Pérégrin Laziosi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pérégrin Laziosi
Image illustrative de l’article Pérégrin Laziosi
Présentation au Temple - de Filippo Lippi - saint Philippe Benizi à gauche et saint Pérégrin Laziosi à droite
saint
Naissance 1265
Forlì, Italie
Décès   (à 80 ans)
Forlì
Nationalité Flag of Italy.svg Italienne
Ordre religieux Ordre des Servites de Marie
Béatification 1609
par Paul V
Canonisation
par Benoît XIII
Vénéré par l'Église catholique
Fête 1er mai
Attributs Avec une jambe blessée
Saint patron de la ville de Forlì, des cancéreux et des malades du Sida
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint Pérégrin.

Pérégrin Laziosi (Forlì, 1265 - Forlì, ) est un religieux servite italien reconnu saint par l'Église catholique.

C'est le saint patron des malades incurables, prié aujourd'hui par les cancéreux et les sidéens.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans sa jeunesse, Pérégrin Laziosi milite chez les Gibelins (selon la tradition, c'était le cas dans beaucoup de familles de Forli), ce qui le conduit à s'opposer à Philippe Benizi, alors Prieur général de l'Ordre des Servites de Marie (la légende veut que Pellegrino lui ait donné une gifle) ; ensuite il se convertit et, vers trente ans, à la demande de ses supérieurs, est ordonné prêtre pour le compte de l'Ordre des Servites dont il est devenu un des saints les plus célèbres et les plus vénérés.

Vers 60 ans, il est miraculeusement guéri de la gangrène à la jambe droite, la veille du jour où il va être amputé. Cette nuit-là, veille de l'opération, Pérégrin se traîne devant le crucifix de la salle du chapitre pour y prier. S'étant endormi de lassitude, il voit Jésus descendre de la croix et lui guérir la jambe. Le matin, le médecin qui vient pour procéder à l'amputation, ne trouve plus trace ni de plaie ni de cicatrice. Stupéfait, il répand dans toute la ville la nouvelle de cette guérison miraculeuse, ce qui accroît encore la vénération dont on entoure le frère. Motif pour lequel aujourd'hui il est connu partout dans le monde comme le protecteur des malades du cancer.

Il meurt au couvent de Forli, le . Son corps repose dans une châsse revêtue d'une bure et d'une étole en la basilique qui porte son nom à Forli.

Béatification - Canonisation - Fête[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]