Pétronille d'Aquitaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pétronille.

Pétronille d'Aquitaine[1], née vers 1125, morte après 1151, fille de Guillaume X, duc d’Aquitaine et d'Aénor de Châtellerault. Elle est la sœur d'Aliénor d'Aquitaine et de Guillaume Aigret.

Elle est aussi appelée Péronnelle ou Aelis.

Elle suit sa sœur Aliénor à la cour de France, et y tombe amoureuse de Raoul de Vermandois, un homme mûr déjà marié à Éléonore de Blois. Pour lui faire plaisir, Aliénor d'Aquitaine et son époux Louis VII obtiennent la dissolution du mariage, ce qui provoque un conflit avec le comte de Champagne Thibaut IV de Blois, frère de l'épouse répudiée.

Elle épouse donc en 1142 Raoul Ier le Vaillant[2] ( † 1152), comte de Vermandois et de Valois et en a :

Dans la fiction[modifier | modifier le code]

Pétronille est un personnage secondaire de la série de bande dessinée, Aliénor, la légende noire, d'Arnaud Delalande, Simona Mogavino et Carlos Gomez, éditée dans la collection, Les Reines de sang, et publiée aux éditions Delcourt[3], en 6 tomes, de 2012 à 2017. Dans cette saga historique, mêlée de fiction, les auteurs la font participer à la 2nde croisade, puis évoquent une fictive répudiation par Raoul de Vermandois et imaginent sa mort vers 1152, suite à une chute de cheval lors d'une partie de chasse en Aquitaine, où elle aurait suivit sa sœur Aliénor, remariée à Henri Plantagenêt. De la même manière, les auteurs prennent le partie d'une sépulture à l'abbaye royale de Fontevraud, où reposera plus tard le gisant de sa sœur ainée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Généalogie de Pétronille d'Aquitaine sur le site Medieval Lands
  2. Généalogie de Raoul le Vaillant sur le site Medieval Lands
  3. Arnaud Delalande, Simona Mogavino et Carlos Gomez, Aliénor, la légende noire, Éditions Delcourt (collection Reines de sang), 6 tomes, 2012-2017.