Pachi Vázquez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pachi Vázquez
Illustration.
Pachi Vázquez, en 2012.
Fonctions
Secrétaire général du
Parti des socialistes de Galice-PSOE

(4 ans, 5 mois et 4 jours)
Président José López Orozco (2012-13)
Prédécesseur Emilio Pérez Touriño
Successeur José Ramón Gómez
Besteiro
Maire d'O Carballiño

(10 ans, 1 mois et 15 jours)
Élection
Réélection
Coalition PSOE-BNG (1995-99)
PSOE (1999-2005)
Prédécesseur Arturo Marquida
Successeur Carlos Montes Marqués
Biographie
Nom de naissance Manuel Vázquez Fernández
Date de naissance (65 ans)
Lieu de naissance O Carballiño (Espagne)
Parti politique PSOE
Diplômé de Université de Saint-
Jacques-de-Compostelle
Profession Médecin

Manuel Vázquez Fernández, dit Pachi Vázquez, né le à O Carballiño, est un homme politique espagnol membre du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE).

Il est maire d'O Carballiño entre 1995 et 2005, conseiller à l'Environnement de la Junte de Galice de 2005 à 2009, et secrétaire général du Parti des socialistes de Galice-PSOE entre 2009 et 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études et vie professionnelle[modifier | modifier le code]

Il est titulaire d'une licence en médecine et chirurgie, obtenue à l'université de Saint-Jacques-de-Compostelle. Médecin, il devient ensuite fonctionnaire au département de la Santé de la Junte de Galice.

Maire d'O Carballiño[modifier | modifier le code]

Il est initialement membre du Centre démocratique et social (CDS). Au début des années 1990, il décide d'adhérer au PSOE. À l'occasion de l'élection régionale du 17 octobre 1993, il est candidat sur la liste du Parti des socialistes de Galice-PSOE (PSdeG-PSOE) dans la province d'Ourense. Le résultat lui permet de remporter un siège au Parlement de Galice.

Pour les élections municipales du , il est investi tête de liste socialiste dans sa ville natale d'O Carballiño. Sa liste totalise 37,9 % et 7 élus sur 17, soit autant que le Parti populaire. Toutefois, il s'assure du soutien du Bloc nationaliste galicien (BNG), qui contrôle 3 sièges, ce qui lui permet de devenir maire de la ville.

Candidat à sa succession lors de l'élection du , sa liste s'adjuge 53,3 % des suffrages, soit 9 mandats au conseil municipal. Il confirme cette majorité le , avec 50,7 % des voix.

Conseiller de la Junte de Galice[modifier | modifier le code]

Pour l'élection régionale anticipée du 19 juin 2005, il postule de nouveau à un mandat parlementaire, auquel il est réélu. Le 2 août, Pachi Vázquez est nommé conseiller à l'Environnement et au Développement durable par le nouveau président de la Junte de Galice socialiste Emilio Pérez Touriño. Il démissionne alors de ses fonctions municipales.

Secrétaire général du PSdeG-PSOE[modifier | modifier le code]

Le Parti populaire de Galice d'Alberto Núñez Feijóo revient toutefois au pouvoir dès l'élection régionale anticipée du 1er mars 2009. Touriño démissionne alors de la direction du parti dans la communauté autonome. Lors d'un congrès extraordinaire organisé le 29 avril, Pachi Vázquez est élu secrétaire général du Parti des socialistes de Galice-PSOE par 90,55 % des voix des délégués[1]. Contesté, il est réélu lors du congrès ordinaire du par 245 voix, soit 53,4 % des suffrages, contre 212 à l'ancienne ministre Elena Espinosa, soutenue par Abel Caballero et José Blanco[2].

À l'élection régionale du 21 octobre 2012, il conduit le PSdeG-PSOE. La formation totalise finalement 20,6 % des voix et 18 députés sur 75, soit un recul de dix points et sept sièges en trois ans et demi. Il renonce à diriger la fédération socialiste galicienne et convoque une élection primaire interne le , remportée par José Ramón Gómez Besteiro.

Il démissionne de son mandat parlementaire le , six mois après avoir été mis en examen pour prévarication dans une enquête sur sa gestion à la tête de la municipalité d'O Carballiño[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]