Otto Nückel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant l’Allemagne
Cet article est une ébauche concernant un peintre et l’Allemagne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Otto Nückel
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
CologneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Otto Nückel (Cologne, 6 septembre 1888 - 12 novembre 1955) est un peintre, graveur, illustrateur et caricaturiste allemand. Avec Frans Masereel et Lynd Ward, il est l'un des pionniers d'un style de roman graphique ne comportant qu'un minimum de mots, et illustré seulement par des gravures sur bois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Otto Nückel naît dans une famille de notables et est destiné à une carrière de médecin, mais son grand-père, dramaturge, l'aide à embrasser une carrière artistique. Après un court séjour à Fribourg-en-Brisgau, il s'installe à Munich en 1911. Au cœur de la Sécession de Munich, il croise de nombreux artistes, reçoit l'enseignement de Leopold Durm, admire Alfred Kubin, et se passionne aussi bien pour la peinture que pour la gravure sur bois[1].

Après sa démobilisation, il s'installe de 1918 à 1923 à Bad Aibling dans l'ancien atelier du peintre Wilhelm Leibl, sa production se caractérisant par un style expressionniste appuyé. Il débute ensuite une carrière d'illustrateur pour des œuvres de Clemens Brentano, Thomas Mann, E.T.A. Hoffmann ou Alexander Moritz Frey, ainsi que pour des périodiques comme Simplicissimus et Jugend[1].

En 1926, il produit une suite graphique, Destin, une narration sans mot composée de 190 vignettes qui constitue sans doute son chef-d'œuvre livresque.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Otto Nückel, Destin, préface d'Alexis Drion, Paris, Imho, 2005, (ISBN 9782915517156)Première édition : Das Schicksal: eine Geschichte in Bildern, Munich, Delphin-Verlag, 1926.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Préface à Destin (2015), page 1, infra.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]