Oukase d'Ems

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Russie
Cet article est une ébauche concernant la Russie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Plaque dédiée à l'oukase d'Ems à Bad Ems en 2010.

L'oukase d'Ems est un décret impérial du tsar Alexandre II en 1876, renforçant les prohibitions concernant l'utilisation de la langue ukrainienne dans l'Empire russe. Il porte le nom de la ville d'eau allemande où il a été promulgué : Bad Ems (connue par ailleurs par la dépêche d'Ems).

Dans son livre Ukrainiens et Roumains, Alain Ruzé écrit[1] :

« en juillet 1863, le ministre de l'Intérieur, Piotr Valouïev, avait interdit les livres ukrainiens, les écoles ukrainiennes, les associations ukrainiennes hromady[2], tout comme en mai 1876, le tsar Alexandre II, par l'oukase d'Ems, avait interdit l'importation de livres ukrainiens, la publication de livres ukrainiens, l'enseignement de l'ukrainien. »

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alain Ruzé, Ukrainiens et Roumains (IXe – XXe siècle) : Rivalités carpatho-pontiques, Paris, L'Harmattan, 1999, p. 189. Ouvrage partiellement consultable en ligne sur Google Books, page 189 consultée le 19 janvier 2014.
  2. Hromada (pluriel hromady) est la transcription latine du mot ukrainien Громада qui signifie « communauté, association ».