Ouragan Grace (2021)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ouragan Grace
Grace à son apex le 21 août, touchant la côte mexicaine.
Grace à son apex le , touchant la côte mexicaine.

Apparition
Dissipation

Catégorie maximale Ouragan catégorie 3
Pression minimale 962 hPa
Vent maximal
(soutenu sur 1 min)
205 km/h

Dommages confirmés 513 millions $US (2 021)
Morts confirmés 13 directs (1 indirect)
Blessés confirmés N/D

Zones touchées Antilles, péninsule du Yucatán, Mexique central

Trajectoire de Grace à travers les Antilles et le Mexique.
Trajectoire de Grace à travers les Antilles et le Mexique.
Échelle de Saffir-Simpson
DT12345
Saison cyclonique 2021 dans l'océan Atlantique nord

L’ouragan Grace est la septième tempête tropicale nommée, le second ouragan et le premier ouragan majeur de la saison cyclonique 2021 dans l'océan Atlantique nord. Issu d'une onde tropicale sortant de la côte africaine le , le système a traversé l'Atlantique vers l'ouest-nord-ouest en direction des Antilles, devenant la dépression tropicale Sept le , puis tempête tropicale Grace, mais est redescendu le lendemain à dépression au sud de Porto Rico, après s'être entré dans la mer des Caraïbes. Cette dernière est redevenue tempête tropicale le en passant entre Haïti et la Jamaïque et un ouragan de catégorie 1 le près des îles Caïmans. Grace a ensuite traversé la péninsule du Yucatán, ce qui l'a affaiblit. Son retour sur la baie de Campêche lui a permis cependant d'atteindre le statut d'ouragan majeur de catégorie 3 avec des vents soutenus de 205 km/h avant de toucher la côte de l'État de Veracruz moins de 24 heures plus tard. Grace s'est rapidement dissipée sur les montagnes du continent mais ses restes ont été à l'origine de la tempête tropicale Marty dans le Pacifique oriental.

Ce puissant cyclone tropical est le plus fort ayant jamais touché la côte dans l'État de Veracruz et a égalé le record de l'ouragan le plus violent jamais enregistré dans la baie de Campêche par ses vents maximums soutenus avec l'ouragan Karl de 2010[1]. Il a fait des dommages importants au Mexique ainsi que causé la mort de 14 personnes. Selon le réassureur AON, les dégâts sont estimés à 513 millions $US[2].

Évolution météorologique[modifier | modifier le code]

Le NHC a commencé à suivre une onde tropicale sortie de la côte africaine le [3]. La probabilité de développement a graduellement augmenté à mesure que le système se dirigeait vers l'ouest et à h UTC le 13, elle était devenu de 70 %. À 15 h UTC, le NHC désigna comme cyclone tropical potentiel Sept une zone de temps perturbé associée à l'onde tropicale située à 1 350 km à l'est des Îles du Vent. Le système ayant une probabilité élevée de devenir un cyclone tropical durant les 48 heures suivant sa désignation, une veille de tempête tropicale fut émise pour Antigua-et-Barbuda, Saint-Kitts-et-Nevis, Montserrat, Saba et Saint-Eustache[4]. À 21 h UTC, le NHC le rehaussa au niveau de dépression tropicale[5].

Corridor de vents de tempête (orange) et d'ouragan (rouge) avec Grace.

Le à h UTC, le système est reclassé en tempête tropicale nommée Grace à 675 km à l'est des Petites Antilles En soirée, la tempête est passée au nord de la Guadeloupe et est entrée désorganisée dans la mer des Caraïbes[6]. Le système fut reclassé en dépression tropicale en passant au sud de Porto Rico en après midi du [7]. Il a ensuite poursuivi vers l'ouest-nord-ouest, longeant la côte sud d'Hispaniola le , donnant des pluies abondantes, avant de regagner son statut de tempête tropicale à h UTC le 17 au sud-ouest la péninsule de Tiburon en se dirigeant vers de la Jamaïque[8].

En après-midi du 17, Grace est entrée sur l'île près Montego Bay et a perdu temporairement d'intensité[9]. En revenant sur la mer en direction des îles Caïmans, son intensification a reprise et un avertissement d'ouragan ont été émis pour la péninsule du Yucatán. La tempête est passée près de Grand Cayman tôt le matin du 18[10]. Dans l'après-midi, le NHC établit que Grace s'était intensifié en ouragan de catégorie 1 en se basant sur les données recueillies par un avion de reconnaissance ainsi que les données provenant d'une station météorologique sur les Îles Caïmans, alors qu'elle se trouvait à 560 km à l'est de Tulum, au Mexique[11].

À h 45 UTC le 19, le NHC a annoncé que le centre de Grace avait touché la côte du Mexique juste au sud Tulum. Des vents de 97 km/h avec rafales à 137 km/h étaient rapporté au même moment à Playa del Carmen[12]. En traversant la péninsule du Yucatán, le système est retombé au niveau de forte tempête tropicale et il est ressorti sur la baie de Campêche en soirée[13]. Grace est redevenu un ouragan de catégorie 1 tôt le matin du à 380 km à l'est de Tuxpan tout en continuant sa progression vers l'ouest et son développement[14].

À h UTC le 21, le NHC a annoncé que Grace avait atteint rapidement la catégorie 3, soit un ouragan majeur, à cause de la température très chaude du golfe du Mexique et du faible cisaillement des vents en altitude. Le système était alors à seulement 120 km de Tuxpan et de la côte mexicaine vers laquelle il se déplaçait à 17 km/h[15]. Trois heures plus tard, Grace toucha la côte, avec des vents soutenus de 205 km/h et une pression centrale de 962 hPa, à 50 km au sud de Tuxpan. [16]. Il faiblit rapidement ensuite en entrant sur le terrain montagneux tout en donnant des pluies torrentielles. À 15 h UTC, le système était déjà redescendu au niveau de tempête tropicale à 40 km au nord-nord-est de Mexico[17]. À 21 h UTC, Grace n'était plus qu'une dépression résiduelle mal définie à 105 km à l'ouest-nord-ouest de la capitale mexicaine[18]. Cependant, l'onde tropicale continuait vers l'ouest et le NHC prévoyait qu'elle pourrait reformer un nouveau cyclone tropical une fois sortie sur l'océan Pacifique.

Préparatifs[modifier | modifier le code]

À mesure que Grace s'approchait des différentes îles des Antilles et du Mexique, des veilles et des alertes cycloniques ont été émis par les gouvernements concernées. Aux îles Caïmans, l'armée et la garde côtière ont été déployés, les écoles ont été fermées, des abris ont été ouverts sur les trois îles, l'autorité nationale des routes a travaillé sur le drainage des eaux pluviales et Cayman Airways a reporté ou annulé des vols[19],[20].

Impacts[modifier | modifier le code]

Pays Décès Dommages
(millions $US)
Réf.
Antilles 0 30 [21]
Mexique 13 (1 indirect) 483 [2],[22],[23],[24]
Total 14 513 [2]

Antilles[modifier | modifier le code]

Le passage de Grace dans les Petites Antilles a coûté un total de 30 millions $US en dommages[21]. En tant que tempête tropicale faible et désorganisée, elle est passé entre La Désirade et Grande-Terre (Guadeloupe) dans la soirée du , apportant des rafales de vent sur les îles voisines. Les dommages exacts là-bas sont inconnus. À Hispaniola, elle a causé des dommages minimes en République dominicaine mais en Haïti, les fortes précipitations atteignant environ 250 mm, ont provoqué des inondations dans les zones sévèrement touchées par le séisme de magnitude 7,2 juste un peu avant et qui a fait des milliers de morts. Les rafales de vent ont aussi détruit des maisons précédemment endommagées par le tremblement de terre. Le passage de Grace a grandement perturbé les secours[25].

En Jamaïque le , Grace a touché la côte nord et donné des rafales de vent de 80 km/h ainsi que de très fortes précipitations atteignant 248 mm à à Kingston. Ceci a causé des crues soudaines généralisées, des pannes de courant et des sauvetages ont été nécessaires. Malgré cela, aucun blessé ou mort n'a été signalé sur l'île[26].

Grace a eu des impacts mineurs sur Cayman Brac et Little Cayman, mais eut des impacts beaucoup plus forts sur Grand Cayman où les rafales étaient d'intensité d'ouragan. De grands arbres y ont été renversés, certains sur des propriétés et d'autres sur les routes. Les vents violents ont aussi endommagé les toits et d'autres dommages. Plusieurs poteaux électriques ont été renversés et des dommages à l'infrastructure électrique a causé une perte de courant dans l'ensemble de Grand Cayman qui se sont poursuivis les jours qui ont suivi la tempête[27]. Les pluies ont causé des inondations dans toute l'île et l'onde de tempête a causé une certaine érosion des plages ainsi que le blocage de certaines routes côtières. Plusieurs bateaux ont brisé leurs amarres au port ou même coulés. Un Boeing 737-300 de Cayman Airways s'est détaché, a roulé sur le tablier et s'est écrasé contre la clôture de l'aéroport. Le Cayman Islands Regiment a dû être déployé dans certaines parties de l'île, en particulier à West Bay, où il a sauvé des personnes des bâtiments endommagés et des zones inondées[28],[29],[30],[31],[32], [33].

Mexique[modifier | modifier le code]

Boucle satellitaire montrant Grace entrant sur la côte de Veracruz.

Dans l'ensemble, les dommages causés au Yucatán et au Mexique continental se sont élevés à 300 millions $US[21]. Sur la péninsule du Yucatán, l'ouragan a causé des dommages relativement mineurs, les effets les plus importants étant des pannes de courant électrique pour plus de 180 000 lients. À Tulum, où la tempête a touché terre, les dommages se sont limités aux infrastructures et aux arbres, les opérations normales reprenant le matin après le passage de Grace[34]. Les dommages ont été principalement limités aux arbres tombés, aux lignes électriques renversées et à quelques inondations[35]. La Commission fédérale d'électricité a déployé 1 224 personnes, 339 véhicules, 239 grues et 69 avions pour rétablir rapidement le courant. Les services d'urgence ont reçu 78 appels pendant la tempête, dont 48 en provenance de Benito Juárez. Au total, 337 personnes ont été secourues ou évacuées des zones touchées, et aucun blessé n'a été signalé[34]. Vingt écoles à travers Quintana Roo ont subi des dommages mineurs pour un coût de 83 500 $US[36].

Après avoir traversé la baie de Campêche, Grace a frappé le centre du Mexique dans l'État de Veracruz comme ouragan majeur. Il a causé des dégâts importants dans 58 des 212 municipalités de l'État[24]. De graves inondations ont été signalées à Xalapa et dans d'autres régions. Les vents ont soufflé des fenêtres, déraciné des arbres, renversé des câbles électriques et des poteaux téléphoniques, laissant des débris éparpillés autour de Tecolutla[37]. Environ 3 000 écoles ont subi des dommages, retardant la reprise prévue des cours en personne[24]. On estime que 20 000 maisons ont été endommagées ou détruites à travers l'État de Puebla tandis que des pannes de courant ont affecté plus de 315 000 personnes[38].

Le gouverneur de l'État de Veracruz, Cuitláhuac García Jiménez, a déclaré que huit personnes étaient mortes dans l'État[22],[39]. Six des morts étaient de la même famille de Xalapa et furent ensevelis dans leur maison par un glissement de terrain[22]. Un autre est mort frappé par des débris à Poza Rica alors qu'un huitième décès est survenu en raison d'un glissement de terrain dans la capitale de l'État[23]. Cinq autres personnes sont mortes dans l'État de Puebla[23] : deux dans des glissements de terrain, une frappée par des débris, une écrasée par un arbre et la dernière d'une crise cardiaque. Les fortes pluies avec la dépression résiduelle de Grace ont déclenché un éboulement près de Mazatlán, Sinaloa, tuant une personne. Des inondations localisées dans les rues se sont produites dans la ville elle-même[24].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Bob Henson et Jeff Masters, « Hurricane Henri aims for Long Island and New England; Grace makes a historic landfall in the Bay of Campeche », Yale Climate Connections, (consulté le )
  2. a b et c (en) Global Catastrophe Recap August 2021, AON, , 19 p. (lire en ligne [PDF]), p. 4, 5.
  3. (en) Latto, « NHC Graphical Outlook », National Hurricane Center, (consulté le ).
  4. (en) Berg, « Potential Tropical Cyclone SEVEN Advisory Number One », National Hurricane Center, (consulté le )
  5. (en) Berg, « Tropical Depression Seven Advisory Number 2 », National Hurricane Center, (consulté le ).
  6. (en) Papin et Brown, « Tropical Storm Grace Discussion Number 7 », National Hurricane Center, (consulté le ).
  7. (en) Pasch, « Tropical Depression Grace Advisory Number 10 », National Hurricane Center, (consulté le ).
  8. (en) Zelinsky, « Tropical Depression Grace Advisory Number 15 », National Hurricane Center, (consulté le ).
  9. (en) Pasch, « Tropical Depression Grace Advisory Number 18 », National Hurricane Center, (consulté le ).
  10. (en) Pasch, « Tropical Storm Grace Intermediate Advisory Number 20A », National Hurricane Center, (consulté le ).
  11. (en) Pasch, « Hurricane GRACE Public Advisory Number 21 », National Hurricane Center, (consulté le ).
  12. (en) Stewart et Berg, « Hurricane Grace Tropical Cyclone Update », National Hurricane Center, (consulté le ).
  13. (en) Papin et Cangialosi, « Tropical Storm Grace Advisory Number 26 », National Hurricane Center, (consulté le ).
  14. (en) Reinhart et Cangialosi, « Hurricane Grace Intermediate Advisory Number 28A », National Hurricane Center, (consulté le ).
  15. (en) Papin et Bevin, « Hurricane Grace Advisory Number 31 », National Hurricane Center, (consulté le ).
  16. (en) Latto, « Hurricane Grace Advisory Number 31A », National Hurricane Center, (consulté le ).
  17. (en) Pasch, « Tropical Storm Grace Advisory Number 33 », National Hurricane Center, (consulté le ).
  18. (en) Pasch, « Tropical Storm Grace Advisory Number 34 », National Hurricane Center, (consulté le ).
  19. (en) « Cayman Islands Under TS Warning », Cayman Prepared, Gouvernement des îles Caïmans, (consulté le ).
  20. (en) « Cayman Islands Adds Hurricane Watch to TS Warning », Cayman Prepared, Gouvernement des îles Caïmans, (consulté le ).
  21. a b et c (en) « Insurers face $330mn Storm Grace loss across Mexico & Caribbean: KCC », sur ReinsuranceNe.ws, Reinsurance News, (consulté le ).
  22. a b et c (en) « Hurricane Grace hits Mexico with major flooding, eight killed », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  23. a b et c (es) « En total ya suman 12 muertos por paso de “Grace” en México », Infobae,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  24. a b c et d (es) Eirinet Gómez et Irene Sánchez, « Afectó 'Grace' a 58 de 212 municipios veracruzanos », La Jordana,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  25. (en) Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU, « Haiti: Earthquake - Flash Update No. 3 (18 August 2021) », ReliefWeb, (consulté le ).
  26. (en) « Hurricane Grace batters the Caymans, heads for Mexico; Henri a growing concern for northeastern U.S. » Yale Climate Connections », Yale Climate Connections, (consulté le ).
  27. (en) « Over 1,100 customers still without power », Caymans News Service,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  28. (en) « Tropical Storm Grace Heavy Showers and High Winds Affecting The Cayamans Islands », Cayman Compass,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  29. (en) « Major clean-up operation in wake of Tropical Storm Grace », Cayman Compass,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  30. (en) « Photo gallery: Aerial view of Tropical Storm Grace destruction », Cayman Compass,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  31. (en) « Widespread ‘mess’ emerges in wake of Grace », Cayman Compass,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  32. (en) « Botanic Park appeals for help with clean-up », Cayman Compass,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  33. (en) Kevin Morales, « Tropical Storm Grace in images & video », Cayman Compass,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  34. a et b (es) Rosario Ruiz, Joana Maldonado et Miguel Améndola, « Evalúa Protección Civil Quintana Roo los daños dejados por Grace », La Jordana,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  35. (en) Ian Livingston, « Grace made landfall near Tulum, Mexico, as a hurricane, with a strike on the mainland expected Friday night », The Washington Post,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  36. (es) Omar Romero, « Daños por $1.7 millones dejó ‘Grace’ en escuelas de QR », Luces del Siglo,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  37. (en) Tamara Corro, « Hurricane Grace unleashes severe flooding in Mexico, killing eight », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  38. (es) Carlos Morales, « En Puebla, sube a 5 cifra de muertos por 'Grace'; Barbosa analiza deuda por daños », Milenio,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  39. (en) « Hurricane Grace Makes Landfall on Mexico’s Yucatán Peninsula, With Dangerous Winds and Storm Surge », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Saison cyclonique 2021 dans l’océan Atlantique nord
A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   R   S   T   V   W  
Échelle de Saffir-Simpson
DT12345