PPz30

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
PPz30
Description de cette image, également commentée ci-après

PPz30 durant les fêtes de Wallonie à Namur, 20 septembre 2003

Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la Belgique Belgique
Genre musical Fusion, funk, rock, reggae, rap
Années actives De 1992[1] à 2012[2]
Labels Sing Mary, 62 TV Records, Big Bang, Carbon7, Home Records, Happy Family
Site officiel pas de site web officiel / https://myspace.com/ppz30/

PPz30 est un groupe de musique bruxellois de fusion que ses membres qualifient de "freaka-rocka-funky-dirty". Il naît en 1992, de la rencontre de trois ex-Walpurgis Volta : Eric Lemaître, Phil Grouwels et Georges Lemaire avec l’acteur et mime américain, Bruce Ellison[2].

PPz30 tire ses influences dans de multiples genres comme le funk, le rock, le rap, le reggae. Le nom du groupe provient de la formule chimique du ciment.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après la rencontre des quatre membres fondateurs en 1992, PPz30 passe une année à chercher son style lors de jams.
Dès 1993, leur premier opus Whack! sortit, le groupe entame une tournée commençant en Belgique puis en France, en Suisse et en Italie. En 1994, ils tournent entre autres au Printemps de Bourges, aux Francofolies Off de La Rochelle, au PopKomm à Cologne et finissent l'année sur un Whack'n'Roll Tour (trente dates en Belgique et en France)[1].

En 1995, Sweet Smell of Sucksess commence à être enregistré en février, puis en mars, Daniel Wang (ex-batteur de La Muerte) rejoint le groupe à la guitare. Peu après, ils sortent Jumping Jehosaphat qui entre dans le chart de Studio Brussel et ils se produiront entre autres au Dour Festival et sur la Plaza Real de Barcelone[1]. Ensuite en 1996, en plus des concerts en Belgique, ils se produisent en France, en Espagne, en Allemagne, en Hollande, en Suisse et au Luxembourg.

En 1997, après la sortie de This is not a bell, ils jouent en tête d'affiche du Verdur Rock et de la première édition du Autumn Rock Festival[3] mais également à Couleur Café, au Dour Festival et au Nandrin Rock Festival.

En 1999, leur quatrième album Beautifuel est enregistré au studio Hautregard à Liège.

En 2002, pour les 21 ans de Radio 21, PPz30 sort un titre inédit : "What Goes Around"[4]. À cette occasion, ils joueront en tête d'affiche au Botanique[1].
Ils y joueront encore plusieurs fois : le 23 septembre 2004 avec Percubaba et X-Makeena, le 25 février 2005 avec Fishbone et Wolfundkind puis finalement le 12 février 2007, partageant l'affiche avec Fishbone[5].

En 2004, c'est l'arrivée de Laurent G qui apporte une note électronique au groupe en tant que DJ et quelques mois plus tard, le groupe sort son cinquième album : « Duck My Sick ! ». Ensuite, deux trompettistes, Mario et Grazie, s'ajoutent à la formation et se baptisent La Mafia Horn Section. Puis en 2006, Jean Pol Lossignol les rejoint, aussi à la trompette, juste avant l'album Ovni Tender[5] qui sort la même année. PPz30 continue régulièrement à jouer en live, notamment en 2008, où ils sont la tête d'affiche du "Habay rock Coeur"[6] à Marbehan.

Ils se sont également produit 22 fois au Magasin 4 entre 1994 et 2011[7], date d'un de leurs derniers concerts.

Éric Lemaître décède en janvier 2012 et cet évènement marque la fin de PPz30[2].

Formation[modifier | modifier le code]

Membres originels[modifier | modifier le code]

  • Bruce Ellison - chant, mime
  • Phil « The Vibes » Grouwels - batterie
  • Georges « Jo » Lemaire - basse
  • Éric Lemaître(†) - guitare, trompette, renfort vocal

Autres musiciens ayant joué avec PPz30[modifier | modifier le code]

  • Gal Aroch - basse
  • Fio - basse (2002 - )
  • Laurent G - DJ (2003 - )
  • Luc Van Lieshout - trompette
  • Éric Moens - basse
  • Daniel Wang - guitare, chant (1995 - 2003)
  • Jean-Luc Guyot (Monster) - guitare (1994-1995)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Whack! (Sing Mary)
  • 1995 : Sweet smell of sucksess (62 TV Records - Distribution en Belgique : 'Bang!' (qui a ensuite fusionné avec PIAS), aux Pays-Bas : Rough Trade/Zomba, en France : Tripsichord et au Royaume-Uni : Shellshock)
  • 1997 : This is not a bell (62 TV Records - distribution identique)[8]
  • 1999 : Beautifuel (Carbon 7)
  • 2003 : Duck My Sick (Home Records)
  • 2006 : Ovni Tender (Home Records)

Singles & EPs[modifier | modifier le code]

  • 1995 : Jumpin' Jehosaphat (CD, Max - 62 TV Records)
  • 1995 : Jumpin' Jehosaphat (CD, Single, Promo, Car - Boucherie Productions)[8]
  • 2002 : What Goes Around (CD singles - Home Records)
  • 2006 : Get a nut / There goes haeven (CD 2 titres - Home Records)[9]

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « Artiste : PPz30 - BIO », sur http://entrepotarlon.be (consulté le 6 octobre 2016)
  2. a, b et c « Le groupe belge PPz30 », sur http://rtbf.be (consulté le 6 octobre 2016)
  3. « Artiste :PPz30 », sur http://minuitdix.be (consulté le 28 septembre 2016)
  4. « PPZ30 - WHAT GOES AROUND », sur https://rtbf.be (consulté le 29 septembre 2016)
  5. a et b « PPZ 30 (BE) », sur http://botanique.be (consulté le 28 septembre 2016)
  6. « PPZ30 de retour à Marbehan », sur http://lavenir.net (consulté le 28 septembre 2016)
  7. « PPz30 (BE) », sur http://magasin4.be (consulté le 28 septembre 2016)
  8. a et b « PPZ30 Discographie », sur http://discogs.com (consulté le 28 septembre 2016).
  9. « Get a Nut / There Goes Heaven », sur http://rateyourmusic.com (consulté le 29 septembre 2016)