PAD (télévision)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le PAD (prêt à diffuser) est fabriqué, en principe, dans un laboratoire audiovisuel. C'est le support final, réunissant l'image (étalonnée) et le son (mixé) qui sera livré pour acceptation aux chaînes de télévision (diffuseurs). Sa fabrication devra être conforme à des normes et recommandations spécifiques, répondant aux demandes techniques des diffuseurs liant le producteur au diffuseur. Ces normes et recommandations sont définies en France par la CST en collaboration avec la FICAM et le HD Forum et pour la télévision HD, en liaison avec l'EBU, European Broadcasting Union[1].

Définition[modifier | modifier le code]

Le Prêt à diffuser ou PAD ou P.A.D. est, dans le milieu professionnel de la radio et de la télévision, le support livré au diffuseur pour une fiction (cinéma ou télévisuelle), un documentaire, une captation de spectacle vivant, une émission ou un reportage. Il doit répondre à un certain nombre de critères techniques, normés et recommandés pouvant varier suivant les genres de programmes.

L'utilisation du PAD tend à garantir une certaine qualité technique, de régler les niveaux avant diffusion, de permettre l'identification du programme sur le support et de fournir un cahier des charges techniques aux producteurs pouvant servir de document de référence en cas de litige. Les normes concernant les timecodes d'entrée et de sortie de chaque élément du PAD permettent d'uniformiser la lecture automatique des bandes par des robots de diffusion ; une bande ne respectant pas ces indications serait automatiquement refusée par un diffuseur en raison de l'impossibilité de la lire correctement sur ses robots et serveurs.

Historique[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

Des recommandations édictées par l'ancien SNVC puis peaufinées par la FIMM, qui fusionne avec la FICAM, laquelle participe aux nouvelles normes et recommandations rendues nécessaires à l'apparition de la télévision Haute Définition avec d'autres organismes.

Le PAD cassette[modifier | modifier le code]

Les normes PAD concernant le contenu et la nature des supports de livraison peuvent varier dans le détails selon les diffuseurs, il convient donc de réaliser les PAD en fonction de ces normes données par ce diffuseur dans le contrat passé avec le producteur. Les variations concernent notamment les timecodes de début et de fin de chaque élément, les informations d'identification, il est assez fréquent de ne pas avoir de décompte et la première image du programme doit en règle générale se situer à un timecode rond (le plus souvent 01:00:00:00).

Le PAD est composé, traditionnellement jusque qu'à la fin des années 2000, d'un support sur cassette video professionnelle : Beta Numérique pour le SD et pour le HD: HDCAM ou HDCAM SR, Il tend, depuis les années 2010 à être remplacé par des fichiers audionumériques.

  • dans tous les cas:
    • d'une fiche de renseignement commune aux formats SD et HD
  • dans le cas d'un PAD HD, il sera accompagné:
    • d'une Fiche d’information de mixage (remplie en principe par le mixeur)
    • d'une Fiche d’information d’encodage Dolby E (remplie par le laboratoire)

PAD SD[modifier | modifier le code]

L'exemple qui suit est de type de PAD de reportage datant des années 2000.

SECTION DUREE VIDEO AUDIO 1/2 AUDIO 3/4 Time Code
Protection 10 s VIERGE
Réglages 1 à 2 min mire de barres Signal de référence

souvent 1 kHz
en phase sur les deux pistes
à -18 ou -20 dBfs

soit identique à audio 1/2
soit silence
Time code
continu et progressif
ne passant pas par
00:00:00:00
Identification 20 s Panneau (facultatif) identification
(facultatif)
Repérage 8 s Décompte 10 à 3 Bip de 1 kHz sur la première image du nombre
Amorce 2 s Noir Silence
Programme X respect de la norme
UER N10
respect de la recommandation
UER R68
Amorce de fin > 30 s Noir Silence

Le tableau suivant représente la norme d'amorçage PAD de Canal+ pour les programmes de stock représentative des normes SD en vigueur dans les années 2000 pour les chaines de télévision françaises. Le PAD doit être en PAL

Timecode Image Audio
09:58:00:00 Mire de barres
  • 100 % luminance
  • 75 % Chrominance
Mono Stereo
1000 Hz continu à -18 dBFS A1: 1000 Hz intermittent à -18 dBFS

A2: 1000 Hz continu à -18 dBFS

-

09:59:00:00
identification:
  • numéro d'affaire
  • titre du programme
  • sous-titre et/ou numéro d'épisode
  • durée
  • nature du son (mono, stéréo ou LtRt)
  • assignation des pistes audio
  • format vidéo (4/3, 16/9)
  • format film (1,33, 1,66, 1,85...)
silence
09:59:50:00
  • décompte de 10 s à 3 s puis noir
  • mention claire du format image
  • mention claire du type de son (mono, stéréo, LtRt)
silence
10:00:00:00 Programme Programme
  • Niveau audio maximal à -9 dBFS (jusqu'en 2011, 2012)
Fin du programme

Timecode ininterrompu

30 s minimum

Niveau de noir (300 mV) Silence

PAD HD[modifier | modifier le code]

Se réfère au documents suivants (la plupart sont devenus obsolètes en 2011):

PAD fichier[modifier | modifier le code]

Depuis quelques années, les diffuseurs acceptent de se faire livrer les PAD sous forme de fichiers informatiques dématérialisés pouvant être échangés par des réseaux de télécommunication (transfert de fichiers - FTP sécurisés). De plus en plus, ce moyen de livraison est préféré par les laboratoires aux supports cassettes, c'est moins encombrant, moins coûteux, c'est un gain de temps pour la fabrication et les éventuelles modifications en cas de refus. La plupart du temps, il s'agit d'une forme de conteneur MXF encapsulant un codec XDCAM.

Commentaires[modifier | modifier le code]

Le PAD présenté au diffuseur sera vérifié pour acceptation ou refus. Dans ce cas une fiche de vérification ou un Visa Technique pourra être communiquée au producteur, justifiant les motifs de refus (pour l'image ou pour le son). La problématique en France, pays du « Droit d'Auteur » est que juridiquement l'auteur peut exprimer des désirs artistiques conflictuels avec les normes de diffusion contractuelles. En général, ce problème de Droit se règle à l'amiable.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. À l'apparition des moyens de diffusion TV-HD vers la fin des années 2000, de nouvelles normes sont en cours de finalisation ; de par l'abandon du réseau hertzien analogique en 2011 (remplacé par le réseau hertzien numérique (TNT),et d'autre part par la complexité d'unifier au moins au niveau européen ces nouvelles normes.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]