Otto Ier de Salm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Otto Ier de Salm
Titre de noblesse
Comte palatin
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu inconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu inconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Sophia von Formbach (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Hermann II de Salm (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Gertrude of Northeim (en) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Sophie de Rheineck
Otto II de Salm (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Otto Ier de Salm (né vers 1080; mort en 1150) fut seigneur de Rheineck de 1125 à 1137 et comte palatin du Rhin en 1140.

Biographie[modifier | modifier le code]

Otto de Salm est le fils de l'anti-roi allemand Hermann de Salm et de son épouse Sophie de Formbach, fidèles partisans de la papauté.

Otto épouse en 1115 Gertrude de Nordheim, veuve du comte palatin du Rhin Siegfried (mort en 1113), elle est la fille et héritière de Henri le Gras margrave de Frise et de Northeim et de Gertrude de Brunswick, elle est aussi la sœur de Richenza l'épouse de l'empereur Lothaire III du Saint-Empire.

Otto de Salm construit le château de Rheineck et il est connu à partir de 1124 comme Otto von Rheineck. Après la mort, le , de son beau-fils Guillaume de Ballenstedt, le comte palatin du Rhin titulaire, Otto réclame le comté Palatinat rhénan pour lui-même, le nouveau roi Conrad III du Saint-Empire estime que le comté palatin est un fief en déshérence et l'inféode d'abord à Henri II de la maison de Babenberg puis à son beau-frère Hermann de Stahleck. Otto a réussi à conserver les châteaux de Treis et Rheineck. En 1148 éclate une lutte ouverte entre les adversaires le château Treis revient à l'électorat de Trèves et le château de Rheineck est détruit en 1151 par le roi Conrad III.

Postérité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) / (de) Peter Truhart, Regents of Nations, K. G Saur Münich, 1984-1988 (ISBN 359810491X), Art. « Pfalz / Palatinate. Pfalzgrafen bei Rhein und (1257) Kurfürsten der Pfalz / Palatin. Counts and (1257) Electors Cap. (13..) Heidelberg, (1720) Mannheim ».
  • (de) Christian von Stramberg: Rheinischer Antiquarius, III. Abteilung 5 Band, p. 490 svt.