Péroké

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Péroké
Ancien(s) nom(s) Turbo Lift (Walibi Belgium)
Nom inconnu (Walibi Rhône-Alpes)
Jungle Star (Walibi Holland)
Sherwood's Revenge (Walibi Holland)
Localisation
Parc La Mer de sable
Zone Aventures dans la jungle
Lieu Ermenonville, Drapeau de la France France
Coordonnées 49° 08′ 43″ nord, 2° 40′ 35″ est
Ouverture 2007
Données techniques
Constructeur(s) Huss Park Attractions
Type Manège
Modèle Tri Star
Hauteur 17 m
Longueur 21 m
Nombre de places 42 place(s)
Taille minimale
requise pour l'accès
1,10 m
Site web merdesable.fr

Péroké, anciennement Turbo Lift, Jungle Star et Sherwood's Revenge, est une attraction de type Tri Star du parc français La Mer de sable. Auparavant, l'attraction se trouvait à la Foire néerlandaise de Tilburg en l'année de sa construction, puis à Walibi Belgium, ensuite à Walibi Rhône-Alpes, puis à Walibi Holland et depuis 2007 à La Mer de sable.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Le principe du Tri Star ressemble à celui de l'Enterprise qui se compose d'une grande roue, maintenue en son centre par un bras hydraulique capable de la faire passer d'une position horizontale à un angle de 87°, tout en lui faisant faire une rotation par rapport à son axe central. Sur le pourtour de cette roue sont fixées des gondoles qui sont soumises à la force centrifuge.

De la société allemande Huss Park Attractions, le Tri Star se compose trois disques capables de rotation de sept gondoles chacun. Les passagers sont assis par deux l'un derrière l'autre dans chacune des vingt et une gondoles[1]. Chaque disque est relié en son centre à un bras hydraulique commun. Contrairement à l'Enterprise, le bras ne s'élève pas à un angle de 87°, il atteint 45 degrés. Le Tri Star ne réalise donc pas d'inversion. Sa capacité est approximativement de 840 personnes par heures. Le manège occupe une superficie de 21 m. x 21 m.[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Péroké est un manège de type Tri Star construit en 1977[3].

L'attraction s'appelle à l'origine Turbo Lift et est alors en la possession du forain néerlandais Michel Ropers qui l'exploite en 1977 à la Foire néerlandaise de Tilburg[3]. En 1978, il vend l'attraction à Walibi[note 1], où elle ouvre sous le même nom dans le voisinage actuel du cinéma 4-D. Turbo Lift y est en fonction jusqu'en 1984[4].

Le Tri Star est ensuite relocalisé dans les années 1980 à Walibi Rhône-Alpes[note 2],[5],[6]. L'attraction y est en service jusqu'aux années 1990, après quoi elle est déplacée en 1995 à Walibi Flevo[note 3].

À Walibi Flevo, le manège est nommé Jungle Star et se situe d'abord à Zanzibar, la zone thématique africaine[7]. En 2000, il est redécoré et rebaptisé Sherwood's Revenge ; le nom de la zone est changé pour Sherwood Forest. En 2006, l'attraction est démontée et déplacée à La Mer de sable, car l'attraction n'est plus assez populaire à Walibi Holland. Elle ouvre dans le parc français en 2007 dans le quartier Jungle sous le nom de Péroké après avoir été redécorée.

Autres exemplaires[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le parc se nomme Walibi Belgium depuis 2005.
  2. Le parc se nomme Avenir Land de 1979 à 1988.
  3. Le parc se nomme Walibi Holland depuis 2011.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Tristar », sur flatrides.com (consulté le 22 février 2018)
  2. (en) « Classic rides TriStar », sur hussrides.com (consulté le 22 février 2018)
  3. a et b (de) « Tri-Star von Huss », sur onride.de, (consulté le 22 février 2018)
  4. « Anciennes attractions », sur skyrock.com, (consulté le 22 février 2018)
  5. (de) « Sherwoods Revenge Geöffnet von 1978 - 2006 Betriebsdauer: 29 Jahre Tristar von Huss », sur freizeitpark-welt.de (consulté le 22 février 2018)
  6. « 2 photos d'époque », (consulté le 22 février 2018)
  7. (nl) « Walibi Flevo (1998), de verdwenen attracties », sur youtube.com (consulté le 22 février 2018)
  8. Retired Rides › Tri-Star

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]