MoMA PS1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

MoMA PS1
Image dans Infobox.
Informations générales
Type
Organisme lié à l'art (d), organisation à but non lucratif, lieu d’exposition (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Ouverture
Sites web
Localisation
Adresse

Le MoMA PS1 (anciennement P.S. 1 Contemporary Art Center, ou plus communément P.S.1) est l'un des plus grands et anciens musées consacrés uniquement à l'art contemporain aux États-Unis. Il est situé à New York dans l'arrondissement de Queens. Fondé en 1976, dans les anciens locaux d'une public school (d'où l'acronyme P.S.), ce musée est affilié depuis 2000 au Museum of Modern Art de New York.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le P.S.1 est créé en 1971 par Alanna Heiss. Il prend ses sources dans une organisation fondée cinq ans plus tôt The Institute for Art and Urban Resources, ayant pour mission de réhabiliter les bâtiments abandonnés de New York en ateliers d'artistes et lieux d'expositions[1]. Le P.S.1 promeut pendant une vingtaine d'années les artistes les plus importants de la scène américaine et internationale.

En , P.S.1 rouvre après trois années de fermeture au public, qui ont permis de rénover le site avec un projet de l'architecte Frederick Fisher (en) au coût de 8,5 millions de dollars. Les espaces d'exposition sont passés de 7 800 m2 à 11 600 m2[2], les salles augmentées en nombre sur deux étages, et une galerie extérieure a été créée.

En , l'affiliation au MoMA a été annoncée pour mutualiser les fonds et les ressources financières des deux institutions[1]. Le musée fut rebaptisé MoMA PS1 en 2010[3].

Artistes[modifier | modifier le code]

Liste d'artistes ayant exposé ou travaillé avec le P.S.1 :

Programmes éducatifs du P.S.1[modifier | modifier le code]

  • Young Architects Program, est une compétition annuelle de jeunes architectes.
  • Warm-up, est un festival annuel de musique.
  • WPS1, est la radio internet du P.S.1, de 2004 à 2009.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Carol Vogel, « A Museum Merger: The Modern Meets The Ultramodern », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. (en) Roberta Smith, « ART REVIEW; More Spacious and Gracious, Yet Still Funky at Heart », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. (en) Carol Vogel, « Tweaking a Name in Long Island City », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  4. (en) « MoMA PS1 / MoMA », sur The Museum of Modern Art (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]