Périgordien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Périgord et Périgourdin.

Périgordien est un terme créé en 1933 par Denis Peyrony pour désigner les industries préhistoriques à retouche abrupte du Paléolithique supérieur, qui se seraient développées parallèlement à l'Aurignacien. L'idée de deux phylums parallèles a été abandonnée mais on parle encore parfois de « Périgordien ancien » ou « inférieur »[1],[2] pour désigner le Châtelperronien et de « Périgordien récent » ou « supérieur » pour le Gravettien[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. André Leroi-Gourhan, « La grotte du Loup, Arcy-sur-Cure », Bulletin de la Société préhistorique française, vol. 47, no 5,‎ 1950, p. 270, 271 (lire en ligne).
  2. F. David et al., « Les niveaux du Paléolithique supérieur à la grotte du Bison (Arcy-sur-Cure, Yonne) : couches a à d », Revue archéologique de l’Est (RAE), vol. 54, no 176,‎ 2005, p. 82 (lire en ligne). (La page citée correspond au paragraphe de l'article.)
  3. André Leroi-Gourhan, Les religions de la préhistoire - Paléolithique, Paris, Presses universitaires de France, , 156 p. (lire en ligne [PDF]), p. 7, note 1.