Otto Selz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Otto Selz, né le à Munich et mort le à Auschwitz, est un psychologue allemand qui fut l'un des premier à formuler une théorie « non-associationniste » de la pensée. En ce sens, il est parfois considéré comme un précurseur de l'approche cognitive en psychologie pour avoir su analyser scientifiquement les processus mentaux complexes, en utilisant notamment la méthode introspective.

Il fut déporté par les Nazis et mourut à Auschwitz. Son œuvre fut mise à l'index qui contribua peut-être à sa faible présence dans les débats de la psychologie contemporaine. Néanmoins ses biographes ont mis en évidence son influence sur l'œuvre de scientifiques ou intellectuels, notamment sur Karl Popper[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ter Hark, Michel. (2004). Popper, Otto Selz and the rise of evolutionary epistemology. Cambridge: Cambridge University Press.

Liens externes[modifier | modifier le code]