Pétoubastis III

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pétoubastis III
Période IIIe période intermédiaire
Dynastie XXVIIe dynastie
Fonction Roi usurpateur
Prédécesseur Cambyse II
Dates de fonction -522 à -520
Successeur Darius Ier

Seherouibrê Padibastet, mieux connu sous le nom de Pétoubastis III, est un roi qui se révolta contre la domination perse et le satrape Aryandes sous le règne de Cambyse II[1] et gouverna de -522 à -520. Ce roi est un prince local et probablement un membre de l'ancienne lignée royale saïte, qui a tenté de reprendre le contrôle de l'Égypte et de s'emparer du pouvoir[2]. Bien qu'il ait pris des titres royaux et la titulature des pharaons, il est inconnu dans l'histoire égyptienne[2].

Le règne de Bardiya en Perse a provoqué le mécontentement de l'aristocratie perse, au point que le général Otanès décide de le renverser quelques mois seulement après son avènement en -522. Il rassemble autour de lui cinq autres conjurés.

Le coup d'État est présenté par Hérodote comme l'œuvre d'un petit groupe, se glissant discrètement dans le palais et assassinant Bardiya dans son lit. En -522, Cambyse II apprend l’usurpation du trône de son frère Bardiya. Alors qu'il rentre en hâte vers la Perse, il meurt au début de l'été d'une gangrène à la suite d'une blessure à la cuisse contractée en Syrie.

Pétoubastis se révolte à la fin de -522 ou au début de -521. Ce qui le fait se rebeller n'est pas certain, mais selon les écrits de l'écrivain militaire grec Polyen, qui a écrit à propos de cette révolte, il était oppressé d'imposition.

L'inscription de Behistun, qui décrit les événements au cours de cette période, fait état d'une rébellion en Égypte qui a eu lieu en même temps que d'autres révoltes dans l'est de l'Empire perse. Darius, l'auteur de cette inscription, n'entre pas dans les détails sur la façon dont il a traité la rébellion en Égypte. Il est fort probable que le satrape Aryandes a réprimé la rébellion, bien que nous ne puissions pas le savoir avec certitude. L'Égypte a été pacifié en -518 lorsque Darius a codifié la législation locale égyptienne.

L'existence de ce roi et des autres rebelles que nous connaissons très peu, a été confirmée par des inscriptions trouvées sur un scarabée qui porte son nom écrit dans une forme royale dans un cartouche[1]. De ces inscriptions nous pouvons voir que Seherouibrê était le nom de naissance de ce roi, alors qu'il a pris le nom de trône Padibastet. Il existe également un document qui a été daté de l'an -552, qui a été la première année de son règne local[2].

Titulature[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Titulature dans l'Égypte antique.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b "Ancient Egypt: History and Chronology, 27th dynasty".
  2. a b et c Iorwerth Eiddon Stephen Edwards, The Cambridge Ancient History, Cambridge University Press, 2005, p. 262.
  3. Hermann Ranke, Die ägyptische Persönennamen, Verlag von J. J. Augustin in Glückstadt, 1935, p. 123.