pachydiplax longipennis est une petite libellule qui mesure de 44 à 50 mm d'envergure. Les ailes antérieures et postérieures sont transparentes avec une tache enfumée à leur base. Le mâle mature arbore une coloration bleue pruineuse dans le haut de son thorax et sur son abdomen. Le thorax est brun avec des bandes thoraciques jaunes. La femelle mature et les immatures des deux sexes possèdent une coloration du thorax semblable à celle du mâle. Par contre, l'abdomen de ceux-ci est brun foncé avec une série de taches longitudinales jaunâtres [3].

Habitat[modifier | modifier le code]

Le Pachydiplax se retrouve dans les étangs, les marais, les marécages, en bordure de lac ou les rivières à faible courant [4]. C'est une espèce qui semble préférer les milieux ayant une végétation flottante et dense. Un habitat peu profond, stagnant et pauvre en oxygène serait idéal pour le développement des larves[5].

Comportement[modifier | modifier le code]

Le mâle Pachydiplax est très territorial. Il peut être considéré comme un anisoptère agressif et n'hésite pas à chasser d'autres espèces de libellules avec détermination[6]. Un individu peut capturer environ 300 proies d’insectes par jour [7].

Galerie[modifier | modifier le code]

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Référence[modifier | modifier le code]

  1. (en) James G. Needham, Minter J. Westfall, Jr. and Michael L. May, Dragonflies of North America, revised edition, Gainesville, FL 32608, Scientific Publishers, 4460 SW 35th Terrace, Suite 305, , 939 p. p. (ISBN 0-945417-94-2)
  2. Alain Mochon, « Découverte de la libellule pachydiplax au Québec durant l’inventaire de l’odonatofaune du ruisseau Castagne en Montérégie », Naturaliste Canadien, no vol. 136, n° 3,‎ , p. 49-59. (lire en ligne)
  3. (en) Dennis Paulson, Dragonflies and Damselflies of the East, USA, Princeton University Press, , 538 p. p. (ISBN 978-0-691-12283-0, lire en ligne)
  4. (en) Kurt Mead, Dragonflies of the North Woods, Duluth, Manitoba, Kollath-Stensaas Publishing, , 203 p. p. (ISBN 0-9673793-6-9)
  5. (en) Daigle J.J, Florida dragonflies (Anisoptera) : a species key to theaquatic larval stages. Technical series, Vol 12, No 1,, Department of environmental regulation of Florida, Tallahassee, , 29 p. p.
  6. (en) Robey C.W, « Observations on breeding behavior of Pachydiplax longipennis (Odonata : Libellulidae). », Psyche,‎ , p. 89-96
  7. (en) Dunkle, S.W.,, Dragonflies of the Florida peninsula, Bermuda and theBahamas., Gainesville, Scientific publishers, , 155 p. p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :