Otzma Yehudit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Otzma Yehudit
Présentation
Leader Itamar Ben-Gvir (en)
Fondation
Scission de Union nationale
Eretz Yisrael Shelanu
Fusion de Front national juif
Hatikva
Siège Jérusalem
Président Michael Ben-Ari
Porte-parole Michael Ben-Ari
Slogan « Il n'y a pas de droits, sans devoirs »[1]
Religion Judaïsme orthodoxe
Positionnement Extrême droite[2]
Idéologie Sionisme religieux[3]
Ultranationalisme[4]
Arabophobie[5]
Kahanisme[6]
Suprémacisme juif[7]
Conservatisme social[8]
Affiliation nationale Parti sioniste religieux (à partir de 2021)
Site web ozmayeudit.com
440.co.il
Représentation
Députés
1  /  120

Otzma Yehudit (en hébreu : עוצמה יהודית, Force juive), anciennement Otzma LeYisrael, est un parti politique d'extrême droite[9] israélien créé en par Arié Eldad et Michael Ben-Ari, qui se sont séparés de l'Union nationale. Il est connu pour ses positions anti-palestiniennes, très ancrées à droite, s'inscrivant dans la lignée des positions de Meir Kahane[10],[11].

Ne parvenant pas à atteindre le seuil de 2 %, ce parti n'a pas obtenu de siège à la Knesset lors des élections de 2013.

Pour les élections de 2015, Otzma LeYisrael présenta une liste commune avec Yachad, le nouveau parti formé par Eli Yishaï. Ils recueillent seulement 2,97 % des voix, ce qui est insuffisant pour obtenir un siège à la Knesset.

En 2019, la fusion prônée par Benyamin Netanyahou entre Le Foyer juif et ce parti d’extrême-droite est vivement critiquée, certains, comme le groupe américain pro-Israël Democratic Majority for Israel, y voyant une possibilité pour des disciples de Meir Kahane de revenir à la Knesset[12].

Otzma Yehudit a formé une coalition appelée Union des partis de droite avec les partis HaBayit Hayehudi et Tkuma pour les élections d'avril 2019[13],[14], bien qu'il ait annoncé le qu'il quitterait l'alliance, en raison du refus du parti Le Foyer juif de placer Itamar Ben-Gvir (en) à la Knesset en vertu de la loi norvégienne (en)[15]. Le dirigeant de Tkuma, Bezalel Smotrich (en), a indiqué que l'application de la loi norvégienne (en) ne serait pas possible dans un gouvernement provisoire[16].

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Année Chef de file Voix % Rang Sièges Gouvernement
09/2019 Itamar Ben-Gvir 83 609 1,9 10e
0  /  120
Extra-parlementaire
2020 Itamar Ben-Gvir 19 362 0,4 9e
0  /  120
Extra-parlementaire
2021 Itamar Ben-Gvir Associé au Parti sioniste religieux et au parti Noam
1  /  120
Opposition

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) « На выборы идет партия Оцма ле-Исраэль », sur isra.com,‎ (consulté le ).
  2. (en) Hassan Shaalan, « Rightists protest 'illegal construction' in Arab village », Ynet,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. Danièle Kriegel, « Israël : Netanyahu flatte les suprémacistes juifs », sur Le Point, (consulté le )
  4. (en) « Otzma Yehudit candidate: Critics have to go back 30 years in order to attack us », The Times of Israel,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Aaron Kelman, « Arab town doesn't love anti-Arab party », The Times of Israel,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  6. (en) Anshel Pfeffer, « 10 reasons the polls could be wrong », Haaretz,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. https://www.lemonde.fr/international/article/2021/04/18/en-israel-le-retour-des-kahanistes-a-la-knesset_6077167_3210.html
  8. « Jewish homophobe says he is not opposed to Arab homophobes backing coalition », sur The Times of Israel, (consulté le )
  9. (en) « Work starts on new outpost outside Halamish after deadly terror attack », The Times of Israel,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  10. « Israël. Nétanyahou s’allie à l’ultradroite en vue des législatives », sur Courrier international, (consulté le ).
  11. Piotr Smolar, « En Israël, les deux principaux rivaux de Nétanyahou s’unissent pour le battre », Le Monde, .
  12. « US : Un groupe pro-Israël dénonce l'alliance d'Otzma Yehudit/HaBayit HaYehudi », sur The Times of Israël, (consulté le ).
  13. (en) Jacob Magid, « Jewish Home central committee overwhelmingly backs merger with extremist party », sur The Times of Israel (consulté le )
  14. (en) Hezki Baruch, « 'Union of the Right-Wing Parties' submits Knesset list », sur Israel National News, (consulté le )
  15. (en) « Otzma Yehudit splits from United Right », sur Arutz Sheva, (consulté le )
  16. (en) « Smotrich: Here's why Otzma candidate isn't an MK », sur Arutz Sheva, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]