Ovid Densusianu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cet article porte sur le linguiste ; pour une page sur l'ethnologue voir la page en anglais sur Nicolae Densusianu
Ovid Densusianu

Ovid Aron Densusianu (en graphie roumaine Densușianu ; Ovide Densusianu, dans certains textes français) est un poète, philologue et folkloriste roumain né le 20 décembre 1873, à Făgăraș et décédé le 9 juin 1938, à Bucarest.

Densusianu a publié plusieurs recueils de poésie sous le nom de plume Ervin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à l'École pratique des hautes études [1], Ovid(e) Densusianu s'est distingué par son ouverture sur la modernité européenne[2].

Il a obtenu le doctorat avec une étude philologique sur un texte français du XIVe siècle : "Roman de la Comtesse d'Anion" par Jean Maillart .

Il est nommé au Département d'Histoire de la Langue et de la Littérature Roumaine à l'Université de Bucarest,

Buste de Densusianu à Densuș

Densusianu a rédigé plusieurs ouvrages en français, dont son Histoire de la langue roumaine, qui fait date[3].

Il a créé et dirigé la revue Viata noua (la Vie Nouvelle) de 1905 à 1925[4].

Il devient membre de l'Académie roumaine en 1918.

Œuvres[modifier | modifier le code]

En français[modifier | modifier le code]

(Le lieu d'édition est Paris)

  • Histoire de la langue roumaine, I - Les Origines, 1901 ; II - Le Seizième siècle, 1938
  • La Prise de Cordres et de Sebille : chanson de geste du XIIe siècle, 1896
  • Aymeri de Narbonne dans la Chanson du pélerinage de Charlemagne, 1896
  • Un essai de résurrection littéraire, 1899
  • Florilège des chants populaires roumains, Droz, 1934

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Marta Andronache, « La relation de Gaston Paris et Ovide Densusianu autour de l’édition de ”La prise de Cordres et de Sebille” », Revue roumaine de linguistique, 2010, LV (1), pp.45-68. Lire en ligne
  2. (en)Article sur Britannica online
  3. Petar Skok « Slave et roumain ». In Revue des études slaves, Tome 3, fascicule 1-2, 1923. pp. 59-77. Article disponible sur Persée.
  4. Jean Cassou, Encyclopédie du symbolisme, Paris, Ediitons Aimery Somogy, , 292 p., p. 278

Liens externes[modifier | modifier le code]