Ordre du Ouissam alaouite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ouissam alaouite)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Maroc
Cet article est une ébauche concernant le Maroc.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2011).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

L’ordre du Ouissam — ou Wissamalaouite est un ordre honorifique marocain créé en 1913[1], alors sous le nom d'ordre du Ouissam alaouite chérifien[2], peu après l'instauration du protectorat français et sous le règne de Moulay Youssef. Comme l’ordre du Trône du Maroc, l’ordre du Ouissam alaouite est considéré comme l’équivalent de l’ordre national de la Légion d’honneur en France. Pour mémoire, le maréchal Lyautey ne portait sur son grand uniforme que les décorations de la Légion d’honneur et du Ouissam dit alors « alaouite chérifien ».

La distinction, ou décoration, du Ouissam alaouite est toujours décernée aujourd'hui aux ministres, aux diplomates, ainsi qu'aux personnalités étrangères (et non marocaines) ayant rendu des services éminents au Royaume. Les récipiendaires sont nommés ou promus par dahir (décret) du roi du Maroc, qui est le grand maître de l’ordre.

Classes[modifier | modifier le code]

L'ordre comporte cinq classes limitées en place[3]

Grades[modifier | modifier le code]

  • Chevalier (3 000 récipiendaires maximum)
  • Officier (1 500)
  • Commandeur (400)

Dignités[modifier | modifier le code]

  • Grand officier (80 récipiendaires maximum)
  • Grand-croix (dans le texte fondateur de 1913, demeuré sous l'appellation de « grand cordon ») (40)
Rubans (1913–1934)
MAR Order of the Ouissam Alaouite - Knight (1913-1956) BAR.png
Chevalier
MAR Order of the Ouissam Alaouite - Officer (1913-1956) BAR.png
Officier
MAR Order of the Ouissam Alaouite - Commander (1913-1956) BAR.png
Commandeur
MAR Order of the Ouissam Alaouite - Grand Officer (1913-1956) BAR.png
Grand officier
MAR Order of the Ouissam Alaouite - Grand Cross (1913-1956) BAR.png
Grand-croix
Rubans (depuis 1934)
Ordre de l'Ouissam Alaouite Chevalier ribbon (Maroc).svg
Chevalier
Ordre de l'Ouissam Alaouite Officier ribbon (Maroc).svg
Officier
Ordre de l'Ouissam Alaouite Commandeur ribbon (Maroc).svg
Commandeur
Ordre de l'Ouissam Alaouite GO ribbon (Maroc).svg
Grand officier
Ordre de l'Ouissam Alaouite GC ribbon (Maroc).svg
Grand-croix

Galerie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Rousseau (préf. André Damien), Ordres et décorations de l'Empire chérifien au temps du Protectorat français au Maroc, 1912-1956, Versailles, Mémoire et documents, , 267 p. (ISBN 9782914611305), chap. III (« L'ordre du Ouissam alaouite chérifien »), p. 109-163

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.semon.fr/DECORATIONS_MAROCAINES.htm
  2. [PDF] « Dahir du 2 safar 1331 (11 janvier 1913) créant et réglementant l'ordre du “Ouissam alaouite chérifien” », Bulletin officiel du Maroc, no 30,‎ , p. 135-136 (lire en ligne).
  3. http://adala.justice.gov.ma/production/html/Fr/liens/..%5C37549.htm Décret royal n°199-66 du 1er ramadan 1386 (14 décembre 1966)