Ouille d'Arbéron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ouille d’Arbéron
Vue de l’Ouille d’Arbéron et du glacier d'Arnès depuis le pied du refuge d'Avérole.
Vue de l’Ouille d’Arbéron et du glacier d'Arnès depuis le pied du refuge d'Avérole.
Géographie
Altitude 3 563 m[1]
Massif Alpes grées (Alpes)
Coordonnées 45° 16′ 18″ nord, 7° 07′ 40″ est[1]
Administration
Pays Drapeau de la France France
Drapeau de l'Italie Italie
Région française
Région italienne
Auvergne-Rhône-Alpes
Piémont
Département
Ville métropolitaine
Savoie
Turin
Ascension
Voie la plus facile Couloir ouest de la montagne (PD)
Géologie
Âge 30 millions d'années
Roches schistes lustrés, serpentinite, gneiss
Type pic pyramidal

Géolocalisation sur la carte : Savoie

(Voir situation sur carte : Savoie)
Ouille d’Arbéron

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Ouille d’Arbéron

L’Ouille d’Arbéron (en italien : Punta d'Arnas) est un sommet des Alpes grées culminant à 3 560 mètres d'altitude à la frontière entre la France et l'Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce pic des Alpes grées est au carrefour de la vallée de la Maurienne et des vallées de Lanzo. Ce sommet fait partie d’une série depuis le mont Tour, en passant notamment par la Bessanèse et la Levanna jusqu'à la pointe de la Galise, pics marquant la frontière entre la Savoie, le Piémont et la vallée d’Aoste, côté italien.

Ascension et randonnée[modifier | modifier le code]

Vue de l’Ouille d’Arbéron située entre la Croix Rousse à gauche et la Bessanèse à droite, depuis le versant italien au sud-est

L’ascension se fait communément par le refuge d'Avérole depuis Bessans en empruntant la val éponyme. Le sommet ne peut être directement atteint depuis le versant italien. Il convient pour cela de passer par le refuge Luigi Cibrario, puis franchir le col de la Valette culminant à 3 212 mètres[2], pour franchir la frontière et rejoindre le glacier du Bouanet situé à 2 900 mètres d'altitude, rejoindre l’arête ouest pour finalement atteindre le sommet.

Refuges[modifier | modifier le code]

Les refuges de montagne qui peuvent être utilisés comme points de départ pour l'ascension vers le sommet ou pour un circuit autour de la montagne sont les suivants :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]