Pachisi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Description de cette image, également commentée ci-après
Un tablier de pachisi
Données clés
Date de 1re édition ????
Mécanisme parcours
Joueur(s) 2 à 4
Âge à partir de 6 ans
Durée annoncée env. 30 minutes
habileté
physique

 Non
 réflexion
décision

 Oui
générateur
de hasard

 Oui
info. compl.
et parfaite

 Oui

Le pachisi est un jeu de société originaire d'Inde ; on dit généralement que c'est le jeu national traditionnel indien. Il se joue sur un tablier en forme de croix aux quatre branches égales. Les joueurs déplacent leurs pièces autour du circuit selon le résultat du jet de 6 cauris. Le nombre de fentes visibles indique la plupart du temps le nombre de cases dont on peut avancer un pion.

Le nom du jeu viendrait du mot hindî/ourdou पचीसी pachis qui signifie vingt-cinq, le plus grand score réalisable avec six cauris.

Histoire[modifier | modifier le code]

Photographie par le Britannique Eugene Clutterbuck Impey de rajputs jouant au pachisi en Inde en 1860

Le pachisi est adapté aux États-Unis, sous la marque déposée parcheesi en 1867. Il est également à l'origine du ludo déposé en 1896 en Grande-Bretagne, du Hâte-toi lentement suisse, du T'en fais pas d'origine allemande ou du jeu des petits chevaux français[1]. Des similarités peuvent être trouvées avec d'autres jeux occidentaux ou asiatiques, comme le yunnori, coréen d'origine chinoise. Le parji mongol est également un descendant de ce jeu.

Si l'on a rattaché un moment à cette famille de jeux le Patolli mexicain, les « historiens » s'accordent aujourd'hui pour réfuter toute filiation malgré la ressemblance des tabliers de jeu.

Ce jeu est probablement l'héritier de versions bien plus anciennes, dont on trouve des traces archéologiques en Inde et dans tout le moyen orient, jusqu'en Égypte ancienne[2]

Règles[modifier | modifier le code]

Il existe de nombreuses variantes. La règle la plus communément pratiquée se joue en jetant 6 cauris. Selon le nombre de faces fendues qui apparaissent, on détermine le nombre de cases à avancer et si l'on peut rejouer ou non :

Cour du parchisi à Fatehpur-Sikri, capitale de l'Empire moghol (1526–1857)
Nombre de cauris Nombre de cases Rejouer
0 25 Oui
1 10 Oui
2 2
3 3
4 4
5 5
6 6 Oui

On joue généralement dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Les pions sont situés au départ au centre du tablier. Ils doivent descendre vers l'extrémité d'un bras de la croix, faire tout le tour et remonter par le même chemin qu'ils ont descendu.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Brassine, « Les jeux de parcours », Jeux et Stratégie, no 16,‎ , p. 16-21.
  2. (en) Irving Finkel, « Discovering Ancient Board Games », sur Youtube,

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]