Pablo Cueco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pablo Cueco
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (61 ans)
Nationalité
Activité
Père
Mère

Pablo Cueco est un zarbiste et compositeur français, né le en Corrèze de parents artistes plasticiens, Henri Cueco et Marinette Cueco.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Gaston Sylvestre et Jean Batigne pour les percussions classiques, de Djamshid Chemirani, Jean-Pierre Drouet et Bruno Caillat pour le zarb, Pablo Cueco a notamment collaboré comme percussionniste et zarbiste avec Luc Ferrari, Georges Aperghis, Sylvain Kassap, François Tusques, Denis Colin, Didier Petit, Mirtha Pozzi, Claude Barthélemy, Hariprasad Chaurasia, Henri Tournier et Patricio Villarroel.

Il est le fondateur de la marque phonographique et de la maison de production Transes Européennes (dans les années 1990).

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Zarb !, Pablo Cueco en solo au zarb[1]
  • Sol, suelo, sombra y cielo, Transes européennes Orchestra dirigé par Patricio Villarroel[2]
  • Musiques pour Gargantua, Alcofribas sextet[2]
  • Gargantua / l'intégrale, coffret de huit CD, réalisation : Pierre-Etienne Heymann et Pablo Cueco[2], épuisé
  • Adi anant de Hariprasad Chaurasia, Pablo Cueco et Henri Tournier, enregistré en public à Paris / Théâtre de la Ville[3]
  • Percussions du Monde, duo Mirtha Pozzi & Pablo Cueco[1]
  • Improvisation préméditées, duo Mirtha Pozzi & Pablo Cueco + Christian Sebille, Nicolas Vérin, Thierry Balasse, Etienne Bultingaire, Thibault Walter… Rencontre percussions et électroacoustique[2]
  • Cellule 75 / Collections 85 de Luc Ferrari[4]
  • Duo Cueco-Vilarroel aux Instants chavirés[2]
  • Duo Cueco-Vilarroel - Volume 2[2]
  • Songs for swans, Denis Colin trio & Gwen Matthews[5]
  • Something in comon, Denis Colin trio[6]
  • Trois, Denis Colin trio[7]
  • En public à Banlieue Bleues, Denis Colin trio[2]
  • Les Arpenteurs du son, Denis Colin quintet[5]
  • La Serpiente inmortal, Mirtha Pozzi[2]
  • Acadacoual, Mirtha Pozzi[2]
  • Le Bal de la contemporaine[2], épuisé
  • Racines, monographie de Pierre Bernard[2]
  • L’Eau / L’Oreille en colimaçon[8]
  • En avant la musique avec Mirtha Pozzi pour Astrapi-Salut les Artistes[9]

Producteurs, éditeurs et distributeurs[modifier | modifier le code]

  1. a et b Buda musique / Musique du Monde / distribution : Universal.
  2. a b c d e f g h i j et k Buda musique/ Transes européennes / distribution : Socadisc.
  3. Navras Records U.K.
  4. La Muse en circuit.
  5. a et b Nato/ Hope Street.
  6. Universal.
  7. in situ / socadisc.
  8. K7 et CD Radio France.
  9. Bayard Presse, Gallimard Jeunesse et Radio France.

Sources[modifier | modifier le code]

Presse[modifier | modifier le code]

  • Le Monde - Sylvain Siclier : « Le lien entre des musiques traditionnelles, l’improvisation jazz et des codes de la musique contemporaine se font naturellement. »
  • Impro Jazz - Xavier Matthissens : « ... un souci du détail et des formes et, en découlant, une rigueur, une concision et une lisibilité en tous points remarquables. »
  • Jazz Magazine - Philippe Carles : « Cela s’appelle un son d’ensemble, mais si "phrasé de masse" il y a, la lisibilité reste parfaite et jubilatoire de chacun des éléments du tissu orchestral aux couleurs douces et vives… »