Oued Zenati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Oued Zenati
Image illustrative de l'article Oued Zenati
Noms
Nom arabe وادي زناتي
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Guelma
Code ONS 2404
Démographie
Population 32 870 hab. (2008[1])
Géographie
Coordonnées 36° 18′ 55″ nord, 7° 09′ 50″ est
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Guelma
Localisation de la commune dans la wilaya de Guelma

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Oued Zenati

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Oued Zenati

Oued Zenati (ville d’Algérie) est une daira rattaché a la wilaya de Guelma en 1978.anciennement applé oued edhab (River d'or) et benenteme ex département Constantinois au nord-est de Constantine elle s’étender de Ain Abide a l'west juqu'a Houari Boumediene (anciennement Aïn HassaniaClauzel lors de la colonisation française) et de zerdaza (ancien barrage oued zenati) et Rouknia just Ain arbi et kssar sebihi au sud

Géographie[modifier | modifier le code]

Oued zénati est une commune algérienne située dans le nord-est du pays. elle est une daira (sous-préfecture) de la Wilaya de Guelma à 472 kilomètres à l'est d'Alger, à 40 km (côté sud-ouest) de Guelma, à 100 km d'Annaba70 km de Constantine à 70 km de Oum El Bouaghi et 100 km de Skikda .

La ville est traversée par un cours d'eau du même nom.

Oued Zénati se situe à une altitude de 621 mètres et le relief y est très montagneux, traversé par la chaîne de montagne de l'Atlas tellien.

Histoire[modifier | modifier le code]

oued zenati un lieux de passe et de commerce et d’agriculture depuis l’antiquité elle étais considéré comme le grenier a blé de Rome vu les vistige et la proximité de l’encrine ville Romenne tibilse (selaoua anouna) le recueille de saint augustin et les dolmen à akifen lassel ,ain trabe ,oulad sacie et mechtette Ain guemh et Ain soulah ( proprieté des benmachiche ) surnome douar lebchabcha apré la premier intrusion de l’armé fracaise en 1835 se dirigent verre Constantine du coté de l'est elles a rencontrent une farouche résistance des cavalier et la population de oued zenati qui s'ai concrétisé par la bataille de Ras el gaba et sidi temtam forcent l'armé française abattre en retraite jusqu’à medjez ammar "livre (L’Algérie pittoresque, ou Histoire de la régence d'Alger,L'Algerie, ancienne et moderne )"en attendent les renfort d'Ahmed Bey (bay de Constantine ) Appuyé par ce renfort et sans attendre, le Bey lança l’assaut sur le poste opérationnel de Medjez Amar. L’attaque durera 3 jours, du 23 au 26 septembre 1837.

La marche sur Constantine L’armée française se réunit dans le camp de Medjez Amar établi sur les bords de la Seybouse, en avant de Guelma, à mi-chemin entre Annaba et Constantine. Placée sous les ordres du général Damrémont, gouverneur général, elle avait pour chef d’état-major le maréchal de camp Perrégaux. La 1er brigade, celle d’avant-garde, était commandée par le Duc de Nemours, les 2e 3e et 4e étaient sous les ordres de Trézel et Rulhières ; le général Valée commandait l’artillerie et le général Rohault de Fleury le génie. Le départ de Annaba des brigades françaises a été fixé le 1er octobre 1837 à 7 heures. Ils se regroupèrent à Ras-El-Akba. Le 2 octobre, ils prenaient la direction d’Oued-Zenati. Ils sont attaqués le soir même par les troupes d’Ahmed Bey qui les suivaient. Le 3 octobre, ils campèrent à Aïn-Regada. Le lendemain ils levèrent le bivouac. De nombreux incendies de meules de paille et de douars furent allumés par les Algériens dans le dessein de détruire les ressources dont pouvait s’emparer l’ennemi. Ils campèrent ensuite près de Bordj-Mehris (Aïn-Abid). Le 5 octobre, les Français arrivèrent à la Soumaâ du Kroubs. Ils tombèrent dans une embuscade lors du passage de oued Hamimime. L’engagement fut farouche et se termina avant la nuit. Ils dressèrent ensuite leur bivouac à El-Méridj.

Guerre Mondiale Pend les 2 guerre mondial les Zenatin en combattu au coté des allier contre le Nazisme et les 2 stèle commémore leur mémoire ( stel devant la mosquée elhdaia ex église et la stèle d'eloa ). Pendent la 2eme guer mondial Oued zenati a etais bombarde par la luftwaffe appré l'établissements du cartier général américaine (devenu pâtisserie boulangé) au centre ville pré au halle au grains face a l’hôtel Benmachiche (en état de ruine)

En 1945 appre les manifestaion du 08 mai 1945 et les masscre qui en suivie cheikh Mehri imam dela mosquée el atique d'oued zenati et Baghnaoui Djmoui pour parvenire a un acors avec les autorité francais et cessais les massacre dans la région .

Avent la révolution algérienne Oued zenati fut l'un des bastion de la resistence politique et culturel ( madrast etahdib , jamaayate el oula el mouslimine ) contre la colonisation et haut lieux de rasemblement des chefe et lédeur polique algeiren comme Messali Hadj , abdelhamid ben badis ...

Guerre d'Algérie

Appré le 1er novembre 1954 Oued zenati à acquis les combattons de FLN et du ALN les maison de de la population étais ouverte pour les acquirs, surtout chez Baghnaoui djmoui la maison situé pré de la garde de trin et Blhazar Belgseme avec benmachiche ahmed qui en acuient Rabeh Bitat et aider les moudjahidin emprisonné dans l’ancienne pharmacie du village par les tirailleur sénégalé . A la date du 20 Aout 1955 L'ALN lance une attaque du coté du cimeterre el ghourba qui fi réprimer par des tire de mortier sur tout la ville a partir de l'emplacement du 1 er bureaux ex école des garçons avec les rafle qui s'ensuive les nuit précédente procéder par le 2eme bureaux a léria ou la torture étais systématique et derrière c'est bureaux étais les fosse commune ou il entrais les personne assassiné . son oublier les 1à martire qui en marquer la ville sute a une rafle et les tire de mortier au compte de Ras Younes et Bouhamden et les modjahdine zenatin de la battaille de maouna qui son tous mort sauf 2 d'entre eux et des montagnie de selaoua ain makhlouf (ex Renier hommage au pilot héro de la guerre mondial née dans la région ) Tamlouka ,Ras agba et Ain Hessainia .

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

  • Abderrahman Belagoune, personnalité politique et religieuse algérienne, chikh et militant du parti PPA.
  • Taïeb Boulahrouf, personnalité politique algérienne, y est né en 1923
  • Salah Boubnider, un militaire algérien, y est né en 1929
  • Mohamed Charfi, homme politique algérien, y est né en 1946.
  • Lakehal Ayat Medjdoub, général algérien y est né en 1936
  • Abdelhamid Mahri, personnalité politique algérienne, moudjahid et ancien secrétaire général du parti FLN
  • Mohamed khan, personnalité algérienne (moudjahid et commisaire politique.connue sous le nom de Bourouksa), y est né 1921[réf. nécessaire]
  • Baghnaoui Djemoui , personnalité politique algérienne née 1917 originaire d’Oued-Zenati est un pur produit du nationalisme révolutionnaire des années 1930 membre fondateur de l’étoile nord africain et PPA-MTLD et FLN ,nomé président de la congrégation des son abris par le Rois d’Angleterre ecien camarde de lutte avec Messali Hadj, Habib Bourguiba , Rabeh Bitat ,Mohamed Khider , Abdelhamid Mahri ,Houarri Boumediene.
  • Mohamed El Arbie Moumnie compagnon de rout de Houari Boumedien a Tunis .

Notes et références[modifier | modifier le code]