Oye-et-Pallet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Oye-et-Pallet
Vue de la commune depuis le belvédère de Montperreux.
Vue de la commune depuis le belvédère de Montperreux.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Doubs
Arrondissement Pontarlier
Canton Frasne
Intercommunalité Communauté de communes des Lacs et Montagnes du Haut-Doubs
Maire
Mandat
Michel Faivre
2014-2020
Code postal 25160
Code commune 25442
Démographie
Population
municipale
726 hab. (2015 en augmentation de 4,76 % par rapport à 2010)
Densité 69 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 51′ 14″ nord, 6° 20′ 06″ est
Altitude Min. 841 m
Max. 1 046 m
Superficie 10,45 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Oye-et-Pallet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Oye-et-Pallet

Oye-et-Pallet est une commune française située dans le département du Doubs en région Bourgogne-Franche-Comté. On prononce /wa/, comme dans « oie » (en API [wa.e.pale]).

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Oiæ en 1228 ; Oiies en 1296 ; Oyes en 1299 ; Oye-et-Pallet depuis 1614[1].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Granges-Narboz Rose des vents
La Planée
Malpas
N La Cluse-et-Mijoux
O    Oye-et-Pallet    E
S
Les Grangettes Montperreux

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2008 Jean-Pierre Chambard    
mars 2008 en cours Michel Faivre[2] DVD Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4].

En 2015, la commune comptait 726 habitants[Note 1], en augmentation de 4,76 % par rapport à 2010 (Doubs : +1,74 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
397 406 395 438 433 496 485 434 430
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
417 408 433 382 375 363 370 344 348
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
345 368 360 290 370 332 317 320 318
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
341 332 340 369 467 579 667 697 726
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église paroissiale Saint-Nicolas, construite en 1712 sur les bases d'une église ancienne datée de 1494, et son superbe clocher-porche de 1749. Le retable, réalisé en 1716, comporte un tableau non signé représentant saint Nicolas. Vers 1956, les vitraux (verre et plomb) sont dessinés par Serge Rezvani et sont exécutés par le jeune maître verrier Paul Virilio (qui deviendra plus tard philosophe). Située dans le diocèse de Besançon, elle est desservie par l'Unité Pastorale du Pays de Pontarlier. Les curés sont MM. les abbés François Boiteux et Gabriel Socié.


Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Brice Boissoneault (polytechnicien spécialisé en véhicule to grid)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Courtieu, Dictionnaire des communes du département du Doubs, t. 5, Besançon, Cêtre, 1986(
  2. Site officiel de la préfecture du Doubs - liste des maires (doc pdf)
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]