Otto Bänninger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Otto Bänninger
Defaut.svg
Naissance
Décès
(à 76 ans)
Zurich (Suisse)
Nom de naissance
Otto Charles Bänninger
Nationalité
Activité
Formation
Maître
Élève
Influencé par
A influencé
Distinctions
Prix de la Biennale de Venise
Prix des beaux-arts de Zürich

Otto Bänninger, né le à Zurich et mort dans la même ville le (à 76 ans), est un sculpteur suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Friedrich Bänninger, instituteur, il entra en apprentissage pendant cinq années chez Franz Wanger, sculpteur dans sa ville natale. Arrivé à Paris, il s'inscrit à l'Académie de la Grande Chaumière en 1920. Il sera praticien chez Antoine Bourdelle, tout comme son compatriote Arnold Geissbuhler (1897-1983).

En 1926, Antoine Bourdelle accueille dans son atelier une jeune élève, Germaine Richier, qui deviendra l'épouse d'Otto le 12 décembre 1929. En 1933, le couple s'installe avenue de Châtillon[1] à Paris, dans le 14e arrondissement.

Au décès de Bourdelle en 1929, il achève les travaux en cours de ce dernier.

En 1939, à la déclaration de la Seconde Guerre mondiale, le couple est en Suisse et ils s'installent à Zurich au 157 Bergstrasse. La paix revenue, son épouse retourne seule en France. Il épousera Johanna Stern en secondes noces en 1953.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

  • Zurich
    • Schweizerische Landesausstellung : Knabe mit Pferd (œuvre détruite)
    • Samaritains (1931), groupe pour la fontaine du Limmathaus
    • Universitätsspital : Der Genesende (1946-1948)
  • Bâle : Batch
  • Olten : Groupe Remonte (1957-1961)
  • Grossmünster : Monument à Heinrich Bullinger (1939-1940), statue équestre en bronze
  • Abbaye de Schaffhouse : Entrée du Christ à Jérusalem (1957) , bas-relief en bronze pour la porte de l'église abbatiale
  • Lausanne : Monument à Henri Guisan (1967)
  • Paris
  • Pays-Bas
    • Eindhoven : Cheval sur Anne Frakplantsoen (1954), sculpture volée en 2010

Prix[modifier | modifier le code]

  • Prix de la Biennale de Venise de 1942
  • Prix des beaux-arts de Zürich, 1956

Expositions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Bénézit
  • Charles Albert Cingria, Otto Charles Bänninger, photo de Hugo P. Herdeg, reliure inconnue.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Aujourd'hui avenue Jean-Moulin.

Liens externes[modifier | modifier le code]