Oued ed Dahab-Lagouira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Oued ed Dahab-Lagouira
Blason de Oued ed Dahab-Lagouira
Héraldique
Oued ed Dahab-Lagouira
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc - Sahara occidental
Provinces Aousserd
Oued ed Dahab
Chef-lieu Dakhla
Wali(s) Hamid Chabar[1]
Démographie
Population 99 367 hab. (2004[2])
Densité 0,7 hab./km2
Population urbaine 61 830 hab. (2004[2])
Population rurale 37 537 hab. (2004[2])
Géographie
Coordonnées 23° 43′ 00″ N 15° 57′ 00″ O / 23.716667, -15.9523° 43′ 00″ Nord 15° 57′ 00″ Ouest / 23.716667, -15.95  
Superficie 14 286 500 ha = 142 865 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sahara occidental

Voir sur la carte République arabe sahraouie démocratique administrative
City locator 14.svg
Oued ed Dahab-Lagouira

L'ancienne région de Oued ed Dahab-Lagouira (en arabe : وادي الذهب لكويرة) était une des seize régions administrées par Maroc avant le découpage territorial de 2015[3].

A l'issue de celui)-ci,

Cette région se situe sur le territoire contesté du Sahara occidental[4].

Géographie[modifier | modifier le code]

Oued ed Dahab-Lagouira est la région la plus australe et la plus vaste du Maroc (142 865 km2[5]). Elle est limitée au nord par la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, à l'est et au sud par la Mauritanie et à l'ouest par l'océan Atlantique.

Découpage administratif[modifier | modifier le code]

Oued ed Dahab-Lagouira est constituée de deux provinces :

Démographie[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 2004, Oued ed Dahab-Lagouira comportait 99 367 habitants, dont 32,7 % avaient moins de 18 ans[6].

En 2009, le taux d'urbanisation était de 58,5 %[7].

Économie[modifier | modifier le code]

La côte au sud de Dakhla

Le secteur primaire occupe 34,5 % de la population active d'Oued ed Dahab-Lagouira, et le secteur tertiaire 54 %, avec 32,1 % de fonctionnaires et 13,1 % exerçant dans le commerce[8].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Roi a nommé aujourd'hui 37 walis et gouverneurs », La Vie éco,‎ (lire en ligne)
  2. a, b et c [PDF] Haut-commissariat au Plan, « Recensement général de la population et de l'habitat de 2004 », sur www.lavieeco.com (consulté le 24 novembre 2011)
  3. « Décret n°2.15.40 du 20 Février 2015, fixant le nombre des régions, leurs dénominations, leurs chefs-lieux ainsi que les préfectures et provinces qui les composent, publié au Bulletin Officiel n° 6340 du 05 Mars 2015 » qui entre en vigueur à la même date que le décret prévu à l'article 77 de la loi organique n°59-11 relative à l'élection des membres des conseils des collectivités territoriale
  4. la plupart des pays ne reconnaissant ni la souveraineté du Maroc, ni celle de la République arabe sahraouie démocratique
  5. « Présentation de la région », centre régional d'investissement d'Oued Eddahab-Lajouira (consulté le 24 novembre 2011)
  6. « Recensement général de la population et de l'habitat 2004 », haut-commissariat au Plan (consulté le 24 novembre 2011)
  7. [PDF] Direction des études et des prévisions financières du ministère marocain de l'Économie et des Finances, Tableau de bord social,‎ , 80 p. (lire en ligne), p. 30
  8. « Régions », sur www.maroc.ma, gouvernement du royaume du Maroc (consulté le 24 novembre 2011)