Péter Szijjártó

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Péter Szijjártó
Illustration.
Péter Szijjártó en 2018.
Fonctions
Ministre hongrois des Affaires étrangères
et du Commerce
En fonction depuis le
(6 ans, 10 mois et 3 jours)
Premier ministre Viktor Orbán
Gouvernement Orbán III et IV
Prédécesseur Tibor Navracsics
Secrétaire d'État chargé des Relations internationales

(2 ans et 3 jours)
Premier ministre Viktor Orbán
Gouvernement Orbán II
Porte-parole du Premier ministre

(2 ans, 1 mois et 26 jours)
Premier ministre Viktor Orbán
Gouvernement Orbán II
Porte-parole du Fidesz
Député à l'Assemblée nationale de Hongrie
En fonction depuis le
(19 ans, 2 mois et 11 jours)
Biographie
Date de naissance (42 ans)
Lieu de naissance Komárom (Hongrie)
Nationalité hongroise
Parti politique Fidesz-MPSz
Diplômé de Université Corvinus

Péter Szijjártó

Péter Szijjártó ([ˈpeːtɛɾ], [ˈsijjaːɾtoː]), né le à Komárom, est un homme politique hongrois, membre du Fidesz-Union civique hongroise. Il est depuis 2014 ministre des Relations économiques extérieures et des Affaires étrangères de Hongrie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie aux États-Unis pendant un semestre en 1995-1996. En 1997, il obtient son baccalauréat au lycée bénédictin Czuczor Gergely de Győr et est admis à l'université de Sciences économiques de Budapest, dont il sort diplômé en 2002 dans les spécialités Relations internationales et Management sportif. Dans le même temps, il est membre, puis en 2001 l'un des vice-présidents nationaux, du mouvement de jeunesse du Fidesz, le Fidelitas[1].

Il est élu député Fidesz en 2002 sur la liste du département de Győr-Moson-Sopron, et est constamment réélu député jusqu'à aujourd'hui. Il acquiert une certaine notoriété politique en Hongrie du fait de son rôle de porte-parole du Fidesz à partir de 2006, puis de porte-parole personnel du Premier ministre Viktor Orbán à partir de 2010. En 2012, il est nommé secrétaire d'État[2], est chargé des relations internationales du cabinet du Premier ministre, puis également de l'ouverture à l'Est, et préside huit commissions gouvernementales[3]. Il fait alors un voyage aux États-Unis afin de « présenter les décisions gouvernementales prises au cours de la rénovation du pays[4] », définissant son rôle comme celui de « sherpa », dans un contexte difficile où la Hongrie avait été accusée de « déficit démocratique » par le secrétaire d'État adjoint américain[5].

Le , il remplace Tibor Navracsics, nommé commissaire européen, au poste de ministre des Relations économiques extérieures et des Affaires étrangères[6]. Il indique peu après que ses principaux objectifs stratégiques en matière de politique économique extérieure sont de mener au plus haut, en comparaison avec les autres pays européens ou centre-européens, la participation de l'industrie aux résultats économiques, la proportion d'export dans le PNB, ainsi que le capital actif direct par habitant[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(hu) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en hongrois intitulé « Szijjártó Péter » (voir la liste des auteurs).
  1. (hu) « Szijjártó Péter », sur site du Parlement hongrois,  : biographie jusqu'en 2010.
  2. (en) « Szijjártó, Péter (Fidesz) », sur site du Parlement hongrois
  3. (en) MTI, « Peter Szijjarto to head eight mixed economic committees in Hungary », sur Groupe de Visegrád,
  4. (hu) « Szijjártó Péter Washingtonba látogat », sur Index.hu, [« Péter Szijjártó en visite à Washington »]
  5. (hu) Ildikó Csuhaj, « Szijjártó tárgyalásai: Tényleg udvarias fiúk vagyunk » [« Négociations de Szijjártó : On est vraiment des gars corrects »], Népszabadság,‎ (lire en ligne)
  6. (hu) MTI, « Letette a miniszteri esküt Szijjártó Péter », sur Portail du gouvernement, [« Péter Szijjártó a prêté serment comme ministre »]
  7. (hu) MTI, « Szijjártó: Sokat tanultunk a németektől », sur Origo, [« Szijjártó : Nous avons beaucoup appris des Allemands »]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]