Paatonemheb (général d'Akhénaton)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Paatonemheb
G40M17X1
N35
N5
Aa15
W3
Pȝ Jtn m ḥb

Paatonemheb est un général d'Akhénaton (XVIIIe dynastie).

Carrière[modifier | modifier le code]

Il portait les titres de scribe royal, général du Maître des Deux-Terres et celui d'intendant royal.

Commandant de la garde personnelle du roi, il était le général en chef de l'armée.

Certains auteurs considèrent qu'il ne forme qu'un avec le futur général de Toutânkhamon, Horemheb, notamment en raison d'une part de la comparaison de leurs noms tous deux théophores, qu'il aurait fait changer à la suite de la restauration des anciens cultes et l'abandon définitif d'Akhetaton, et d'autre part de la comparaison de leurs titres qui présentent des analogies[1]. Ce nouveau général Horemheb finira par monter sur le trône.

À Akhetaton, il pourrait avoir succédé à deux autres généraux du roi. L'un semble être tombé en disgrâce et le second disparaît après avoir été envoyé par Akhénaton pour remettre de l'ordre dans les possessions égyptiennes en Palestine après l'an 8 du règne du roi, ce qui aurait favorisé l'ascension de Paatenemheb[2].

D'autres historiens et égyptologues voient deux personnages distincts sans liens de parenté particuliers[3].

Dans ce dernier cas, après l'aventure amarnienne, Paatenemheb pourrait avoir supporté le parti d'Horemheb le futur pharaon. Ce dernier l'en aurait remercié en lui donnant la charge de grand prêtre de , occasion d'un nouveau changement de nom, le dignitaire se faisant désormais appeler Prêemheb[4].

Quoi qu'il en soit il disparaît lui aussi avec la fin du règne du roi et l'abandon d'Akhetaton. Bien qu'il existe un autre Paatonemheb, enterré à Saqqarah, la nature de leurs titres en font deux dignitaires de rangs différents[5] et la différence de moyens dont disposent les deux personnages pour l'édification de leur sépulture semble interdire toute identification entre eux.

Sépulture[modifier | modifier le code]

Paatonemheb
Type Tombeau
Emplacement Nécropole d'Amarna, tombe n°24
Date de découverte
Découvreur
Fouilles
Objets découverts

Paatonemheb se fait aménager une tombe dans la falaise orientale d'Akhetaton, la capitale d'Akhénaton et de Néfertiti.

Cette sépulture conçue sur des dimensions assez vastes est restée inachevée, ce qui corrobore l'impression d'une ascension tardive pendant le règne du roi.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Parmi les auteurs identifiant les deux personnages on trouvera Ch. Desroches Noblecourt dans Toutânkhamon, p. 209 ; M. Della Monica dans Horemheb quant à elle formule l'hypothèse de l'identification des deux généraux en une seule et même personne p. 85-86 ; G. T. Martin dans The Hidden Tombs of Memphis ne confirme pas cette identification mais procède à la comparaison des noms et titres qui la rendent possible
  2. Cf. M. Della Monica, ibidem
  3. Cf. N. Grimal dans Histoire de l'Égypte ancienne, ch. X Akhénaton, § La revanche d'Amon
  4. C'est l'hypothèse que préfère J. H. Breasted dans Ancient records of Egypt, vol. III, § 22 Coronation inscription et note a, p. 13
  5. Le Paatenemheb de Saqqarah est simple majordome et occupe des fonctions religieuses de second rang. Des éléments de sa tombe, qui reste à retrouver dans la nécropole memphite, sont exposés au Rijksmuseum van Oudheden de Leyde

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]