Pétrole (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pétrole
Auteur Pier Paolo Pasolini
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Version originale
Langue italien
Titre Petrolio
Éditeur Einaudi
Date de parution
Version française
Traducteur René de Ceccatty
Éditeur Gallimard
Date de parution

Pétrole (en italien Petrolio) est un roman de Pier Paolo Pasolini inachevé et paru posthume en 1992.

Des théories suggèrent que la mort de Pier Paolo Pasolini serait liée à son roman Pétrole, où il dévoile les coulisses de la mort de l'industriel Enrico Mattei, qui aurait pu être assassiné sur l'ordre de son successeur Eugenio Cefis, dans le contexte de la stratégie de la tension, qui aurait pu favoriser par les affrontements entre extrême gauche et extrême droite l'avènement d'une dictature (ce que Pasolini aurait raconté dans le chapitre « Lumières sur l'ENI » du roman, que s'il a été écrit, il n'a jamais été retrouvé)[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

Écriture et publication du roman[modifier | modifier le code]

Le roman qu'écrivait Pasolini lors de sa mort a été publié inachevé, un chapitre « Lumières sur l'ENI » aurait été volé au poète par ses assassins.

Le , le sénateur Marcello Dell’Utri, un proche de Silvio Berlusconi, déclare aux médias qu’un homme l’a contacté pour lui vendre le chapitre manquant de Pétrole, mais l'homme disparaît[2].

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]