Otto Fischer (peintre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Otto Fischer.
Otto Fischer
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
DresdeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Otto Fischer, né le à Leipzig et mort le (à 76 ans) à Dresde, est un peintre, graveur et historien de l'art allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Affiche pour l'Exposition saxonne commerciale et artistique de Dresde en 1896 (anc. coll. Hans Sachs[1]).

Otto Fischer entre à la Kunstakademie de Dresde sous la direction de Friedrich Preller et Herrmann Prell et débute comme lithographe dans cette même ville.

Vers 1895, il collabore en tant qu'illustrateur pour des revues comme Pan ou des magazines comme Die graphischen Künste, où sont mises en valeur les nouvelles tendances graphiques d'alors.

Deux de ses travaux exécutés en 1896 pour les établissements Wilhelm Hoffmann (Kunst-Anstalt für Moderne Plakate, Dresde) sont reproduits par Jules Chéret dans sa revue Les Maîtres de l'affiche (1895-1900).

Après 1906, il se concentre sur son activité de peintre, rejoint le Neue Künstlervereinigung München (NKVM) et en 1914, il devient professeur à la Kunstakademie de Dresde où il enseigne l'histoire de l'art.

En 1942 commence à paraître sa monumentale Histoire des peintres allemands chez F. Bruckmann Verlag (Munich), publication qui sera achevée après sa mort, avec le quatrième volume paru en 1956.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le dentiste allemand Hans Sachs (1881-1974) possédait avant 1938 la plus grosse collection au monde d'affiches, soit près de 13 000 lithographies, qui furent saisies par les nazis (source : « Hans Sachs Posters Seized By Nazis In 1938 Back In Family's Possession » par David Rising, in huffingtonpost.com, 17 janvier 2013.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Hayward Cirker & Blanche Cirker, The Golden Age of the Poster, New York, Dover Publications 1971.

Liens externes[modifier | modifier le code]