Oussama Idrissi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Oussama Idrissi
Image illustrative de l’article Oussama Idrissi
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Pays-Bas AZ Alkmaar
Numéro 11
Biographie
Nationalité Drapeau : Pays-Bas Néerlandais
Drapeau : Maroc Marocain
Nat. sportive Drapeau : Maroc Marocain
Naissance (23 ans)
Lieu Berg-op-Zoom (Pays-Bas)
Taille 1,83 m (6 0)[1]
Période pro. Depuis 2015
Poste Ailier gauche
Pied fort Droitier
Parcours junior
Saisons Club
2002-2003Drapeau : Pays-Bas SV DOSKO[2]
2003-2006Drapeau : Pays-Bas FC Bergen
2006-2009Drapeau : Pays-Bas RKSV Halsteren
2009-2011Drapeau : Pays-Bas NAC Breda
2011-2015Drapeau : Pays-Bas Feyenoord Rotterdam
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2015-2018Drapeau : Pays-Bas FC Groningue 062 (11)
2018-Drapeau : Pays-Bas AZ Alkmaar 044 (20)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2011-2012Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas -16 ans 006 0(1)
2012-2013Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas -17 ans 008 0(2)
2016Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas -20 ans 004 0(1)
2016-2018Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas espoirs 008 0(3)
2019-Drapeau : Maroc Maroc005 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 21 juin 2019

Oussama Idrissi[3] (en arabe : أسامة ادريسي), né le à Berg-op-Zoom aux Pays-Bas[4],[5], est un footballeur international marocain évoluant au poste d'ailier gauche à l'AZ Alkmaar en Eredivisie[6]. Il possède également la nationalité néerlandaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Enfance et débuts (1996-2015)[modifier | modifier le code]

Berg-op-Zoom, ancienne ville où a grandi Oussama aux Pays-Bas.

La famille Idrissi, originaire de Berkane[note 1] au Maroc, immigre dans les années 1980 au sud des Pays-Bas pour s'installer dans la ville de Berg-op-Zoom. C'est là bas qu'Oussama naît et grandit en tant que footballeur néerlandais. Possédant deux nationalités: néerlandaise et marocaine, il est à son enfance un grand fan des footballeurs Mbark Boussoufa et Clarence Seedorf, l'inspirant à se lancer dans une carrière footballistique dans sa ville natale. Très attaché à l'Islam, il commence tôt à faire la prière et va régulièrement à la mosquée avec son père et son petit frère Mohammed Idrissi. De là où Oussama tranche pour une carrière internationale en faveur du Maroc bientôt dans sa carrière[7]. « J'ai beau être né aux Pays-Bas, en tant que musulman, je suis la culture paternelle et mon père est un musulman marocain. », cite-il dans une interview avec De Volkskrant.

À son plus jeune âge, il est inscrit par son père dans le club de son quartier, le SV DOSKO (nl) avant de continuer sa lancée au FC Bergen (nl), puis au RKSV Halsteren (nl). Considéré comme étant une pépite du football néerlandais, il est transféré à l'âge de treize ans au NAC Breda en 2009, club dans lequel il évolue pendant deux saisons afin de prouver son talent au plus haut niveau. En 2011, il est courtisé par plusieurs académies dont le SC Heerenveen, le KRC Genk et le Feyenoord Rotterdam.

C'est finalement à Rotterdam qu'Oussama signe son contrat de trois ans. Il révéle dans une interview qu'il prenait quotidiennement son train de Bergen-op-Zoom jusqu'à Rotterdam pour se rendre dans son club et rentrait habituellement à 19 heures[8]. C'est dans ce quotidien qu'il évoluera pendant quatre saisons au Feyenoord. Il déclare également : « Avec toutes ces années de galère au Feyenoord, j'ai su m'adapter et prendre beaucoup de responsabilités. Je voulais absolument devenir un footballeur professionnel, c'est pour ça que j'y allais à fond. Chez les jeunes du Feyenoord, on disait souvent que dans l'effectif, seulement deux joueurs maximum, atteindront l'Eredivisie. Ca me démotivait parfois mais j'y allais quand même à cent pour cent. Au jour d'aujourd'hui, je me rend compte que c'était bien le cas. Il y a seulement moi et Bart Nieuwkoop qui avons atteint la première division néerlandaise dans l'ancienne équipe du Feyenoord où j'évoluais »[9],[10].

Formation au FC Groningue (2015-2018)[modifier | modifier le code]

En 2017, il est transféré au FC Groningue, club dans lequel il est formé en tant que footballeur professionnel[11],[12]. Il déclare dans une interview : « J'ai été élevé dans la solitude. Mes parents m'ont appris à me débrouiller en me faisant prendre conscience que je devais prendre énormément de responsabilités. Quand je suis parti vivre à Groningue à mes dix-neuf ans, je savais déjà cuisiner, mettre en marche la machine à laver, tout allait très bien ». En effet, le jeune joueur néerlando-marocain déménage à un jeune âge du sud au nord des Pays-Bas dans la ville de Groningue. Le joueur passe par le club du Jong FC Groningen avant de faire officiellement ses débuts un mois plus tard.

Erwin van de Looi (ici en 2014) le lance en Eredivisie.

À l'occasion de son premier match professionnel sous les couleurs du FC Groningue, il entre en jeu à la 70e minute face au Heracles Almelo, le 25 décembre 2015 en première division néerlandaise. Il est titularisé pour la première fois le 31 octobre 2015 face au PEC Zwolle en Eredivisie à l'âge de 19 ans. Il marque son premier but sous les couleurs du FC Groningue le 7 février 2016 face au Cambuur Leeuwarden. Le joueur fait énormément parler de lui aux Pays-Bas lors de la saison 2015-16. Lors de la deuxième partie de la saison, il joue moins et est utilisé par Erwin van de Looi (nl) comme étant remplaçant dans les derniers quarts-d'heures de matchs pour des raisons tactiques. Rêvant de jouer dans le stade De Kuip à Rotterdam devant des milliers de supporters, l'entraîneur néerlandais réalise ses souhaits en le titularisant le 15 avril 2016 face au Feyenoord Rotterdam. Lors de ce match, il délivre une passe décisive à Michael de Leeuw pour le premier but du match et est nommé homme du match (match nul, 1-1). Lors d'une interview d'après-match, le joueur binational est interviewé par Fox Sports qui lui proposeront un verre de champagne. Le joueur répond: « Je ne bois absolument pas. Je suis dans la religion et ce n'est pas toléré. J'offrirai plutôt ce verre de champagne à mon entraîneur. »[13]. Il termine sa première saison avec trois buts, cinq passes décisives et termine à la 7e place place du championnat, assurant une qualification pour les plays-offs de l'Europa League. En fin juin 2016, il est récompensé avec un contrat jusqu'en 2020 au sein du club.

En fin octobre 2017, le joueur est viré du club avec son coéquipier Mimoun Mahi à cause d'une altercation avec l'entraîneur[14]. Le joueur quitte alors l'équipe A pour évoluer avec les moins de 21 ans du FC Groningue . Difficile d'évoluer dans l'équipe des jeunes avec peu de chances de se revoir titulaire dans l'équipe première, il est mis sur la liste des départs du club pour la saison suivante. Plusieurs clubs du championnat néerlandais se présenteront pour s'enrôler le néerlando-marocain.

AZ Alkmaar (depuis 2018)[modifier | modifier le code]

John van den Brom, décide d'intégrer Idrissi dans son onze de type principal en 2018.

Le joueur finit par quitter le club pour rejoindre l'AZ Alkmaar lors du mercato hivernal en janvier 2018[15],[16]. Le club lui attribue le numéro 22. Il joue son premier match avec l'AZ Alkmaar le 19 janvier 2018 face au FC Utrecht (match nul, 1-1). Idrissi trouve le chemin des filets dans son troisième match face au PEC Zwolle (victoire, 4-1). Le joueur finira la demi-saison 2017-18 en marquant six buts et en délivrant sept passes décisives en quinze matchs, ce qui attirera l'intérêt du sélectionneur des Pays-Bas espoirs et de l'équipe nationale du Maroc de Hervé Renard. Oussama Idrissi termine la saison 2017-18 à la 3e place du championnat, derrière le PSV Eindhoven et l'Ajax Amsterdam.

Lors de la saison 2018-19, le club attribue à Oussama Idrissi le numéro 11, dès la première journée, le 12 août 2018 face au NAC Breda, il sera l'auteur d'une passe décisive (victoire, 5-0)[17]. Durant la saison, il fait des prestations étincelantes et fait beaucoup parler de lui dans les médias néerlandais. L'ancien international néerlandais Kees Kwakman déclare: « Oussama Idrissi est le joueur principal qui crée le jeu de son équipe. Il fait toute la différence ». En début 2019, le joueur néerlando-marocain se hisse dans le haut du classement du championnat néerlandais avec le plus de dribbles réussis, il accomplit 99 dribbles dans la première partie de la saison 2018-19, suivi par Gyrano Kerk (nl) (88 dribbles réussis) et Hakim Ziyech (87).

Le 28 janvier 2019, il inscrit un but gag du point de corner à la 78ème minute face au SC Heerenveen[18]. Un mois plus tard, le 28 février, à l'occasion de la demi-finale de la KNVB Beker face au Willem II Tilburg, il atteint la séance des penaltys après un match nul de 1-1. Il est le seul sur cinq joueurs de l'AZ Alkmaar à avoir marquer un but lors de la séance des penaltys et se voit éloigné d'une finale de la KNVB Beker face à l'Ajax Amsterdam. Moins titularisé en fin de saison, il figure à la 4e place du classement de l'Eredivisie et assure une qualification pour l'Europa League. En fin de saison, il est courtisé par l'AC Milan, l'AC Fiorentina et le FK Krasnodar.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Parcours junior avec les Oranges[modifier | modifier le code]

Il est appelé pour la première fois en 2011 lorsqu'il venait de signer au Feyenoord Rotterdam pour jouer avec les -16 ans. Avec les Pays-Bas -17 ans, il dispute huit matchs et marque deux buts sous Albert Stuivenberg. Avec les Pays-Bas -20 ans, il est entraîné par Remy Reynierse et marque un but en quatre matchs. Avec les Pays-Bas espoirs, il dispute huit matchs entre 2016 et 2018 et se voit marquer trois buts. En 2018, alors que Fred Grim, l'homme qui l'a intégré avec les Pays-Bas espoirs est recalé par la KNVB, Erwin van de Looi, ancien entraîneur d'Oussama Idrissi en 2015 avec le FC Groningen, prend place en tant que sélectionneur des Pays-Bas espoirs et sélectionne Oussama Idrissi parmi les 23 joueurs pour prendre part avec les espoirs à l'Euro 2018. Lors de la compétition, il forme avec Abdelhak Nouri un duo efficace dans l'attaque néerlandaise, réalisant un but et trois passes décisives.

Entre le Maroc et les Pays-Bas[modifier | modifier le code]

Natif des Pays-Bas et possédant la double nationalité marocaine et néerlandaise, il est contacté en début 2018, avant l'Euro 2018 avec les espoirs par les dirigeants de la fédération marocaine, ayant pour but d'attirer le joueur vers une carrière internationale avec les Lions de l'Atlas[19]. La FRMF verra le joueur donner son refus afin de participer à l'aventure aux qualifications à l'Euro 2018 des -21 ans avec les Pays-Bas[20]. Il déclare au média Voetbal International[21]: « J'ai de l'amour pour les deux pays. C'est vraiment du fifty-fifty ». En début septembre 2018, alors que Noussair Mazraoui, un autre néerlando-marocain également pisté par l'équipe A des Pays-Bas tranche en faveur des Lions de l'Atlas, Hervé Renard entre de nouveau en contact avec le jeune Idrissi pour le convaincre de rejoindre le Maroc pour une double confrontation face aux Comores le 13 et 16 octobre 2018[22]. Le joueur demande à nouveau de pouvoir terminer son aventure avec les -21 ans des Pays-Bas avant de faire quelconque choix.

Hervé Renard, sélectionneur du Maroc en 2018 est le premier à entrer en contact avec Idrissi pour le convaincre d'une carrière avec la sélection marocaine.

C'est finalement en début novembre 2018 que les réseaux sociaux du club de l'AZ Alkmaar, révèlent que le jeune néerlando-marocain est pré-sélectionné avec le Maroc pour le match de qualification à la CAN face au Cameroun le 16 novembre 2018[23],[24],[25]. L'information est confirmée le 6 novembre 2018 lorsque Herve Renard dévoile la liste des joueurs convoqués, où figure également le nom d'Oussama Idrissi[26],[27],[28]. Le joueur binational passe 180 minutes dans les gradins face au Cameroun à Casablanca et prend également part au voyage en Tunisie à Radès pour le match amical opposant le Maroc à la Tunisie, afin de voir l'ambiance dans le groupe, le joueur fait définitivement le choix d'opter pour une carrière internationale avec les Lions de l'Atlas en février 2019, lors-ce qu'il est dévoilé que le joueur ai fait une demande à la FIFA pour un changement de nationalité sportive en janvier 2019[29]. Concernant son choix de sélection, il déclare en février 2019: « Je ne choisis pas le Maroc parce que je suis contre les Pays-Bas. Je suis né et j'ai grandi ici (Pays-Bas) avec les valeurs néerlandaises dans ce beau pays. Mais après une discussion avec mes parents concernant ma carrière internationale, avec l'intérêt que la FRMF avait pour moi, j'ai finalement tranché en faveur du pays de mes parents ». La KNVB quant à elle, avait clairement l'intention d'intégrer le joueur binational en équipe A des Pays-Bas[30]. Le 26 février 2019, Oussama Idrissi officialise publiquement son choix en faveur du Maroc sur ses réseaux sociaux.

Débuts sous le maillot marocain[modifier | modifier le code]

Le 22 mars 2019, il débute officiellement sous le maillot marocain, titularisé en tant que numéro 10 par Hervé Renard dans un match de qualification à la CAN 2019 face au Malawi à Bingu[31]. Il aura fait preuve d'une bonne prestation malgré un match nul sans but avec un climat très secoué. La bonne prestation lui a valu une entrée en jeu à la 87e minute minute dans un match amical face à l'Argentine, quatre jours plus tard au Stade Ibn-Batouta à Tanger (défaite, 0-1). En mai 2019, il figure sur la liste des sélectionnés de Hervé Renard pour prendre part à la CAN 2019 en Egypte[32]. À l'occasion d'un match de préparation à la CAN 2019 face à la Gambie et la Zambie, Hervé Renard lui accorde quelques minutes de jeu. Lors de la CAN 2019, Hervé Renard compte sur les joueurs d'expérience pour les matchs du premier tour (trois matchs et trois victoire). Oussama Idrissi n'entre aucunement en jeu. A l'occasion d'une huitième de finale délicate face au Bénin, il entre en jeu à la place de Nordin Amrabat à la 88e minute minute. Il dispute les prolongations avant de voir le Maroc se faire éliminer lors des séances des penaltys.

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Oussama Idrissi est doté d'une superbe conduite de balle et d'une très bonne qualité de frappe.

Lors de sa formation au Feyenoord Rotterdam et au FC Groningue, il évolue généralement au poste d'attaquant pointe ou en ailier gauche, ce qui lui permet de rentrer dans l'axe et de tirer du pied droit ; il marque de nombreux buts de cette manière. Toutefois, il dispose d'une très bonne maîtrise technique et joue un rôle très important dans le jeu offensif. Sa conduite de balle lui permet de faire des raids solitaire en contre-attaque, ce qui lui permet d'impacter sur l'équipe adverse. Avec un style de jeu souvent comparé à Arjen Robben, son style de dribble est plutôt orienté vers les crochets et accélérations. Il est également un très bon passeur et mature dans le jeu. Ses frappes au but, très précises finissent très souvent en pleine lucarne.

Aspects socio-économiques[modifier | modifier le code]

Valeur marchande[modifier | modifier le code]

Valeur marchande de Oussama Idrissi[33]
(Selon transfermarkt)
Club Période Valeur
Drapeau : Pays-Bas FC Groningue Décembre 2015 50 000 
Drapeau : Pays-Bas FC Groningue Avril 2016 625 000 
Drapeau : Pays-Bas FC Groningue Juillet 2016 1 000 000 
Drapeau : Pays-Bas FC Groningue Juin 2017 2 500 000 
Drapeau : Pays-Bas AZ Alkmaar Décembre 2018 5 000 000 

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 2018, âgé alors de 22 ans, il se marie avec une Néerlandaise de sa ville Berg-op-Zoom, également d'origine marocaine. Oussama Idrissi parle trois langues: néerlandais, anglais et l'arabe marocain. Depuis début 2018, Oussama Idrissi réside le quartier IJburg à Amsterdam.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Statistiques de Oussama Idrissi au 31 mai 2019[34]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Autres compétitions Drapeau : Maroc Maroc Total
Division M B Pd M B Pd C M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2015-2016 Drapeau des Pays-Bas FC Groningue Eredivisie 16 3 3 2 0 0 - - - - - - - - - - - 18 3 3
2016-2017 Drapeau des Pays-Bas FC Groningue Eredivisie 27 5 3 3 0 0 - - - - - - - - - - - 30 5 3
2017-2018 Drapeau des Pays-Bas FC Groningue Eredivisie 15 4 1 1 1 0 - - - - - - - - - - - 16 5 1
Sous-total 48 12 7 1 0 0 - - - - - - - - - - - 49 12 7
2017-2018 Drapeau des Pays-Bas AZ Alkmaar Eredivisie 12 3 6 3 3 1 - - - - - - - - - - - 15 6 7
2018-2019 Drapeau des Pays-Bas AZ Alkmaar Eredivisie 32 8 6 5 6 1 C3 2 0 0 - - - - 4 0 0 43 14 7
Total sur la carrière 102 23 15 15 10 2 - 2 0 0 - - - - 4 0 0 123 33 17

En sélection[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant liste les rencontres de l'équipe du Maroc dans lesquelles Oussama Idrissi a été sélectionné depuis le jusqu'à présent.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection[modifier | modifier le code]

Oussama Idrissi n'a jamais remporté de titre international avec la sélection Maroc.

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Avec le FC Groningue[modifier | modifier le code]

Avec l'AZ Alkmaar[modifier | modifier le code]

Avec le Maroc[modifier | modifier le code]

  • 2019 : Homme du match Maroc-Malawi en mars

Avec les Pays-Bas espoirs[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Documentaires et interviews[modifier | modifier le code]

  • Oussama Idrissi avec FCGroningenTV, Youtube, 2017
  • Portret Idrissi, YouTube, 2018
  • Oussama Idrissi - Bij Andy in de auto, YouTube, 2019
  • DE PERFECTE VOORZET van OUSSAMA IDRISSI, ZAPPSPORT, YouTube, 2019

Sources[modifier | modifier le code]

  • Hajar Toufik, « Qui est Oussama Idrissi la surprise de Renard? », Le360.ma,‎ (lire en ligne)
  • Mehdi Mahmoud, « Rugir avec les Lions ou mûrir en Oranje, le dilemme cornélien d'Oussama Idrissi », Telquel,‎ (lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Idrissi est originaire de Berkane, voir source

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche d’Oussama Idrissi », sur soccerway.com
  2. (nl) « SV DOSKO », sur www.feyenoordsoccerschools.nl, .
  3. « Fiche d’Oussama Idrissi », sur transfermarkt.fr
  4. (nl) « Wie is Oussama Idrissi? », sur www.rtvnoord.nl, .
  5. (nl) « Profil de Oussama Idrissi », sur www.onsoranje.nl.
  6. « Fiche d’Oussama Idrissi », sur footballdatabase.eu
  7. (nl) Robèrt Misset, « Oussama Idrissi kiest voor Marokko: het vaderland wint van het pleintje », sur de Volkskrant, (consulté le 6 juillet 2019)
  8. (nl) « Oussama Idrissi (AZ): ’Er zit altijd energie in’ », sur www.noordhollandsdagblad.nl, .
  9. (nl) « "Ik kon me door de constructie bij Feyenoord niet verder ontwikkelen" », sur www.soccernews.be, .
  10. (nl) « "Ik kreeg geen positieve energie meer bij Feyenoord" », sur www.soccernews.nl, .
  11. (nl) « Feyenoord ziet aanvalstalent uit A1 vertrekken naar FC Groningen », sur www.voetbalzone.nl, .
  12. (nl) « Jong FC Groningen versterkt zich met Oussama Idrissi », sur www.fcgonline.nl, .
  13. (nl) « idrissi: 'Natuurlijk was het voor mij een bijzondere wedstrijd' », sur www.fcgroningen.nl,
  14. (nl) « Oussama Idrissi reageert op rel tussen Mahi en Veldwijk: 'We zijn professionnals en hebben het als groep geaccepteerd' », sur www.voetbalflitsen.nl,
  15. (nl) « AZ positief over komst Oussama Idrissi », sur www.foxsports.nl, .
  16. (nl) « Oussama per direct naar AZ », sur www.oogtv.nl
  17. « AZ vs NAC Breda, 12 août 2018 », sur www.soccerway.com
  18. « Oussama Idrissi met un gag extraordinaire du point de corner pour l'AZ Alkmaar », sur www.sudinfo.be,
  19. (nl) « Marokko wil Oussama Idrissi in nationaal elftal », sur www.drimble.nl, .
  20. (nl) « Ambitieuze Idrissi: 'Hopelijk komt Oranje dan ook op mijn route' », sur www.nieuws.marokko.nl, .
  21. (nl) « 'Marokko is nog niet klaar in Nederland en aast ook op Jong Oranje-international' », sur www.voetbalprimeur.nl, .
  22. (nl) « ‘Marokko hoopt na Mazraoui ook vaste waarde Jong Oranje over te halen’ », sur www.voetbalzone.nl, .
  23. (nl) « "Idrissi heeft keuze tussen Oranje en Marokko nog niet gemaakt" », sur www.fcupdate.nl, .
  24. « CAN 2019 - Maroc : Oussama Idrissi préséléctionné », sur www.football365.fr, .
  25. « AZ Alkmaar : Oussama Idrissi présélectionné avec le Maroc », sur www.afrik-foot.com, .
  26. (nl) « Idrissi opgeroepen voor Marokko », sur www.ad.nl, .
  27. (nl) « AZ'er Oussama Idrissi opgeroepen voor Marokkaans elftal », sur www.nhnieuws.nl, .
  28. (nl) « AZ-aanvaller Idrissi opgeroepen voor Marokko », sur www.lc.nl, .
  29. (nl) « Idrissi verkiest Marokko boven Nederland », sur www.vi.nl, .
  30. (nl) « Idrissi: ‘Ik kies niet voor Marokko omdat ik tegen Nederland ben’ », sur www.voetbalzone.nl, .
  31. « Idrissi debuteert bij Marokko met doelpuntloos gelijkspel tegen Malawi », sur Voetbalzone, 22-03-2019t15:55:00z (consulté le 22 mars 2019)
  32. (nl) « Ziyech, Mazraoui en Idrissi in voorselectie Marokko voor Afrika Cup », sur www.foxsports.nl (consulté le 31 mai 2019)
  33. https://www.transfermarkt.fr/oussama-idrissi/marktwertverlauf/spieler/241391
  34. « Fiche d’Oussama Idrissi », sur footballdatabase.eu
  35. (nl) « Speler van de Week: Idrissi ongrijpbaar in Utrecht », sur www.vi.nl, .
  36. (nl) « Kwakman: 'Idrissi maakt het verschil bij AZ' », sur www.eredivisie.nl.
  37. (en) « Top 50 Eredivisie U21 stars watch 2017/18: Oussama Idrissi », sur www.football-oranje.com, .

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :