Pacha (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

38° 55′ 06″ N, 1° 26′ 35″ E

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pacha.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2009).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant une fête image illustrant un loisir
Cet article est une ébauche concernant une fête et un loisir.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Pacha est une franchise de boîtes de nuit, dont la plus célèbre est celle d'Ibiza . Le premier club Pacha club ouvre à Sitges, à côté de Barcelone en 1967. Le groupe appartient aujourd'hui à Ricardo Urgell.

Après les années 2000 ouvre le Pacha à New York sur le site de The Sound Factory Bar (en) ; innovant en terme d'agencement et de technologies, celui-ci devient rapidement une référence du clubbing, recevant de prestigieux DJ. Fin janvier 2016, il ferme ses portes[1].

Pacha Madrid (Espagne).

Franchises[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

Afrique/Moyen-Orient[modifier | modifier le code]

Dubai

Amérique[modifier | modifier le code]

Pacha Ibiza[modifier | modifier le code]

Article principal : Pacha (Ibiza).

Cette boîte de nuit est connue pour accueillir ou avoir accueilli une grande partie des meilleurs disc-jockey du monde, tels que Roger Sanchez, Erick Morillo, la Swedish House Mafia, Pete Tong, Tiësto, le label Defected Records, Laidback Luke, ainsi que les français David Guetta, Bob Sinclar, Martin Solveig, etc.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Clap de fin pour le Pacha New-York », DJ Mag, no 12,‎ décembre 2015 - janvier 2016, p. 8 (ISSN 2271-006X)