PC-Engine GT

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
PC-Engine GT / TurboExpress
Image illustrative de l'article PC-Engine GT

Fabricant NEC
Type Console portable
Génération Quatrième

Date de sortie 1990
Processeur HuC6280
Média HuCard
Unités vendues 1,5 million

La PC-Engine GT (appelée TurboExpress en amérique du nord et parfois connue sous le nom Turbo GT) est une console portable de jeux vidéo, sortie en 1990 et fabriquée par NEC Corporation. Elle sort en France en janvier 1991 au prix de 2490 FF avec un jeu, puis passe d'un coup à seulement 1490 FF avec un jeu en novembre 1992[réf. nécessaire].

Il s'agit donc d'une version portable de la PC-Engine, pourvue d'un écran LCD couleur à matrice active d'une diagonale de 2,36 pouces. Techniquement identique aux versions de salon, elle accepte tous les jeux édités au format HuCard.

Un périphérique d'extension (TV Tuner) fut commercialisé en option pour permettre de transformer la console en téléviseur portatif ou bien en moniteur vidéo pour caméra via un port d'entrée. Cependant, ce module n'étant compatible qu'avec les normes NTSC en vigueur au Japon et en amérique du nord, il ne pouvait être utilisé pour capter les chaînes sur le territoire européen.

Sa consommation électrique est très importante, puisqu'un jeu de 6 piles LR6 ne dépasse pas trois heures d'utilisation normale. Pour compenser ce problème, la console s'éteint automatiquement si elle reste inutilisée un certain temps et des kits de batteries rechargeables furent commercialisés par la société TTI. Par ailleurs, un transformateur secteur était livré en standard pour une utilisation sans piles, tandis qu'un adaptateur pour prises allume-cigare était vendu en option.

Elle resta longtemps la plus performante des consoles portables du marché, face à des concurrentes comme la Lynx plus volumineuse, la Game Boy avec son écran monochrome, ou la Game Gear utilisant un écran couleur à matrice passive moins abouti. Malgré un succès d'estime des joueurs, la PC-Engine GT n'eut toutefois pas la carrière commerciale escomptée, à l'inverse des concurrentes de chez Nintendo qui rencontrèrent un succès populaire mondial bien plus conséquent, car plus légères et plus simples, avec une autonomie sur piles raisonnable et surtout proposées à des tarifs beaucoup plus abordables.

Spécifications Techniques[modifier | modifier le code]

  • Masse : 435 g
  • CPU : HuC6280 à 7,16 MHz
  • RAM : 8 Kio
  • Résolution: 256x212
  • Résolution maximum : 320x256
  • Résolution maximum théorique 512x256
  • Sprites simultanément à l'écran : 64
  • Couleurs : 16 palettes de 16 couleurs parmi 512
  • Processeur Graphique : 2 processeurs 16 bits, VDC (Video Display Processor) et VCE (Video Color Encoder)
  • RAM Vidéo : 64 kio
  • Sortie UHF
  • Port cartouche : PC-Card de 64 kio à 1 Mio
  • Périphérique Optionnel: Tuner TV NTSC

Périphériques[modifier | modifier le code]

La TurboExpress, avec le Tuner TV TurboVision et quelques jeux
Officiels et proposés par NEC
  • GT COM cable (Référence: PI-AN4) : relie deux GT ensemble pour jouer en réseau.
  • GT tuner (Référence: PI-AD11) : Tuner permettant de recevoir la TV sur la GT (ne fonctionne qu'au Japon et USA)
  • GT car adapter (Référence: PI-AD12) : Alimentation fonctionnant sur prise allume cigare.
  • GT AV cable : Permet d'envoyer l'image du tuner GT sur une télé.
  • GT AC adapter (Référence: PAD-121) : Alimentation secteur.
Proposés par d'autres sociétés
  • Power pack (Référence PK-001)
  • Multiple kit (Référence PI-01P)

À noter[modifier | modifier le code]

  • La console a été surnommée « la Rolls des portables » pour sa qualité, mais aussi son prix et sa consommation en piles[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]