Pèlerinage de l'Urs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Urs est un rituel qui correspond à la fête de la mort d'un maître Soufis.

Rituel de l'Urs, ou le mariage du Saint[modifier | modifier le code]

L'Urs une fête qui se fait dans la joie, car il est dit que le saint a seulement quitté son enveloppe charnelle mais n'est pas vraiment mort. "Il s'est unit avec l’Éternel"[1]. Cette union, ce mariage est donc fêté pendant un jour et une nuit ponctué de chants et de danses.

Un rituel qui s'est exporté[modifier | modifier le code]

L'Urs est un rituel soufi lié à un espace qui est le mausolée d'un maître soufi. D'après Nile Green, ce rituel naquit en Asie centrale, en terre Perse à Khurasani. Il s'est ensuite exporté en Asie continentale et en Afrique du Sud. bien que ce rituel soit très connu en Inde, il n'est en aucun cas exclusif à l'Inde[2].

Chaque année en novembre, des centaines de fakirs, venus d'Inde se rassemblent au centre de Delhi. Ce sont des mystiques de l'islam respectés aussi bien par les hindous que par les musulmans, qui rejettent tout intégrisme, ne cherchent que l'union avec Dieu et la liberté, par la voie du mysticisme, ou par la consommation de haschich en entreprenant le pèlerinage de l'Urs à Ajmer au Rajasthan à 400 km de Delhi, est enterré l'un des grands saints de l'Islam, Kawaja, fondateur du soufisme indien au XIIe siècle, qui fête l'anniversaire de sa mort.

Références[modifier | modifier le code]