P. J. Wolfson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
P. J. Wolfson
Description de cette image, également commentée ci-après
Three Of A Kind par P. J. Wolfson, 1957
Nom de naissance Pincus Jacob Wolfson
Naissance
New York, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 75 ans)
Woodland Hills, Los Angeles, États-Unis
Profession Scénariste, producteur de cinéma, écrivain

P. J. Wolfson, (New York, - Woodland Hills, Los Angeles, ), né Pincus Jacob Wolfson, est un écrivain américain devenu scénariste et producteur de cinéma.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pincus Jacob Wolfson est né d'immigrants juifs[1] russes à New York. Son père a travaillé comme plombier et il a étudié la pharmacie à l'Université Fordham. Alors qu'il travaillait plus tard dans une pharmacie au Madison Square Garden, il a écrit ses premiers romans. Wolfson publie son premier roman Bodies Are Dust en 1931. Son succès ainsi que celui des 3 suivants l’amène à travailler comme scénariste et producteur à Hollywood. Jusqu’à la fin de sa vie, il travaille pour les plus grandes sociétés de production Metro-Goldwyn-Mayer, RKO Pictures, Columbia Pictures, Paramount Pictures… Il écrit de très nombreux scénarios pour le cinéma et la télévision.

Bodies Are Dust, publié à 2 reprises en français sous 2 titres différents, est qualifié de «chef-d'œuvre» par Jean-Patrick Manchette[2]

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Bodies Are Dust (1931)
    Traduit par Marcel Duhamel il est publié en français sous le titre Corps perdus, Paris, Gallimard, Coll. Les Livres, 1934, puis en feuilleton dans le journal Combat, à partir du 6 août 1946, sous le titre Les corps sont poussière
    [3].
    Réédition sous le titre À nos amours, Paris, Série noire no 73, 1950, réédition La Poche noire no 84, 1969, réédition Folio policier no 316, 2003.
  • Summer Hotel, 1932
  • All Women Die, 1933
  • My Dflesh of Brass, 1934
  • How Sharp the Point, 1959
    Publié en français sous le titre Bataille de coqs, Paris, Gallimard, Série noire no 1178, 1968.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive

Réalisateur[modifier | modifier le code]

P. J. Wolfson réalise un seul film en 1939 : Boy Slaves (en) avec Anne Shirley

Scénariste[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]