Out d'or

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Out d'or sont une cérémonie annuelle organisée en France par l'Association des journalistes LGBT depuis 2017. Cet événement récompense les initiatives médiatiques permettant la visibilité des problématiques LGBT.

Out d'or 2017[modifier | modifier le code]

La première édition s'est tenue le à la maison des Métallos à Paris[1]. Organisée par l'AJL, elle a permis de récompenser des médias et des personnalités pour leur rôle à l’égard des problématiques et des personnes LGBT[2]. Il s'agit du premier événement de ce type tenu en France[3].

Parmi les neuf prix, quatre valorisent les médias, quatre les engagements et un dernier consacre la « personnalité de l'année ». Dans cette dernière catégorie étaient nommés Muriel Robin, Louis-Georges Tin, Thomas Beatie, Vincent Dedienne, Adrian de la Vega, Océanerosemarie et Virginie Despentes[4]. La rédaction de la chaîne LCI a fait part de son « honneur d'être nommée » avec une enquête réalisée sur l'adoption par les couples homosexuels[5].

La cérémonie était présentée par la journaliste Marie Labory et l'humoriste Shirley Souagnon[6]. Parmi les remettants figuraient la militante Rokhaya Diallo, l'artiste Bambi, le footballeur Lilian Thuram, l'ancienne ministre Roselyne Bachelot et les journalistes Daphné Bürki et Claire Chazal[7]. Lors de la soirée, l'animateur de TF1 Christophe Beaugrand a fait part des messages homophobes qu'il a reçus après avoir fait son coming out[8].

Palmarès[9][modifier | modifier le code]

Out d'or 2018[modifier | modifier le code]

Une deuxième cérémonie se tient l'année suivante, le , également à la maison des Métallos à Paris. « Nous voulions cette année récompenser ceux qui luttent contre les discours de haine et les "fake news", qui participent souvent d'une volonté de s'en prendre aux minorités, comme les personnes LGBT », a expliqué Clément Giuliano, co-président de l'association[11]. Pour remettre les prix étaient notamment présents : le Défenseur des droits Jacques Toubon, la ministre des Sports Laura Flessel, la réalisatrice Amandine Gay, la comédienne Camille Cottin, la chanteuse Marianne James, le journaliste Augustin Trapenard[12]

Palmarès[13][modifier | modifier le code]

  • Out d’or de la personnalité de l’année : l'acteur Jonas Ben Ahmed[14],[15], premier acteur trans dans une série française grand public (Plus belle la vie, France 3).
  • Out d’or du documentaire : Élodie Font pour sa série de podcast Il était une fois la PMA diffusée par Cheek Magazine et pour le podcast Coming In diffusé sur Arte Radio.
  • Out d'or de l'enquête : « Le malaise des patients LGBTI chez le médecin », de Marie-Violette Bernard et Louise Hemmerlé publié sur FranceInfo[16].
  • Out d'or de la rédaction engagée : Le site RTL Girls[17].
  • Out d'or du dessin engagé : Muriel Douru pour son livre Chroniques d'une citoyenne engagée.
  • Out d’or de la presse étrangère : El Pais (Espagne) pour sa vidéo Journée de la visibilité lesbienne : 26 femmes font face («Día de la visibilidad lésbica : 26 mujeres dan la cara»)[18].
  • Out d'or de la personnalité sportive : Marinette Pichon, ancienne capitaine de l'équipe de France de football.
  • Out d’or du « coup de gueule » : Giovanna Rincon, militante pour les droits des trans, pour sa vidéo dénonçant l'insécurité des femmes transgenres dans l'espace public, sur le Huff Post[19].
  • Out d’or de la création artistique : Eddy de Pretto pour son album Cure et Soufiane Ababri pour ses séries Bed Work et Haunted Lives.
  • Out d'or de la chaîne Youtube : Mx Cordélia.

Out d'or 2019[modifier | modifier le code]

La troisième édition des Out d'or se déroule le au Cabaret Sauvage à Paris[20], la cérémonie est co-présentée par Nora Bouazzouni et Tahnee.

Palmarès[modifier | modifier le code]

OUT : l'émission (2020)[modifier | modifier le code]

En , dans le contexte de la crise sanitaire liée au Covid-19, la cérémonie est remplacée par OUT : l'émission.[30]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Mélissa Perraudeau, « Un premier gala français va célébrer la représentation des LGBTQ avec les Out d’or », Konbini,‎ (lire en ligne)
  2. Nelly Lesage, « L’Association des journalistes LGBT prépare sa cérémonie des « Out d’Or » », Numerama,‎ (lire en ligne)
  3. Clio Weickert, « L’Association des journalistes LGBT dévoile ses nominations pour ses «Out d'or» », 20 Minutes,‎ (www.20minutes.fr/medias/2086551-20170614-association-journalistes-lgbt-devoile-nominations-out-or?)
  4. Charles Decant, « Muriel Robin, NKM, Vincent Dedienne… : L'AJL dévoile les nommés des premiers Out d'or », Puremédias,‎ (lire en ligne)
  5. Anaïs Condomines, « Donner de la visibilité à la communauté LGBTQ : une enquête de LCI nommée dans la sélection des OUT d'Or », LCI,‎ (lire en ligne)
  6. Mélissa Perraudeau, « Les premiers Out d’or ont été décernés lors d’une cérémonie forte et inspirante », Konbini,‎ (www.konbini.com/fr/inspiration-2/les-premiers-out-dor-ont-ete-decernes-lors-dune-ceremonie-forte-et-inspirante/)
  7. AFP, « Première cérémonie des "Out d'or" pour la "visibilité" des LGBT », Ladepeche.fr,‎ (lire en ligne)
  8. Bénédicte Magnier, « Aux "Out d'or", Christophe Beaugrand cite les messages homophobes qu'il reçoit », Huffingtonpost.fr,‎ (lire en ligne).
  9. Lise Galante, « Les "OUT d'Or" récompensent l'enquête sur les persécutions des homosexuels en Tchétchénie et le film "120 battements par minute », LCI,‎ (lire en ligne).
  10. Blaise Gauquelin, « La « double peine » des migrants homosexuels », sur lemonde.fr, (consulté le )
  11. Europe1.fr avec AFP, « Jonas Ben Ahmed, acteur de "Plus belle la vie", élu personnalité LGBT de l'année », sur Europe 1, (consulté le )
  12. Anaïs Moran, « «Out d’or» 2018 : et les lauréats sont... », Libération,‎ (lire en ligne)
  13. Thomas Montet, « Marianne James, Camille Cottin et Augustin Trapenard réunis aux 2e OUT d'or », PurePeople,‎ (lire en ligne)
  14. Léo Purguette, « Jonas Ben Ahmed, un homme remarquable - Journal La Marseillaise », La Marseillaise,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. « Jonas Ben Ahmed : «Me voir épanoui donne de l'espoir aux trans» », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  16. Marie-Violette Bernard et Louise Hemmerlé, « Entre "méfiance" et "humiliation", le parcours du combattant des LGBTI chez le médecin », francetvinfo.fr,‎ (lire en ligne)
  17. La rédaction numérique de RTL, « Out d'or : RTL Girls reçoit le prix de la "rédaction engagée" », RTL,‎ (lire en ligne)
  18. (es) « 26 mujeres dan la cara », sur El Pais, (consulté le )
  19. « Pouvoir sortir dans la rue en sécurité, est-ce trop demander pour les femmes trans? », sur www.huffingtonpost.fr, (consulté le )
  20. « Les OUT d'Or sont de retour pour une troisième édition », sur TÊTU, (consulté le )
  21. « Adoption par les couples homosexuels : "Uniquement pour des enfants atypiques" en Seine-Maritime », sur France Bleu, (consulté le )
  22. « Des enfants "atypiques" pour les couples gays qui veulent adopter? Indignation après les propos d'une responsable de Seine-Maritime », sur Le Huffington Post, (consulté le )
  23. « Récompensé aux Out d'Or, Bilal Hassani rappelle que rien n'est réglé pour la communauté LGBTI », sur Le Huffington Post, (consulté le )
  24. « Écoutez le teaser de la (géniale) série documentaire de France Culture consacrée à la transidentité », sur KOMITID, (consulté le )
  25. Les transidentés racontées par les trans:
  26. « La superbe Une de "L'Equipe" contre l'homophobie dans le sport », sur TÊTU, (consulté le )
  27. « Alexia Cerenys, unique en son genre », sur L'Équipe (consulté le )
  28. « Du "chemin de croix" au "conte de fées" : le parcours incroyable d'Alexia, joueuse de rugby trans' en première division », sur TÊTU, (consulté le )
  29. « Avec "Crave", Léonie Pernet bouleverse les genres musicaux », sur Les Inrocks (consulté le )
  30. « OUT : l’émission » en lutte contre le « racisme médiatique », sur www.20minutes.fr (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]