Trou perdu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Outsiplou)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trou.

Un trou perdu, ou simplement un trou, est une expression familière désignant une localité isolée des centres d'animation.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le trou perdu désigne, dans un sens péjoratif, un endroit le plus souvent éloigné de la vie active, un village sans intérêt (synonyme de patelin, bled). Cela peut être une petite localité de montagne, dans la campagne profonde ou sur une île. On peut l'utiliser pour qualifier un endroit où l'on se sent perdu, à cause de la langue ou la culture, à cause du climat ou à cause d'un réseau trop faible. L'expression s'utilise aussi bien dans le français européen que celui québécois.

Cela peut être un endroit où l'on ne parle pas la même langue ce qui empêche de pouvoir communiquer. Il peut aussi n'y avoir aucune route près du lieu. Aucune gare, ni aéroport ni port.

Dénominations[modifier | modifier le code]

Belgique[modifier | modifier le code]

Toponymes fictifs[modifier | modifier le code]

Toponymes réels[modifier | modifier le code]

  • Houte-Si-Plou, Houtsiplou
    • En tant que « trou perdu », ce toponyme est souvent utilisé sous d'autres orthographes : Outsiplou, Hoûte-s’i-Ploût, Houte-si-Plout, Houte-Si-Plou, Houtesiplou. Plusieurs lieux-dits belges portent également ce nom orthographié différemment.
    • L'origine de ce nom proviendrait du wallon liégeois Hoûte-s'i-ploût (« écoute s'il pleut »), du fait de la présence d'un moulin alimenté par un ruisseau si petit qu'il n'était efficace qu'en temps de pluie ; il fallait donc écouter si la pluie arrivait pour pouvoir moudre son grain. Par la suite, ce terme a désigné en wallon liégeois un moulin qui ne fonctionne que lorsqu'il pleut. Par extension, les endroits où se trouvait un tel moulin se sont vu attribuer le nom de Hoûte-s'i-ploût.
    • Ce terme est finalement devenu un terme de moquerie, par exemple en réponse la question indiscrète « où allez-vous ? » : « à Hoûte-s'i-ploût ». Outsiplou-les-Bains-de-Pieds rajoute à l'effet comique : la Wallonie n'a pas d'accès direct à la mer.
    • Jean-Noël Hamal a composé en 1757 un opéra intitulé Li fièsse di Hoût si Ploût
    • L'Université de Houte-Si-Plou a servi par dérision de précurseur symbolique au déménagement de l'Université catholique de Louvain vers Louvain-la-Neuve.
  • Bioul
  • Gingelom

France[modifier | modifier le code]

Toponymes fictifs[modifier | modifier le code]

Basés sur un toponyme réel[modifier | modifier le code]

Toponyme réel[modifier | modifier le code]

Québec[modifier | modifier le code]

Toponymes fictifs[modifier | modifier le code]

  • Saint-Creux-des-Bas-Fonds
  • Saint-Glin-glin-des-Meumeu
  • Saint-Lin-des-Meumeu
  • Saint-Loinloin, Saint-Loinloin de Pas-Proche
  • Saint-Meumeu, Saint-Meumeu-des-Creux
  • Saint-Pisse-qu’en-Coin
  • Saint-Profond-des-Creux (on ajoute parfois « juste en face de Saint-Vis-à-Vis » ou « tout près de Saint-Vis-à-Vis-d'en-Face »)
  • Saint-Profond-des-Meumeu
  • Si-Profond-du-Lointain

L'action de Malphas 1: Le cas des casiers carnassiers, de Patrick Senécal, se passe à « Saint-Trailouin ».

Toponymes réels[modifier | modifier le code]

Suisse[modifier | modifier le code]

  • Bretonnières
  • Piogre (pas n'importe où, à Genève. "Aller à Piogre ferrer les mouches")

Origines inconnues ou utilisation généralisée[modifier | modifier le code]

Dénominations plus familières, voire grossières[modifier | modifier le code]

  • Bled paumé
  • Trou du cul du monde
  • Cul de la chatte (Île Maurice)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cité dans les Lettres de mon moulin, d'Alphonse Daudet : « De Pampérigouste, on en verrait la fumée » et dans Miréio de Frédéric Mistral
  2. Cité dans Littré de la Grand'Côte, de Nizier du Puitspelu : « Nom d'un pays fantastique »
  3. [PDF]Un monde plein de trous perdus, dans "Nuit blanche, le magazine du livre", n°50, décembre 1992-janvier/février 1993.
  4. [PDF] « Dossier de presse — Oldelaf — Nouvel album : Le monde est beau », sur roymusic.com (consulté le 4 avril 2014)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :