Overcooked

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Overcooked
Image illustrative de l'article Overcooked

Éditeur Team17
Développeur Ghost Town Games

Date de sortie Windows, PlayStation 4, Xbox One
  • Sortie internationale 3 août 2016
Nintendo Switch
  • Sortie internationale 27 juillet 2017
Genre Jeu de simulation de cuisine
Mode de jeu Un joueur à quatre joueurs
Plate-forme Windows
PlayStation 4
Xbox One
Nintendo Switch
Média Distribution numérique
Langue Allemand, Anglais, Chinois simplifié, Espagnol, Français, Italien
Contrôle Clavier, souris
Manette

Moteur Unity

Overcooked est un jeu de simulation coopératif local dont la thématique est la gestion culinaire. Ghost Town Games a conçu le jeu et Team17 en a assuré la distribution numérique. Overcooked est sorti sur le marché depuis le pour les plateformes PC, PlayStation 4 et Xbox One[1],[2],[3]. La version Nintendo Switch est sortie le [4]. L’intérêt du jeu réside entre autres dans le besoin permanent d’interaction et de coordination entre les cuisiniers lors de la préparation de mets dans un environnement difficultueux parsemé d’embûches.

L'accueil critique du jeu fut globalement favorable et permit à Overcooked de décrocher deux distinctions à la treizième édition des prix British Academy Games Awards.

Le jeu a pour suite Overcooked 2.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le joueur incarne un chef de cuisine devant confectionner le plus de mets possibles en un temps imparti et en répondant à des commandes spécifiques. La préparation des ingrédients, l'assemblage et le nettoyage des assiettes font partie de la description de tâches. En mode coopératif pour plusieurs joueurs, les chefs doivent communiquer entre eux afin de compléter le plus de commandes possibles.

Les commandes sont présentées les unes à la suite des autres et sont chronométrées de manière distincte, forçant ainsi les joueurs à prioriser leurs actions. Pour chaque commande complétée correctement, les joueurs obtiennent une rétribution sous formes pécuniaires, des pourboires venant s'ajouter en fonction du temps pris pour y arriver. Pour chaque défi ainsi relevé, les joueurs sont notés (de 1 à 3 étoiles) selon le montant d'argent généré durant la joute. Les étoiles ainsi obtenues permettent aux chefs de déverrouiller de nouvelles cuisines à diriger.

L’opérationnalisation des tâches culinaires est compliquée par la configuration des cuisines  ; les ingrédients étant souvent inaccessibles à certains joueurs alors que d’autres disposent seuls des outils pour leur préparation. Des obstacles peuvent aussi s’ajouter, c’est notamment le cas de cuisines situées sur le pont d’un voilier où les comptoirs se déplacent au gré de la houle. Une autre cuisine est divisée entre deux camions conduits à différentes vitesses le long d’une route rendant le passage entre les deux momentanément impraticable. Le jeu de base compte environ 28 niveaux (cuisines) à compléter en plus du chef de niveau final.

Un mode compétitif permet aux joueurs de se répartir en équipes afin de s’affronter ; l’équipe ayant généré le plus de monnaie est désignée gagnante à la fin du temps imparti. Overcooked est aussi doté d’un mode de joute solo où le joueur doit alterner entre deux chefs pour venir à bout des défis culinaires qui lui sont présentés. Ghost Town Games et Team17 n’ont pas pourvu le ludiciel d’un mode multijoueur en ligne.

Développement[modifier | modifier le code]

Ghost Town Games est le produit de la réunion de Oli De-Vine et Phil Duncan, deux anciens employés de Frontier Developments. Pour leur premier projet, De-Vine et Duncan voulaient offrir un jeu pensé autour de l’expérience multijoueur coopérative. Duncan s’est donc servi de son expérience en cuisine où les acteurs doivent s’entraider et communiquer entre eux pour mener à bien leurs tâches pour jeter les bases de Overcooked[5].

Les premiers niveaux ont été conçus dans l’optique d’obliger les joueurs à se répartir les tâches. Par exemple, un comptoir pouvait être contourné par les chefs, cependant si ceux-ci décidaient de se passer les ingrédients par-dessus le comptoir, ils sauvaient un temps considérable. Cependant, les concepteurs se sont rapidement rendu compte qu’une fois l’astuce découverte, les testeurs ritualisaient leurs opérations aisément[5]. Ils ont donc ajouté d’autres tâches chronophages à accomplir, plus de tâches qu’il n’y a de chefs, forçant ainsi les joueurs à prioriser leur emploi du temps. Puis, des éléments disruptifs ont été greffés aux cuisines pour solliciter l’adresse des joueurs durant leurs déplacements. Pour ne pas engendrer de frustrations indues, Ghost Town Games a remplacé le système de vies par un système de rétribution à la commande et ajouté des icônes bien visibles pour marquer les étapes à suivre dans la réalisation des mets[5].

Comme Duncan et De-Vine n’étaient que deux personnes pour réaliser un projet pouvant être joué jusqu’à quatre personnes, ils ont investi beaucoup de temps à promener le projet de salons en conventions pour recueillir l’avis des festivaliers, corrigeant certains bogues sur place. Ces essais les convainquit de se concentrer sur le design des cuisines plutôt que sur la complexité des recettes[6].

En , l’éditeur Team17 annonce qu’il se chargera de la publication du jeu[7]. Overcooked fut ainsi placé aux côtés de l’autre projet devant être publié par Team17, Yooka-Laylee, lors de la convention Electronic Entertainment Expo 2016, ce qui contribua puissamment à sa renommée[6]. Le jeu est sorti en téléchargement le pour les plateformes Windows, Xbox One et PlayStation 4.

Lors de la présentation vidéo Nintendo Switch Nindies Showcase diffusée à la fin du mois de , Overcooked: Special Edition, une version augmentée des addiciels The Lost Morsel et Festive Seasoning, fut annoncée pour la Nintendo Switch pour lancement à l’été suivant[8],[9]. La date retenue pour la sortie de cette nouvelle version fut dévoilée le par Team17[4], soit le .

Extensions et contenu additionnel[modifier | modifier le code]

Une fois le jeu commercialisé en version dématérialisée, Ghost Town Games œuvra à la réalisation de contenu additionnel devant servir à mousser les ventes d’une version endisquée pour consoles. C'est le suivant que cette version (Overcooked: The Gourmet Edition) voit jour pour la Xbox One et la PlayStation 4 comprenant un premier ensemble de contenu additionnel titré The Lost Morsel[10]. Cet ensemble est ensuite proposé pour achat aux détenteurs de la version dématérialisée le et contient six nouveaux niveaux et six nouveaux personnages à débloquer[11].

C'est ensuite le que Team17 divulgue l'existence d'un second addiciel, gratuit celui-là, abordant les thématiques culinaires entourant la Fête de Noël, et ce, pour téléchargement immédiat[12]. The Festive Seasoning ajoute 8 nouvelles cuisines, deux nouveaux chefs et de nouvelles recettes culinaires.

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse papier
Média Microsoft Windows PS4 Nintendo Switch
EGM (US) - 8,5 / 10[14] -
PC Gamer (UK) 86 / 100[13] - -
Presse numérique
Média Microsoft Windows PS4 Nintendo Switch
GameSpot (US) - 8 / 10[16] -
IGN (US) - - 8,4 / 10[17]
Geeksandcom 8 / 10[15] - -
Nintendo Life (GB) - - 8 / 10[18]
Agrégateurs de notes
Média Microsoft Windows PS4 Nintendo Switch
Metacritic 81 / 100[19] 78 / 100[20] 81 / 100[21]

Overcooked a reçu des critiques plutôt favorables à sa sortie initiale[22] notamment de la presse britannique pour l'exécution générale et pour la solidité du mode multijoueur coopératif[23]. C'est le cas de Tom Hoggins qui titra que Overcooked est la meilleur simulation culinaire « chaotique à laquelle vous n'ayez jamais joué[23] ».

Scott Butterworth (pour Gamespot) souligne s'être senti complètement obnubilé par le jeu, immergé dans l'expérience à « crier des instructions » à ses partenaires de jeu « sans en être réellement conscient ». Il note toutefois que le mode de jeu en solo ne parvient pas à remplacer le plaisir inhérent à l'interactivité entre plusieurs joueurs caractéristiques aux modes multijoueur[16]. Par ailleurs, Matt Buchholtz (EGM) affirme avoir beaucoup apprécié Overcooked, mais déplore l'absence d'un mode multijoueur en ligne même s'il comprend que « ce ne serait certainement pas aussi plaisant d'y jouer sans pouvoir crier après son partenaire de jeu[14] ».

Marc-Antoine Bergeron-Côté de Geeksandcom.com relève lui aussi tout le plaisir que recèle le mode multijoueur coopératif, mais critique la réalisation graphique du jeu ainsi qu'une « maniabilité parfois inégale » des personnages[15].

La version conçue pour la Nintendo Switch est bien accueillie par les critiques, notamment par Tom Marks de IGN qui affirme que ce jeu «est parfait» pour cette console hybride même si certains problèmes de fluidité gênent l'expérience générale[17]. En réponse aux imperfections relevées par la presse spécialisée et propres à cette dernière version, Ghost Town Games annonce par le truchement du réseau Twitter qu'un correctif sera apporté sous peu pour rectifier la situation[24].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Année Prix Catégorie Résultats Ref
2016 TIGA Games Industry Awards Meilleure créativité dans l'élaboration de la jouabilité Nomination [25]
Meilleurs débuts Lauréat
Meilleur jeu conçu par un petit studio Nomination
The Game Awards 2016 Meilleur jeu multijoueur Nomination [26]
Giant Bomb's 2016 Game of the Year Awards Meilleur jeu multijoueur Nomination [27]
Independent Games Festival Grand Prix Seumas McNally Nomination [28]
Excellent Design Nomination
13th British Academy Games Awards Meilleurs débuts Nomination [29],[30]
Meilleur jeu britannique Lauréat
Meilleur jeu pour la famille Lauréat
Meilleur jeu multijoueur Nomination

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Overcooked : Co-op Chaos Trailer! », sur Gamekult, (consulté le 12 août 2016).
  2. (nl) Jorren Aerts, « Overcooked Review: Chaos en schattigheid », sur IGN Benelux, (consulté le 12 août 2016).
  3. (en) Sam Prell, « Culinary chaos in a co-op kitchen: You should be playing Overcooked », sur Games Radar, (consulté le 12 août 2016)
  4. a et b « Overcooked : Une date de sortie et du gameplay sur Switch », ActuGaming.net, (consulté le 25 juillet 2017)
  5. a b et c (en) Phil Duncan, « Game Design Deep Dive: Building truly cooperative play in Overcooked », Gamasutra, (consulté le 26 juillet 2017)
  6. a et b (en) Christopher Dring, « Development by expo: How Ghost Town built Overcooked », GamesIndustry.biz, (consulté le 26 juillet 2017)
  7. (en) Tom Phillips, « Team17 orders Overcooked for PC, PS4, Xbox One », Eurogamer, (consulté le 26 juillet 2017)
  8. « Résumé du Nintendo Switch Nindies Showcase 28/02/2017 », Nintendo-town.fr, (consulté le 26 juillet 2017)
  9. (en-US) Allegra Frank, « Overcooked gets stuffed special edition on Switch », Polygon, (consulté le 26 juillet 2017)
  10. (en-US) Allegra Frank, « Overcooked launches on disc today with The Lost Morsel expansion », Eurogamer, (consulté le 26 juillet 2017)
  11. (en) « Overcooked - The Last Morsel », site web de Steam (consulté le 26 juillet 2017)
  12. (en) « Overcooked – The Festive Seasoning », site web de Team17, (consulté le 26 juillet 2017)
  13. (en-US) Tom Marks, « Overcooked Review », PC Gamer, (consulté le 27 juillet 2017)
  14. a et b (en) Matt Buchholtz, « Overcooked Review », Electronic Gaming Monthly, (consulté le 27 juillet 2017)
  15. a et b Marc-Antoine Bergeron-Côté, « Test de Overcooked sur PC : coopérer pour mieux cuisiner », Geeksandcom.com, (consulté le 27 juillet 2017)
  16. a et b (en) Scott Butterworth, « Overcooked Review », sur gamespot.com, (consulté le 27 juillet 2017).
  17. a et b (en) Tom Marks, « Overcooked: Special Edition Review », IGN, (consulté le 31 juillet 2017)
  18. (en) Mitch Vogel, « Review: Overcooked: Special Edition (Switch eShop) », Nintendolife, (consulté le 2 août 2017)
  19. (en) « Overcooked (PC) », Metacritic (consulté le 27 juillet 2017)
  20. (en) « Overcooked (PlayStation 4) », Metacritic (consulté le 27 juillet 2017)
  21. (en) « Overcooked: Special Edition (Nintendo Switch) », Metacritic (consulté le 1er août 2017)
  22. (en) Mark Walton, « Overcooked review: Meet the new couch co-op champion », Ars Technica, (consulté le 4 août 2016)
  23. a et b (en) Tom Hoggins, « Overcooked is the best chaotic, co-operative culinary game you've ever played - review », The Telegraph,‎ (lire en ligne, consulté le 27 juillet 2017)
  24. (en) « Overcooked dev working on a Switch patch », NintendoEverything.com, (consulté le 1er août 2017)
  25. (en) TIGA, « The 2016 TIGA Games Industry Awards Finalists Revealed », TIGA, (consulté le 23 septembre 2016)
  26. (en) Eddie Makuch, « All the 2016 Game Awards Nominees », GameSpot, (consulté le 16 novembre 2016)
  27. (en) « Giant Bomb's 2016 Game of the Year Awards: Day Four - Giant Bomb »
  28. (en) Charlie Hall, « Hyper Light Drifter, Inside and Virginia among nominees for 2017 IGF Awards », Polygon, (consulté le 9 janvier 2017)
  29. (en) Jordan Erica wbber, « Bafta games awards 2017: Inside and Uncharted 4 lead the way », The Guardian, (consulté le 9 mars 2017)
  30. (en-GB) « Games in 2017 - BAFTA Awards », sur BAFTA (consulté le 6 avril 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]