Pablo Chavarría

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chavarria.

Pablo Chavarría
Image illustrative de l’article Pablo Chavarría
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Stade de Reims
Numéro 12
Biographie
Nationalité Drapeau : Argentine Argentin
Drapeau : Italie Italien [1]
Naissance (30 ans)
Lieu Las Perdices (d)
Taille 1,85 m (6 1)
Période pro. 2008
Poste Attaquant / Milieu offensif
Parcours junior
Saisons Club
2003Drapeau : Argentine Las Perdices
2003-2008Drapeau : Argentine CA Belgrano
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2008-2010Drapeau : Argentine CA Belgrano 064 (11)
2010-2013Drapeau : Belgique RSC Anderlecht008 0(2)
2011 Drapeau : Belgique KAS Eupen 014 0(7)
2011-2013 Drapeau : Belgique KV Courtrai 091 (20)
2013-2016Drapeau : France RC Lens 100 (22)
2016-Drapeau : France Stade de Reims 072 (23)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 17 août 2018

Pablo Chavarría, né le à Las Perdices (es) en Argentine, est un footballeur italo-argentin. Il évolue au poste d'attaquant au Stade de Reims.

Carrière[modifier | modifier le code]

Chavarria avec le RC Lens en 2014.

Dans sa jeunesse, Chavarría débute en pratiquant le « baby fútbol », discipline très populaire en Amérique du Sud et spécialement au Chili. Il s'agit d'une variante du mini-foot qui se joue sur un terrain en dur. Le joueur est affilié au Acción Juvenil de General Deheza jusqu'à ses 8 ans, avant de changer régulièrement de club pour finalement tenter sa chance en Europe à 14 ans, en passant un test au FC Sochaux[2]. Après avoir passé les tests physiques, le jeune homme ne brûle finalement pas les étapes et rentre au pays, en rejoignant pour quelques mois le club de San Lorenzo de Las Perdices. Très vite, on s'intéresse à lui et il est sur le point de rejoindre le Club Atlético River Plate, avant de finalement se diriger vers le Club Atlético Belgrano. Chavarría y termine son écolage en compagnie de son ami Matías Suárez[3].

À partir de 2008, El Flaco fait ses premières apparitions en équipe première à Belgrano en Nacional-B, soit la seconde division argentine, et fête sa première titularisation le 8 septembre de la même année. Durant deux saisons, il participera largement aux bonnes saisons de son club (4e en 2008-2009, 6e en 2009-2010), en participant à 64 matchs et en marquant 11 buts. Ce total de buts relativement faible pour un attaquant, Chavarría l'explique : « La raison me paraît simple. À Belgrano, l’entraîneur me demandait le plus souvent de me poster sur les flancs car il me considérait plus comme un donneur d’assists que comme un buteur. »[4].

En , le Gaùcho est l'objet de l'intérêt de plusieurs clubs dont l'Atlético de Madrid, le Toulouse Football Club, le Club América et le RSC Anderlecht[5]. À Toulouse et à Madrid, l'arrivée de Chavarría est liée aux départs potentiels de, respectivement, André-Pierre Gignac[6] et de Sergio Agüero[7]. Armando Perez, le président du club argentin, souhaite régler le transfert pour un montant de 2,5 millions d'euros[8], mais finalement seul Anderlecht se montre insistant et au vu des difficultés financières de Belgrano[9], l'affaire est réglé le [10] pour environ 920 000 euros[8].

Chavarría ne fait pas le voyage seul, son partenaire le jeune Pier Barrios (19 ans) est quant à lui prêté par Belgrano au club bruxellois, où ils retrouvent tous deux Matías Suárez[10]. D'ailleurs, au moment de justifier son choix pour le RSCA, l'Argentin évoque notamment Matías Suárez : « Parce qu’il y avait déjà Matías. Parce qu’Anderlecht, est un club reconnu sur le plan européen. Et parce que c’est le meilleur club en Belgique. C’est toujours plus agréable de jouer dans la meilleure équipe d’un championnat. »[11].

Le RSC Anderlecht n'en est pas à son coup d'essai sur le marché argentin, Chavarría est en effet le 6e joueur du pays du tango à rejoindre Anderlecht depuis 2005[12]. Nicolás Frutos avait ouvert la voie en 2005, suivi par Lucas Biglia, Cristian Leiva, Nicolás Pareja, Matías Suárez, et enfin Pablo Chavarria et Pier Barrios. Cependant, il ne réussit pas à s'imposer dans le club Bruxellois et est contraint d'être prêté à Eupen dans un premier temps puis à Courtrai afin d'acquérir du temps de jeu.

Le , Pablo Chavarría s'engage pour 3 ans en faveur du Racing Club de Lens[13]. Il inscrit son premier but avec le RC Lens lors de la deuxième journée de Ligue 2 face au Dijon FCO. Six jours plus tard, il s'illustre de nouveau face à l'AJ Auxerre en inscrivant cette fois-ci un doublé[14]. Pour cette première saison avec les « Sang et Or », l'attaquant argentin termine deuxième de Ligue 2 et promu en Ligue 1. Il est également le deuxième meilleur buteur du club en championnat avec 10 réalisations.

Il découvre ainsi l'élite du football français lors de la saison suivante. Le , il inscrit son premier but en Ligue 1 avec le RC Lens lors de la victoire des siens à domicile par 4 buts à 2 face au Stade de Reims, pour le compte de la 4e journée puis récidive lors de la journée suivante à Bastia face à son ancien coéquipier, Alphonse Areola (1-1).

Il marque contre Bordeaux le 5 avril, ce qui ne pourra pas empêcher une nouvelle défaite du RC Lens (2-1), puis il marque encore contre Lille qui conduira cependant à une autre défaite 3-1.

Récemment pisté par le SC Bastia,El Flaco décide de rester au RC Lens pour disputer une nouvelle saison avec les Sang & Or en L2.

En janvier 2016, il est élu meilleur joueur de Ligue 2 du mois de Décembre 2015 avec plus de 70 % des voix[15].

Le 9 juillet 2016, en fin de contrat au RC Lens, il rejoint Reims pour deux saisons[16]. À ses débuts avec le club champenois, il se fait remarquer en ouvrant le score face au Real Madrid lors du trophée Santiago Bernabéu.

Style et caractéristiques[modifier | modifier le code]

Pablo Chavarría est un joueur évoluant au poste d'attaquant. Ses points forts sont l'engagement et la vitesse ainsi que son état d'esprit sur et en dehors du terrain. Il est en revanche critiqué pour son manque de réussite devant le but et ses statistiques basses quand il joue au plus haut niveau, que ce soit à Anderlecht ou à Lens[17].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Pablo Chavarría au 15 mai 2018[18]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B C M B M B
2008-2009 Drapeau de l'Argentine CA Belgrano Nacional B 31+2 6+0 - - - - - - - 33 6
2009-2010 Drapeau de l'Argentine CA Belgrano Nacional B 31 5 - - - - - - - 31 5
Sous-total 64 11 - - - - - - - 64 11
2010-2011 Drapeau de la Belgique RSC Anderlecht Jupiler Pro League 5 1 1 1 - - C1+C3 1+1 0+0 8 2
2010-2011 Drapeau de la Belgique KAS Eupen (prêt) Jupiler Pro League 5+9 1+6 - - - - - - - 14 7
2011-2012 Drapeau de la Belgique KV Courtrai (prêt) Jupiler Pro League 27+10 2+3 7 0 - - - - - 44 5
2012-2013 Drapeau de la Belgique KV Courtrai (prêt) Jupiler Pro League 22+6 6+0 5 2 - - - - - 33 8
Sous-total 84 19 13 3 - - - 2 0 99 22
2013-2014 Drapeau de la France RC Lens Ligue 2 32 10 5 1 1 0 - - - 38 11
2014-2015 Drapeau de la France RC Lens Ligue 1 31 7 1 0 1 0 - - - 33 7
2015-2016 Drapeau de la France RC Lens Ligue 2 28 4 1 0 - - - - - 29 4
Sous-total 91 21 7 1 2 0 - - - 100 22
2016-2017 Drapeau de la France Stade de Reims Ligue 2 27 7 1 0 1 0 - - - 29 7
2017-2018 Drapeau de la France Stade de Reims Ligue 2 38 14 - - 2 0 - - - 40 14
Sous-total 65 21 1 0 3 0 - - - 69 21
Total sur la carrière 304 72 21 4 5 0 - 2 0 332 76

Palmarès[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de Pablo Chavarría », sur LFP.fr
  2. Les Argentins d’Anderlecht sont là Pascal Guerman, dh.be, le 21 juin 2010, page consultée le 12 juillet 2010.
  3. Suarez : “J’espère que Chavarría signera” Benoît Delhauteur, dhnet.be, le 19 mai 2010, page consultée le 13 juillet.
  4. Chavarría : « Ne me comparez pas à Frutos » Angelo Volpe, lesoir.be, samedi 10 juillet 2010, page consultée le 13 juillet 2010.
  5. Chavarría : “Pas ici pour me reposer” V. Lo. , dhnet.be, le 10 juillet 2010, page consultée le 13 juillet 2010.
  6. Toulouse lorgne sur un buteur argentin Khaled Karouri, footmercato.net, le 20 mai 2010, page consultée le 13 juillet 2010.
  7. Transfert de Pablo Chavarría : le RSCA préféré à l'Atlético Madrid rsca.be, le 9 juin 2010, page consultée le 13 juillet 2010.
  8. a et b Le RSCA plutôt que l’Atletico ! Benoît Delhauteur, dhnet.be, le 9 juin 2010, page consultée le 14 juillet 2010.
  9. Anderlecht a trouvé sa perle : Chavarría, le Lisandro de Cordoba Benoît Delhauteur, dhnet.be, 15 mai 2010, page consultée le 14 juillet 2010.
  10. a et b Chavarría et Barrios à Anderlecht, c’est officiel rédaction en ligne sudpresse.be, le 8 juin 2010, page consultée le 14 juillet 2010.
  11. Chavarría : “Pas ici pour me reposer” V. Lo. , dhnet.be, le 10 juillet 2010, page consultée le 14 juillet 2010.
  12. Un transfert argentin chez les Mauves grâce à la crise ? B. D. , le 9 avril 2010, page consultée le 14 juillet 2010.
  13. Pablo Chavarria rejoint le racing club de lens
  14. walfoot
  15. Le Trophée UNFP du meilleur joueur de L2 en décembre pour Pablo Chavarria ! sur lensois.com, le 17 janvier 2016
  16. Pablo Chavarria deux ans à Reims
  17. Antoine Placer, « Ligue 1 - Lens : Chavarria, c’est grinta, bémol et barbecue », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne)
  18. « Fiche de Pablo Chavarría », sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :