Péninsule Malaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir malaise.
Ne doit pas être confondu avec Malaisie péninsulaire.

Péninsule Malaise
Carte de la péninsule Malaise.
Carte de la péninsule Malaise.
Localisation
Pays Drapeau de la Thaïlande Thaïlande
Drapeau de la Malaisie Malaisie
Drapeau de Singapour Singapour
Coordonnées 4° 30′ nord, 102° 00′ est
Étendues d'eau Mer d'Andaman, détroit de Malacca, détroit de Johore, mer de Chine méridionale, golfe de Thaïlande

Géolocalisation sur la carte : Malaisie

(Voir situation sur carte : Malaisie)
Péninsule Malaise

Géolocalisation sur la carte : Asie

(Voir situation sur carte : Asie)
Péninsule Malaise

Géographiquement, la péninsule Malaise (en malais Semenanjung Tanah Melayu), parfois appelée péninsule de Malacca, est la bande de terre située en Asie du Sud-Est qui, suivant une direction nord-nord-ouest/sud-sud-est, s'amorce au niveau de l'isthme de Kra pour se terminer au détroit de Johore[1]. Elle sépare dans sa partie nord la mer d'Andaman du golfe de Thaïlande et dans sa partie sud le détroit de Malacca de la mer de Chine méridionale[2].

Politiquement, la péninsule Malaise est répartie sur trois États[1] :

Géographiquement, ces territoires comprennent uniquement les parties continentales, ce qui exclut d'une part les îles environnantes (comme les îles de Pangkor et Penang) et d'autre part Singapour, État insulaire dont la majeure partie se situe sur l'île d'Ujong.

Traditionnellement, les Malais de Malaisie appellent Tanah Melayu, « la terre des Malais », la partie de la péninsule qu'ils peuplent. Cette expression a une connotation politique. La création de l'Union malaise en 1946-1948 par les Britanniques, réunissant les neuf États malais traditionnels et les colonies de Malacca et Penang, a répondu à ces attentes, notamment en conservant le pouvoir symbolique des sultans[3].

Cependant, l'ancien royaume de Patani fait depuis le XVIIIe siècle partie de la Thaïlande. Cette zone de culture malaise et à majorité musulmane, proche de la frontière malaisienne est troublée par des mouvements autonomistes en guerre contre le pouvoir de Bangkok. Pourtant il ne semble pas y avoir de demande de rattachement à la Malaisie[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) The Editors of Encyclopaedia Britannica, « Malay Peninsula », sur Encyclopedia Britannica (consulté le 22 mai 2018)
  2. The Editors of Encyclopaedia Britannica, « Isthmus of Kra », sur Encyclopedia Britannica (consulté le 22 mai 2018)
  3. Anthony Burgess, « Mais les blondes préfèrent-elles les hommes ? », sur Google Books (consulté le 22 mai 2018)
  4. Charles Haquet, « Thaïlande, la guerre oubliée », sur LExpress.fr, (consulté le 22 mai 2018)