Oukaïmden (station de ski)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Oukaïmden
ⵓⴽⴰⵢⵎⴷⵏ
Vue aérienne de la station.
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Subdivision administrative Marrakech-Asfi
Site web www.oukaimeden.org
Géographie
Coordonnées 31° 12′ 19″ nord, 7° 51′ 44″ ouest
Massif Oukaimeden
Altitude 2620 m
Géolocalisation sur la carte : Maroc
(Voir situation sur carte : Maroc)
Oukaïmden (station de ski)

Oukaïmden, ou Oukaïmeden (en arabe : أوكايمدن, et en berbère: ⵓⴽⴰⵢⵎⴷⵏ - Ukaymdn) est la principale station de ski du Maroc composée d'une vingtaine de pistes de tous niveaux. Elle se situe à environ 80 km de Marrakech dans le Haut Atlas, sur la commune éponyme qui se situe dans la Province d'Al Haouz. La saison de ski s'étend sur quatre mois, de décembre à mars.

La station d'Oukaïmden est la station de sport d'hiver la plus haute d'Afrique, elle est localisée à 2 620 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Développement de la station[modifier | modifier le code]

En , le premier fil-neige a été amené par le 8e régiment des zouaves, cantonnés à Rabat avec la Légion étrangère. Avec l'aide de six autochtones, le soldat zouave Maurice Pollier a installé un groupe électrogène et le fil-neige sur l'emplacement de la future station d'Oukaïmden.

Accès à la station d'Oukaïmden en 2015.

De 1972 à 1974, un projet de développement touristique à objectif international est réalisé par l'équipe du promoteur du Corbier, Christian Guérin. Un plan d'équipement neige est réalisé par le constructeur Montaz, allant jusqu'au mont Toubkal à 4 200 mètres et un projet de constructions pour 4 000 lits est réalisé par les architectes et présenté au Prince frère du roi qui l'accepte. Le contrat d'équipement et de construction devait être signé par le roi Hassan II en juillet 1974. Le coup d'État de Skhirat annulera tout. Le roi préférera aider au développement agricole de la région.

En 2014, un classement établi par la chaîne américaine CNN classe la station d'Oukaïmden dans le top 100, à la 86e position[1], mais c'est également une station de ski où l'insécurité règne[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :