Péninsule de Rybatchi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Péninsule Rybatchi
image illustrative de l’article Péninsule de Rybatchi
Localisation
Pays Drapeau de la Russie Russie
Oblast Oblast de Mourmansk
Coordonnées 69° 42′ nord, 32° 36′ est
Mer Mer de Barents

Géolocalisation sur la carte : Russie

(Voir situation sur carte : Russie)
Péninsule Rybatchi

Géolocalisation sur la carte : District fédéral du Nord-Ouest

(Voir situation sur carte : District fédéral du Nord-Ouest)
Péninsule Rybatchi

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Mourmansk

(Voir situation sur carte : Oblast de Mourmansk)
Péninsule Rybatchi

La péninsule Rybatchi (en russe : полуо́стров Рыба́чий, poluostrov Rybachi; en same du Nord : Giehkirnjárga ; en norvégien : Fiskerhalvøya ; en finnois : Kalastajasaarento) est la péninsule située la plus au nord de la Russie européenne continentale. Son nom signifie « péninsule des pêcheurs ». Elle est reliée à la péninsule Sredni, la « péninsule du milieu », par un isthme, ce qui fait qu'elle est pratiquement entièrement entourée par les eaux de la mer de Barents. Elle est rattachée administrativement au raïon de Petchenga dans l'oblast de Mourmansk à sept heures de route de Mourmansk.

Les principales activités économiques sont l'élevage des rennes et (depuis 2003) l'extraction de pétrole.

Histoire[modifier | modifier le code]

Mémorial érigé aux défenseurs de la péninsule.

La péninsule de Rybatchi, au nord de la Péninsule de Kola, était déjà colonisée par l'Homme entre les VIIe et Ve millénaire avant notre ère[1]. Entre le IIIe et le IIe millénaire av. J.-C., la péninsule de Kola fut colonisée par des peuples venant de l'actuelle Carélie[1] et à la fin du Ier millénaire av. J.-C., elle n'était plus habitée que par des Lapons, peuple organisé en clans administrés par des anciens[2], qui vivait principalement de l'élevage du renne et de la pêche[3]. Au XIIe siècle, les Russes Pomors, venus des rives de la Baie d'Onega et de la basse vallée de la Dvina septentrionale, découvrirent la péninsule de Kola avec sa richesse en gibier et poisson[2]. Les Pomors organisaient des campagnes de chasse et de pêche régulières et entreprirent du troc avec les Lapons[2]. Ils baptisèrent cette partie du littoral de la Mer Blanche « côte de Tersky » ou Terre Terskaïa[2].

La péninsule se trouve dans une zone où les frontières internationales furent arrêtées relativement tard ; la frontière russo-norvégienne est tracée en 1826, plaçant la péninsule de Rybatchi côté russe. À l'époque, plusieurs colons norvégiens vivaient sur la péninsule.

Après la Révolution russe de 1917, les parties occidentales des péninsules de Sredni et Rybatchi sont cédées à la Finlande. Après la Guerre d'hiver de 1939–1940, la Finlande les rend à l'Union soviétique dans le cadre du Traité de Moscou[4]. Les colons norvégiens sont « coincés » en Russie soviétique après la révolution ; certains de leurs descendants parviendront à obtenir la citoyenneté norvégienne après la chute du rideau de fer.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la péninsule est - pendant trois ans - le théâtre d'une guerre de positions entre Allemands et Russes. En effet, la prise de la péninsule ouvrait la voie aux villes de Mourmansk et Arkhangelsk, qui étaient les principaux points d'entrée du programme américain Lend-Lease. Le front divise alors la péninsule en deux, chaque côté disposant de positions puissamment fortifiées.

Avant la dislocation de l'URSS, la péninsule était hautement militarisée en raison de la proximité immédiate de la Norvège, un pays membre de l'OTAN. Les militaires ont depuis quitté la zone mais, en 2005, ce territoire restait interdit aux étrangers.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b 1971 Atlas of Murmansk Oblast, p. V
  2. a, b, c et d Administrative-Territorial Divisions of Murmansk Oblast, p. 16
  3. 1971 Atlas of Murmansk Oblast, p. IV
  4. Division administrative et territoriale de la région de Mourmansk, p. 53

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • (ru) Département des archives de l'administration de la région de Mourmansk. Archives d’État de la région de Mourmansk, Division administrative et territoriale de la région de Mourmansk (1920-1993). Annuaire [« Административно-территориальное деление Мурманской области (1920-1993 гг.). Справочник »], Mourmansk, Мурманское издательско-полиграфическое предприятие "Север",‎

Lien externe[modifier | modifier le code]