Pérou libre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pérou libre
Perú Libre
Image illustrative de l’article Pérou libre
Logotype officiel.
Présentation
Secrétaire général Vladimir Cerrón
Fondation 13 août 2008
Siège Pérou
Positionnement Gauche à extrême gauche
Idéologie Socialisme
Marxisme[1],[2]
Mariateguisme (es)
Antiaméricanisme
Anti-impérialisme
Antifujimorisme (en)
Patria grande
Conservatisme social
Fédéralisme
Affiliation internationale Forum de São Paulo
Couleurs Rouge
Site web perulibre.peVoir et modifier les données sur Wikidata
Représentation
Députés
37  /  130

Pérou libre, officiellement le Parti politique national Pérou libre (en espagnol: Partido Político Nacional Perú Libre; PPNPL), est un parti politique péruvien fondé en 2008.

Issu du Mouvement politique régional Pérou libre créé en 2007, il est formé officiellement en sous le nom de Pérou libertaire. En , le nom du parti change pour sa dénomination actuelle[3].

Il arrive en première place en termes de suffrages aux législatives d'avril 2021, où il obtient plusieurs sièges au Congrès de la République.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pérou libre est fondé par le gouverneur de Junín, Vladimir Cerrón (élu en 2010 et 2018), qui dirige formellement le parti en tant que secrétaire général national.

Le parti a participé aux élections générales péruviennes de 2016, avec Vladimir Cerrón comme candidat, mais a retiré sa candidature présidentielle et ses listes du Congrès le [4],[5].

Lors des élections parlementaires du , le parti obtient 3,4 % du vote populaire, mais aucun siège au Congrès de la République[6],[7],[8],[9],[10].

Positions politiques[modifier | modifier le code]

Pérou Libre se définit comme un parti socialiste et marxiste. Il se réclame notamment de la figure de José Carlos Mariátegui[11].

Le programme de Pérou Libre repose sur trois piliers : la santé, l'éducation et l'agriculture, qu'il compte renforcer pour stimuler le développement du pays[12].

En ce qui concerne sa politique extérieure, le Pérou Libre s'envisage internationaliste et anti-impérialiste[11]. Il fait partie du Forum de São Paulo, qui rassemble des partis politiques et associations de gauche d’Amérique latine[13].

Sur le plan sociétal, le candidat du parti à l'élection présidentielle de 2021, Pedro Castillo, s'est prononcé contre les programmes sur l'égalité des sexes et des genres dans l'éducation, ainsi que contre l'IVG, le mariage homosexuel, l'euthanasie et l'immigration clandestine. Il est favorable à la peine de mort (abolie au Pérou en 1979) et à la militarisation de la jeunesse[14],[15],[16]. Le parti défend en revanche la dépénalisation de l'avortement[17].

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections présidentielles[modifier | modifier le code]

Année Candidats 1er tour 2d tour
Présidence Vice-présidences Voix % Rang Voix % Résultat
2021 Pedro Castillo Dina Boluarte 2 724 752 18,92 1er 8 836 380 50,13 Élu
Vladimir Cerrón

Élections législatives[modifier | modifier le code]

Élections législatives
Année Voix % Rang Élus
2020 502 898 3,40 13e
0  /  130
2021 1 724 354 13,41 1er
37  /  130

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Programme », sur apisije-e.jne.gob.pe (consulté le ).
  2. « Pedro Castillo, un marxiste-léniniste aux portes du pouvoir au Pérou », sur lexpress.fr, (consulté le ).
  3. (es) NOTICIAS EL COMERCIO PERÚ, « JNE aprueba cambio de nombre de partido de Vladimir Cerrón », El Comercio Perú, (consulté le )
  4. (es) Oswaldo Palacios, « Elecciones 2016: Vladimir Cerrón anunció el retiro de su candidatura », RPP, (consulté le )
  5. (es) NOTICIAS EL COMERCIO PERÚ, « Vladimir Cerrón abandonó las Elecciones Generales del 2016 | POLITICA », El Comercio Perú, (consulté le )
  6. (es) Empresa Peruana de Servicios Editoriales S. A. EDITORA PERÚ, « Juntos por el Perú y otros 11 partidos no pasarán la valla, al 99.09 % del conteo de ONPE », andina.pe (consulté le )
  7. « PresentaciĆ³n de Resultados 2020 », web.archive.org, (consulté le )
  8. (es) Redacción LR, « Nuevo Perú: Marisa Glave e Indira Huilca renunciaron al movimiento », larepublica.pe, (consulté le )
  9. (es) Shirley Garay, « Richard Arce renuncia a Nuevo Perú ante una eventual alianza política con Perú Libre », RPP, (consulté le )
  10. (es) NOTICIAS GESTIÓN, « Vladimir Cerrón: Perú Libre participará en elecciones del 2020 con inscripción propia | PERU », Gestión, (consulté le )
  11. a et b Vladimir Cerrón, « DIFERENCIAS ENTRE PERÚ LIBRE, NUEVO PERÚ Y FRENTE AMPLIO », Perú Libre, (consulté le )
  12. « Présidentielle au Pérou: un second tour entre le novice Castillo et l'expérimentée Fujimori », sur La Figaro,
  13. (en-US) Nicolas Allen, « With Pedro Castillo, Peru Has a Chance to Vanquish Fujimorismo », sur jacobinmag.com,
  14. (es) « Castillo, de extrema izquierda, gana fuerza en las presidenciales de Perú », sur swissinfo.ch, (consulté le )
  15. (es) « Quién es Pedro Castillo, el maestro a favor de la pena de muerte que recibió el apoyo de José Mujica y puede regresar a la izquierda al gobierno en Perú », El Observador, (consulté le )
  16. (es) Juan Diego Quesada et Jacqueline Fowks, « Pedro Castillo: el Perú que tiene en mente el vencedor en las urnas », El País, (consulté le )
  17. « Plan de gobierno de candidato presidencial de Perú propone despenalizar aborto », sur www.aciprensa.com,

Liens externes[modifier | modifier le code]