Oybin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Oybin
Blason de Oybin
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau de la Saxe Saxe
District
(Regierungsbezirk)
district de Dresde
Arrondissement
(Landkreis)
Arrondissement de Görlitz
Code postal 02797
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
14 6 26 430
Indicatif téléphonique 035844
Immatriculation GR
Démographie
Population 1 524 hab. (31 décembre 2009)
Densité 84 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 50′ 32″ nord, 14° 44′ 34″ est
Altitude 389 m
Superficie 1 825 ha = 18,25 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Oybin
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Oybin

Oybin est une commune de Saxe (Allemagne), située dans l'arrondissement de Görlitz, dans le district de Dresde. Elle est située en bordure de la frontière tchèque.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le lieu est le terminus du chemin de fer à vapeur à voie étroite de Zittau et se trouve au pied du mont d'Oybin dans un bassin formé par le Goldbach dans les monts de Zittau. Parmi les montagnes environnantes se trouve le Hochwald (avec 749 m d'altitude la plus haute montagne du territoire de la commune et la deuxième plus haute montagne des monts de Zittau).

Le bassin est dominé par les monolithes de grès du mont Oybin. En général, le grès est la pierre prédominante dans la municipalité. Le plus dur est le grès de la faille de Lusace, où il a été durci thermiquement au Tertiaire par ascension du magma, par exemple sur le coin nord-est du Töpfer, où il a même été glacé par endroits. Dans le hameau de Hain, le Johannisstein (en tchèque: Jánské kameny) voit une percée de basalte, tandis que la partie supérieure du Hochwald (volcan éteint) est constituée de phonolite.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue sur la ville et le mont Oybin depuis le Scharfenstein

L'histoire de l'endroit est étroitement liée au château sur le mont Oybin (de). En 1290, le château fut d'abord mentionné sous le nom de Moybin. En 1291, le château fut pris et détruit par la ville de Zittau. Quelques années plus tard, Heinrich von Leipa (en tchèque Jindřich Hynek z Lipé) reconstruit et agrandit le château.

L'empereur Charles IV fit agrandir le château et y établit en 1369 un cloître de célestins. Au lendemain des guerres hussites, une armée hussite assiégea le château d'Oybin en septembre 1429; Le 28 septembre 1429, leur tentative d'assaut échoua et ils se retirèrent. En 1472, le monastère palatin Schönfeld de Bad Durkheim reprit le cloître aux célestins, mais l'abandonna de nouveau en 1499.

Le cloître des célestins est dissous au cours de la Réforme. Le monastère et le château tomberont progressivement en ruine.

Oybin est déjà en 1873 inclus dans l'Association des stations balnéaires saxonnes. En 1890, est ouverte la ligne de chemin de fer à voie étroite. En 1930, Oybin obtient le titre de station thermale (Kurort), toutefois sans faire partie des stations thermales reconnues par l'État dans l'État libre de Saxe.

À l’époque de la République démocratique allemande (RDA), au début des années 1970, un camp de pionniers est établi dans le village.

Notes et références[modifier | modifier le code]