Pélagie Gbaguidi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gbaguidi.
Pélagie Gbaguidi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activité

Pélagie Gbaguidi, née en 1965 à Dakar, est une artiste peintre contemporaine [1] d'origine béninoise, diplômée de l'École des beaux-arts Saint-Luc (Liège) en 1995.

Lors de l'édition 2006 de la Biennale de Dakar, elle est remarquée pour un ensemble de sept toiles intitulé Le Code noir, évoquant la violence de l'esclavagisme et ses séquelles au fil des générations[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Artist-In-Residence (AIR) [1]
  2. Hélène Tissières, « Biennale de Dakar 2006 : œuvres exposées et témoignages », in Éthiopiques, no 77, 2e semestre 2006 [2]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dak'Art 2006, catalogue de la 7e Biennale de l'art africain contemporain, 2006, p. 188-189
  • Dak'Art 2008. Afrique : Miroir ?, catalogue de la 8e Biennale de l'art africain contemporain, 2008, p. 102-103
  • Dunja Hersak, Écouter et entendre : Pélagie Gbaguidi, Ola-Dele Kuku, Carlos Amorim Lemos, Toma Luntumbue, Hassan Musa, Otobong Nkanga, Aimé Ntakiyica, Mulugeta Tafesse, Galerie Kevin Conru, Bruxelles, 2008, 74 p.
  • Pélagie Gbaguidi : Hommage aux ancêtres, exposition du 15 mai au 10 juin 1996, Art'Senik, Saint-Leu (La Réunion), 1996, 10 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]