Panchadashi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Pañcadashī)
Aller à : navigation, rechercher

Panchadashi[1] (IAST: Pañcadaśī[2]) est un texte sanskrit composé au XIVe siècle et attribué à Mādhavācārya dont l'épithète est Vidyāraṇya. Cet écrit tardif fait partie de l'ensemble du corpus de textes liés à l'école de l'Advaita Vedānta dont l'un des fondateurs est Ādi Śaṅkara.

Structure du texte[modifier | modifier le code]

Panchadashi comporte quinze chapitres (prakaraṇa) subdivisés en trois sections de cinq chapitres chacune (pañcaka). Ces trois sections couvrent les définitions relatives à la triade saccidānanda[3]. Celles-ci sont par ordre dans le texte:

  1. Viveka pañcaka : les cinq chapitres de la discrimination entre le soi et le non-soi (le Réel et l'Irréel). Cette section correspond à Sat (L'Être ou le Réel).
  2. Dīpa pañcaka : les cinq chapitres décrivant la nature de l'Ātman comme la conscience pure. Cette section correspond à Cit (La Conscience).
  3. Ānanda pañcaka : les cinq chapitres décrivant la nature de l'Ātman comme pure félicité. Cette section correspond à Ānanda (La Joie ou la Félicité).

Viveka pañcaka[modifier | modifier le code]

Section des cinq prakaraṇa de la discrimination sont par ordre de progression:

  • Tattvaviveka : la Discrimination sur la Réalité.
  • Pañcamahābhūtaviveka : la Discrimination sur les Cinq Grands Éléments.
  • Pañcakośaviveka : la Discrimination sur les Cinq Enveloppes.
  • Dvaitaviveka : la Discrimination sur la dualité.
  • Mahāvākyaviveka : la Discrimination sur les Grandes Énonciations.

Dīpa pañcaka[modifier | modifier le code]

Section des cinq prakaraṇa sur la nature de la réalité qui est conscience sont dans l'ordre:

  • Citradīpa
  • Tṛptidīpa
  • Kūṭasthadīpa
  • Dhyānadīpa
  • Nāṭakadīpa

Ānanda pañcaka[modifier | modifier le code]

Section des cinq prakaraṇa de la Joie ou de la Félicité sont par ordre:

  • Yogānanda : la Félicité du Yoga.
  • Ātmānanda : la Félicité du Soi.
  • Advaitānanda : la Félicité de la Non-dualité.
  • Vidyānanda : la Félicité de la Connaissance.
  • Viṣayānanda : la Félicité des Objets des sens.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ce terme est dérivé de pañcadaśin qui signifie « constitué de quinze parties ».
  2. The Sanskrit Heritage Dictionary de Gérard Huet
  3. Pañcadaśī: a critical study. Shakuntala Punjani. Éd. Parimal Publications, 1985, page 22

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A handbook of Hindu pantheism : the Panchadasi Volume I. Acarya, Madhava Na (Madhava Narayana), Nandalala Dhola. Éd. Calcutta, H. Dhole 1899.
  • Pañcadaśī: a critical study. Shakuntala Punjani. Éd. Parimal Publications, 1985.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]