Otto Lehmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Otto Lehmann
Description de cette image, également commentée ci-après

Le physicien allemand Otto Lehmann dans son laboratoire de Karlsruhe (1907)

Naissance
Constance (Allemagne)
Décès
Karlsruhe (Allemagne)
Nationalité Drapeau : Allemagne allemand
Domaines Physique
Institutions Université technique de Rhénanie-Westphalie
Université de Karlsruhe
Diplôme Université de Strasbourg (1877)
Renommé pour Étude des cristaux liquides

Otto Lehmann, né à Constance, Allemagne le et mort à Karlsruhe, Allemagne le est un physicien et cristallographe allemand. Il est considéré comme le premier physicien ayant étudié les cristaux liquides.

Biographie[modifier | modifier le code]

Entre 1872 et 1877, il étudie les sciences naturelles à l'université de Strasbourg et prépare son doctorat sous la direction de Paul Groth. D'abord professeur de sciences (physique, mathématiques et chimie) à Mulhouse (France), il commence à enseigner à l'université d'Aix-la Chapelle en 1883. Lehmann est alors reconnu pour ses travaux sur les phénomènes de cristallogenèse et du polymorphisme cristallin, notamment la modification de la structure cristalline sous l'effet de la variation d'un paramètre, le plus souvent la température, et sur la microscopie expérimentale. En 1888, ses échanges avec le botaniste Friedrich Reinitzer le conduisent à étudier les cristaux liquides. En 1889, il succède à Heinrich Hertz à la tête de l'institut de physique de l'Université de Karlsruhe. À partir de 1912, Lehmann est un prétendant au prix Nobel, mais ne l'obtient pas.

Principales études et découvertes[modifier | modifier le code]

Les cristaux liquides[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cristal liquide.

Lehmann fut contacté par Friedrich Reinitzer le 14 mars 1888 qui lui fit part de sa découverte du comportement inhabituel des cristaux de benzoate de cholestéryle lors de leur fusion. Lehmann fut donc le premier physicien à étudier ce phénomène notamment à l'aide de la microscopie en lumière polarisée, technique surtout utilisée par les biologistes à l'époque. Lehmann l'utilisa pour étudier des composés cristallins lorsque la température varie : il construisit une platine chauffante qui lui permit de suivre l'évolution optique du cristal en fonction que l'on le chauffât ou refroidit. Lehmann appliqua cette expérience à de nombreux autres composés naturels et de synthèse et se convainquit progressivement que les phases intermédiaires entre liquide et solide cristallin étaient des phases uniformes qui présentaient des propriétés optiques et de fluidité entre ces deux phases « limite ». Ceci lui suggéra l'appellation de cristaux coulants en 1889, liquides cristallins en 1890 et finalement cristaux liquides en 1900[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Selbstanfertigung physikalischer Apparate, Leipzig (1885)
  • Molekularphysik, 2 volumes, Leipzig (1888/89)
  • Die Kristallanalyse, Leipzig (1891)
  • Elektricität und Licht, Braunschweig (1895)
  • Flüssige Krystalle, Leipzig (1904)
  • Die scheinbar lebenden Krystalle, Eßlingen (1907)
  • Die wichtigsten Begriffe und Gesetze der Physik, Berlin (1907)
  • Flüssige Kristalle und ihr scheinbares Leben. Forschungsergebnisse dargestellt in einem Kinofilm, Voss, Leipzig (1921)

Bibliographie en français[modifier | modifier le code]

  • (fr) M. Mitov, Les cristaux liquides, Paris, PUF, coll. « Que sais-je ? » no 1296, 2000 (ISBN 9782130505143)
    Aspects historiques, fondamentaux et utilisations pratiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Otto Lehmann, « Über fliessende Krystalle », dans Zeitschrift für Physikalische Chemie, vol. 4, 1889, p. 462-472

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]