Père Brown

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Père Brown
Origine Britannique
Sexe Masculin
Activité Prêtre
Détective amateur

Créé par Gilbert Keith Chesterton
Interprété par Alec Guinness
Kenneth More

Le père Brown est un détective de fiction créé par l'écrivain britannique Gilbert Keith Chesterton, qui figure dans 51 nouvelles et deux textes d'encadrement qui ouvrent et clôturent le recueil Le Secret du père Brown. Le personnage est inspiré de la vie du père John O'Connor (1870-1952), un curé paroissial de Bradford dans le Yorkshire qui joua un rôle important dans la conversion de Chesterton au catholicisme en 1922[1].

La série des enquêtes du père Brown est l'une des œuvres les plus populaires de Chesterton et contribua en son temps à élargir la notoriété de l'écrivain. Elle a été adaptée dans de nombreuses pièces, films et livres dans la culture britannique, américaine et allemande. Le personnage du père Brown fut interprété à l'écran par Sir Alec Guinness, puis par Kenneth More à la télévision. Par ailleurs, Evelyn Waugh a fait intervenir la série du Père Brown dans son roman Retour à Brideshead.

Les nouvelles sont parues dans le Story-Teller, le Cassell's Magazine, le Pall Mall, le Nash's Magazine en Angleterre, et le Saturday Evening Post aux États-Unis, de 1910 à 1936, année de la mort de Chesterton. Elles ont été réunies dans cinq recueils de nouvelles. Trois nouvelles isolées, dont une parue dans Strand Magazine, n'ont pas été rééditées en volume et se retrouvent de nos jours dans la plupart des éditions intégrales du cycle à la suite des cinq recueils. Les meilleures nouvelles de la série se trouvent dans les trois premiers recueils. À partir de 1927, « l'inspiration de Chesterton s'était épuisée au fil du temps et plusieurs critiques notent une baisse de qualité »[2]. Néanmoins, quelques textes de la dernière période atteignent un haut niveau, notamment la nouvelle Le Livre maudit.

Le personnage du père Brown[modifier | modifier le code]

Adoptant les bases de l'intrigue policière édictées par son ami Mgr Ronald Knox, lui-même prélat catholique et auteur de romans policiers, Chesterton crée avec le père Brown un personnage de prêtre détective dont s'inspirèrent plus tard l'Anglaise Ellis Peters avec les enquêtes de Frère Cadfael et l'Américain Andrew Greeley avec le personnage du père Blackie Ryan[3].

Officiant dans une petite paroisse de l'Essex, le père Brown[4] est un petit homme avenant, au visage rond, un peu distrait, très humble et plutôt timide. Son aspect inoffensif, ses manières d'une politesse presque empruntée à force de douceur, et ses maladresses légendaires avec les objets les plus usuels, notamment son parapluie, ne laissent de le faire paraître assez ridicule, voire stupide. Or, sous ces dehors trompeurs couve une intelligence d'exception et une stupéfiante connaissance de la nature humaine. Ses facultés de déduction supérieures lui permettent d'éclairer les mystères les plus opaques. Sa méthode s'intéresse peu aux indices matériels, car pour comprendre les ressorts secrets d'une énigme, il n'est besoin que d'ouvrir son âme pour mieux analyser les impressions de l'atmosphère entourant le délit, de pénétrer la psychologie du criminel : savoir penser comme ce dernier, se mettre à sa place, voilà le moyen de démêler ses subterfuges et de pouvoir résoudre l'inexplicable.

Sa sagacité conduit le père Brown à s'intéresser à plus d'une affaire criminelle et il appert qu'il a bien peu de temps pour s'occuper de ses ouailles. Pourtant, sa mission chrétienne n'est pas en marge de son existence, car il ne cherche pas à punir ceux qu'il démasque. Plus d'une fois, il leur permet même de s'évader, de ne pas être livrés à la justice des hommes pour qu'ils trouvent en eux la nécessité de se soumettre aux impérieux commandements de Dieu.

Les enquêtes du père Brown, qui pourraient devenir un lourd prêchi-prêcha, observent un humour inénarrable, le culte du paradoxe et un appréciable renouvellement des intrigues et des situations. En outre, les solutions aux différentes énigmes rivalisent d'ingéniosité et ont influencé John Dickson Carr, Agatha Christie et Ellery Queen[5].

Gramsci affirme voir dans le père Brown une antithèse à la logique protestante de Sherlock Holmes à laquelle Brown oppose une empathie moins froidement logique et qui serait censée caractériser le catholicisme. Chesterton se convertit certes au catholicisme, mais ce ne fut qu'après avoir publié ses premières histoires du père Brown.

Les enquêtes du père Brown[modifier | modifier le code]

Note : Liste donnée dans l'ordre voulu par Chesterton pour la publication en volume. Les titres français sont ceux de l'édition intégrale des nouvelles[6].
Modèle:Col-1 1. The Innocence of Father Brown (1911) (La Clairvoyance du père Brown)
  1. The Blue Cross, publiée dans The Story-Teller, september 1910 (La Croix bleue)
  2. The Secret Garden, publiée dans The Story-Teller, october 1910 (Le Jardin secret)
  3. The Queer Feet, publiée dans The Story-Teller, november 1910 (Les Pas étranges)
  4. The Flying Stars, publiée dans The Cassell's Magazine, (Les Étoiles filantes)
  5. The Invisible Man, publiée dans The Cassell's Magazine, (L'Homme invisible)
  6. The Strange Justice ou The Honour of Israel Gow, publiée dans The Cassell's Magazine, (L'Honneur d'Israël Gow)
  7. The Wrong Shape, publiée dans The Story-Teller, (La Mauvaise Forme)
  8. The Sins of Prince Saradine, publiée dans The Cassell's Magazine, (Les Péchés du prince Saradine)
  9. The Hammer of God, publiée dans The Story-Teller, (Le Marteau de Dieu)
  10. The Eye of Apollo, publiée dans The Cassell's Magazine, (L'Œil d'Apollon)
  11. The Sign of the Broken Sword, publiée dans The Story-Teller, (L'Épée brisée)
  12. The Three Tools of Death, publiée dans The Cassell's Magazine, (Les Trois Instruments de la mort)
2.The Wisdom of Father Brown (1914) (La Sagesse du père Brown)
  1. The Absence of Mr Glass, publiée dans The Pall Mall, (L'Absence de Mr Glass)
  2. The Paradise of Thieves, publiée dans The Pall Mall, (Le Paradis des voleurs)
  3. The Duel of Dr Hirsch, publiée dans The Pall Mall, (Le Duel du Dr Hirsch)
  4. The Man in the Passage, publiée dans The Pall Mall, (L'Homme dans le passage)
  5. The Mistake of the Machine, publiée dans The Pall Mall, (L'Erreur de la machine)
  6. The Head of Caesar, publiée dans The Pall Mall, (La Tête de César)
  7. The Purple Wig, publiée dans The Pall Mall, (La Perruque pourpre)
  8. The Perishing of the Pendragons, publiée dans The Pall Mall, (La Perdition des Pendragon)
  9. The God of the Gongs, publiée dans The Pall Mall, (Le Dieu des gongs)
  10. The Salad of Colonel Cray, publiée dans The Pall Mall, (La Salade du colonel Cray)
  11. The Strange Crime of John Boulnois, publiée dans The Pall Mall, (L'Étrange Crime de John Boulnois)
  12. The Fairy Tale of Father Brown, publiée dans le recueil The Wisdom of Father Brown, 1914 (Le Conte de fées du Père Brown)
3. The Incredulity of Father Brown (1926) (L'Incrédulité du père Brown)
  1. The Resurrection of Father Brown, publiée dans The Incredulity of Father Brown, 1926 (La Résurrection du père Brown)
  2. The Arrow of Heaven, publiée dans The Nash's Magazine, (La Flèche du ciel)
  3. The Oracle of the Dog, publiée dans The Nash's Magazine, (L'Oracle du chien)
  4. The Miracle of Moon Crescent, publiée dans The Nash's Magazine, (Le Miracle de Moon Crescent)
  5. The Curse of the Golden Cross, publiée dans The Nash's Magazine, (La Malédiction de la croix d'or)
  6. The Dagger with Wings, publiée dans The Nash's Magazine, (La Dague ailée)
  7. The Doom of the Darnaways, publiée dans The Nash's Magazine, (La Damnation des Darnaway)
  8. The Ghost of Gideon Wise, publiée dans The Nash's Magazine, (Le Fantôme de Gideon Wise)

4.The Secret of Father Brown (1927) (Le Secret du père Brown)

The Secret of Father Brown (texte d'encadrement introductif) , publié dans The Secret of Father Brown, 1927 (Le Secret du Père Brown)
  1. The Mirror of the Magistrate, publiée dans The Cassell's Magazine, (Le Miroir du magistrat)
  2. The Man With Two Beards, publiée dans The Cassell's Magazine, (L'Homme aux deux barbes)
  3. The Song of the Flying Fish, publiée dans The Cassell's Magazine, (Le Chant des poissons volants)
  4. The Actor and the Alibi, publiée dans The Cassell's Magazine, (L'Actrice et l'Alibi)
  5. The Vanishing of Vaudrey, publiée dans The Story-Teller, (La Disparition de Vaudrey)
  6. The Worst Crime in the World, publiée dans The Cassell's Magazine, (Le Crime le plus odieux qui soit)
  7. The Red Moon of Meru, publiée dans The Story-Teller, (Le Lune rouge de Méru)
  8. The Chief Mourner of Marne, publiée dans The Cassell's Magazine, (L'Endeuillé du château de Marne)
The Secret of Flambeau (texte d'encadrement conclusif) , publié dans The Secret of Father Brown, 1927 (Le Secret de Flambeau)

5. The Scandal of Father Brown (1935) (Le Scandale du père Brown)

  1. The Scandal of Father Brown, publiée dans The Story-Teller, (Le Scandale du père Brown)
  2. The Quick One, publiée dans The Story-Teller, (L'Homme Éclair)
  3. The Blast of the Book ou The Five Fugitives, publiée dans The Story-Teller, (Le Livre maudit)
  4. The Green Man, publiée dans The Scandal of Father Brown, 1935 (L'Homme vert)
  5. The Pursuit of Mr Blue ou Mr. Blue and Red, publiée dans The Story-Teller, (La Poursuite de Mr Bleu)
  6. The Crime of the Communist, publiée dans The Story-Teller, (Le Crime du communiste)
  7. The Point of a Pin, publiée dans The Story-Teller, (La Piqûre d'épingle)
  8. The Insoluble Problem, publiée dans The Story-Teller, (L'Insoluble Problème)
Chesterton (1910)
Les trois nouvelles isolées :
The Donnington Affair, réponse à un défi littéraire lancé par Max Pemberton, 1914 (L'Affaire Donnington)
The Vampire of the Village, publiée dans Strand Magazine, (Le Vampire du village)
The Mask of Midas, écrite en 1936, retrouvée en 1988 et publiée en 1991 (Le Masque de Midas)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Études sur le père Brown
Éditions en langue française de la série
L'intégralité des nouvelles consacrées au père Brown a été publiée en français par différents éditeurs à de nombreuses reprises :
  • The Innocence of Father Brown (1911)
    L'innocence du père Brown
    Publié en français sous le titre La Clairvoyance du père Brown, Paris, Éditions Perrin, 1919 ; réédition, Paris, Christian Bourgois, coll. P.J. «bis», 1971 ; réédition, Paris, Le Cercle du bibliophile, coll. Les Chefs-d'œuvre du roman policier, 1974 ; réédition, Paris, 10/18 no 1562, 1983 ; réédition, Paris, France Loisirs, 2002 ; aussi paru sous le titre Le père Brown, Paris, Perrin, 1914 ; aussi paru sous le titre L'Innocence du père Brown, Paris, Éditions Ombres, coll. Petite Bibliothèque Ombres, 2008 ; aussi paru sous le titre "L'Innocence du père Brown", format numérique (Kindle), 2016.
  • The Wisdom of Father Brown (1914)
    Publié en français sous le titre La Sagesse du père Brown, Paris, Gallimard, 1936 ; réédition dans Détective du bon Dieu, Paris, Gallimard, 1954 ; réédition, Paris, Gallimard, Folio no 1656, 1985
  • The Incredulity of Father Brown (1926)
    Publié en français sous le titre L'Incrédulité du père Brown, Paris, Gallimard, 1932 ; réédition dans Détective du bon Dieu, Paris, Gallimard, 1954
  • The Secret of Father Brown (1927)
    Publié en français sous le titre Le Secret du père Brown, Paris, Gallimard, 1929 ; réédition dans Détective du bon Dieu, Paris, Gallimard, 1954 ; réédition, Paris, LGF, Le Livre de poche bilingue no 8740, 1991 ; réédition, Paris, Lattès, 1995
  • The Scandal of Father Brown (1935)
    Publié en français sous le titre Le Scandale du père Brown, Lausanne, Éditions L'Âge d'Homme, 1982 ; réédition, Paris, 10/18 no 2092, 1990 ; aussi paru sous le titre Le Livre maudit, Lausanne, Éditions L'Âge d'Homme, 1936 ; réédition, Paris, Éditions Le Bateau ivre, 1946
Intégrale du cycle en français
Tous les titres ci-haut, dans des traductions nouvelles ou révisées, plus les trois nouvelles éparses, inédites en français, du cycle Père Brown ont été réunis en un seul volume :
Extraits des volumes
Trois nouvelles issues de La Sagesse du père Brown ont été éditées dans la collection Folio 2 euros :
  • Trois Enquêtes du Père Brown, Paris, Gallimard, Folio 2 euros no 4275, 2005
Quatre nouvelles issues de divers recueils ont été éditées dans la collection Le Livre de poche - Libretti
  • Le Secret du père Brown et autres nouvelles, présentation, traduction et annotation inédites de Claude Caillate, Paris, LGF, coll. Le Livre de poche - Libretti no 32122, 2011


Adaptations[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le père O'Connor relate cet épisode dans son livre Father Brown on Chesterton (1937).
  2. Gilbert Chesterton (trad. Claude Caillate, préf. Claude Caillate), Le secret du père Brown : et autres nouvelles, Paris, Librairie générale française, coll. « Le Livre de poche - Libretti » (no 32122), (ISBN 978-2-253-08913-1, OCLC 779707097), p. 10.
  3. Pour sa part, en tant que « personnage » lui-même, Chesterton inspire à John Dickson Carr le héros de plusieurs romans policiers : Gideon Fell.
  4. Le prénom du père Brown, rarement mentionné dans le cycle, est tantôt J., tantôt Paul.
  5. Dictionnaire des littératures policières, p. 311.
  6. Les Enquêtes du père Brown, Paris, Omnibus, 2008.