Otto Fenichel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Otto Fenichel
Biographie
Naissance
à Vienne
Décès
à Los Angeles
Nationalité(s) Autrichienne puis américaine
Thématique
Formation Médecine
Psychiatrie
Titres Doctorat
Profession(s) Psychologue, psychiatre et auteur de non-fiction (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Approche Psychanalyse
Œuvres principales The Psychoanalytic Theory of Neurosis

Otto Fenichel, né à Vienne le , mort le à Los Angeles, est un médecin et psychanalyste autrichien.

Formation et parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Otto Fenichel est issu d'une famille d'avocats juifs viennois[1]. Il est proche d'un mouvement de jeunesse dont Siegfried Bernfeld est responsable. Il assiste, durant ses études de médecine, aux conférences sur la psychanalyse données par Freud durant les années 1915-1916, puis participe à partir de 1918 aux réunions de la Société psychanalytique de Vienne, dont il devient membre en 1920, après avoir présenté pour son admission une conférence intitulée « Des problèmes sexuels dans les mouvements de jeunesse ». Il obtient son doctorat de médecine en 1921, à l'université de Vienne. Il fait une analyse avec Paul Federn puis lorsqu'il s'installe à Berlin, réalise une autre analyse avec Sándor Radó. Il enseigne à l'Institut de psychanalyse de Berlin et devient membre de la Société psychanalytique allemande (1926-1934).

Il doit s'exiler en 1933, lors de la montée de l'idéologie nazie, d'abord au Danemark, où il devient secrétaire de la société danoise et norvégienne de psychanalyse, puis en 1935 à Prague, où il dirige la société d'études de Prague jusqu'à sa dissolution, et enfin à Los Angeles, au printemps 1938, avec sa famille. Il devient membre du Los Angeles Study Group, puis membre fondateur de la Société de psychanalyse de Los Angeles (1942) et vice-président (1944). Il est rédacteur du Psychoanalytic Quaterly (1939) et reprend des études de psychiatrie et obtient l'habilitation. Il est psychiatre au Cedars Lebanon Hospital (Los Angeles)[1].

Son principal ouvrage est The Psychoanalytic Theory of Neurosis.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Document utilisé pour la rédaction de l’article Elke Mühlleitner, « Fenichel, Otto », p. 601-602, in Alain de Mijolla (dir.), Dictionnaire international de la psychanalyse 2. M/Z. Calmann-Lévy, 2002, (ISBN 2-7021-2530-1).

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La théorie psychanalytique des névroses, Paris, PUF, 1987, 416 p. (ISBN 978-2-13-039868-4)
  • Problèmes de technique psychanalytique, Ed.: Les Introuvables, 2001, (ISBN 2845750048)
  • Passion de Jeunesse, Ed.: L'Arche, 1989.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Elke Mühlleitner, «Fenichel, Otto»