Péninsule de Hanko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Finlande image illustrant la mer Baltique
Cet article est une ébauche concernant la Finlande et la mer Baltique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Péninsule de Hanko
Tullisaari et détroit de Hauensuoli à Hanko.
Tullisaari et détroit de Hauensuoli à Hanko.
Localisation
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Uusimaa
Coordonnées 59° 54′ 29″ Nord 23° 13′ 52″ Est / 59.908, 23.231
Mer Baltique
Géographie
Longueur 30 km
Largeur 10 km

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Péninsule de Hanko

Géolocalisation sur la carte : Finlande

(Voir situation sur carte : Finlande)
Péninsule de Hanko

La péninsule de Hanko (finnois : Hankoniemi, suédois : Hangö udd) est une péninsule du Sud-Ouest de la Finlande.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle s'avance dans la mer Baltique, à la limite entre le golfe de Finlande situé au sud-ouest, au Kihti à l'ouest et à la mer Baltique stricto sensu au sud-ouest. Elle doit son nom à la ville de Hanko qui se trouve à son extrémité. Son cap le plus extrême représente le point le plus méridional de la Finlande continentale. D'un point de vue géologique, son sol est constitué de l'extrémité occidentale du Salpausselkä, plus précisément du Salpausselkä I, un ensemble de moraines datant de la dernière glaciation[1]. Les rivages de la péninsule comportent des dunes de sable[2].

D'un point de vue administratif, la péninsule est partagée entre les municipalités d'Hanko et de Raseborg faisant partie de la région d'Uusimaa.

Histoire[modifier | modifier le code]

La péninsule sert de port au moins depuis le 13ème siècle[3]. Sa situation géographique est importante pour le contrôle du golfe de Finlande. En 1656, les suédois y construisent les première forteresses. Le processus de fortification s'accélère dans les années 1790–1807, quand la menace Russe est considérée comme élevée.

Durant la guerre de Finlande de 1808–1809, les soldats de la garnison de la péninsule d'Hanko sont réquisitionnés pour protéger Viapori et les Russes peuvent occuper la forteresse d'Hanko sans combattre.

Pendant la guerre de Crimée, les russes font sauter la forteresse en se retirant. Au début du 20ème siècle, la forteresse de la péninsule est améliorée pour protéger Saint-Pétersbourg.

L'emplacement de la péninsule et sa forme allongée pénétrant dans la mer Baltique ont permis la navigation d'hiver alors que les autres ports étaient fermés en raison de la glace. En conséquence, entre 1871-1873 , on y a construit un grand port et une bifurcation ferroviaire de la voie ferroviaire principale de Finlande à Hyvinkää . En 1874, on fonde la ville de Hanko à la pointe de la péninsule autour du port.

Durant la Guerre d'Hiver, Hanko est lourdement bombardée . À la fin de la guerre, par le Traité de Moscou de 1940, la péninsule d'Hanko est cédée pour 30 ans à l'URSS qui fortifie la zone. Des combats sanglants ont lieu pendant la guerre de Continuation. Le 2 décembre 1941, les dernières troupes soviétiques se retirent de la péninsule. Officiellement, l'union soviétique abandonne prématurément son droit de location de la zone de Porkkala (fi) par l'Armistice de Moscou de 1944[4].

Jusqu'aux années 1970, la ville d'Hanko ne couvre que la zone habitée et les îles proches. Le reste de la péninsule est partagé entre Bromarv, Tenhola et la commune rurale de Tammisaari (fi). En 1977, Bromarv fusionne en grade partie avec Tenhola, mais la partie de Bromarv la plus proche d'Hanko et Lappohja ainsi que Tvärminne rejoignent Hanko. Le reste de la commune rurale de Tammisaari fusionne avec Tammisaari. En 1993, Tammisaari fusionne avec Tenhola. En 2009, Tammisaari est rattachée à Raasepori.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fi) « Tvärminnen eläintieteellinen asema », université d'Helsinki (consulté le 9 février 2016)
  2. (fi) « Tuulikerrostumat », Suomen ympäristökeskus (consulté le 9 février 2016)
  3. (fi) « Hangon kaupungin matkailusivut », Ville d'Hanko (consulté le 9 février 2016)
  4. (fi) « Hankoniemen sotaisa historia », Luontoon.fi (consulté le 9 février 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]